Jé­rôme Bar­ros,

Trucks Mag - - Dossier -

hez nous, s’il n’y a pas de bou­lot, ils li­cen­cient. Même si la baisse d’ac­ti­vi­té ne dure qu’un mois. C’est une en­tre­prise fa­mi­liale, on peut tou­te­fois dis­cu­ter avec le pa­tron. C’est plus in­quié­tant pour les jeunes. La loi doit pro­té­ger les sa­la­riés. Le vrai pro­blème des em­ployeurs n’est pas tel­le­ment le coût du tra­vail, mais la dif­fi­cul­té à trou­ver des chauf­feurs ex­pé­ri­men­tés. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.