Fré­dé­ric, 52 ans

Trucks Mag - - Enquete -

Dans son en­tre­prise de trans­port de ma­tières dan­ge­reuses, Fré­dé­ric n’a au­cun in­té­rêt à ne pas res­pec­ter les règles, bien au contraire. « Tous les mois, on a une prime de 100 eu­ros qui est am­pu­tée de 25 eu­ros dès lors qu’on dé­passe nos temps de conduite d’une mi­nute. Pour trois in­frac­tions, adieu la prime.» Fré­dé­ric a le sentiment que dans le trans­port de MD, le res­pect de la ré­gle­men­ta­tion, c’est du sé­rieux. « On tra­vaille pour To­tal et An­tar­gaz, des clients qui nous poussent au res­pect de 100% des règles. Et on sait qu’en cas de sou­ci, le pa­tron ne nous cou­vri­ra pas. » Ce res­pect est de­ve­nu sa re­li­gion : « Je res­pecte tout, y com­pris les li­mi­ta­tions de vi­tesse : 80 sur au­to­route, 70 sur les na­tio­nales, et ça fait trente ans que ça dure. C’est une ques­tion de sé­cu­ri­té, mais aus­si de lo­gique : je suis payé à l’heure. » Mais le rou­tier constate que ce n’est pas le cas pour tout le monde. « Tout à l’heure en­core, je me suis fait dou­bler à 90 par un étran­ger qui ta­pait des SMS en condui­sant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.