RENE, 49 ANS

Trucks Mag - - Enquete -

Je suis sur la route de­puis que j’ai dix-neuf ans, je fais de l’in­ter­na­tio­nal. Avec la pros­ti­tu­tion il faut faire at­ten­tion, je n’ai pas en­vie d’avoir de pro­blème si je me fais prendre (NDLR : les clients sont dé­sor­mais passibles d’une amende de 1 500 eu­ros s’ils se font prendre.) Mais c’est sûr que la ten­ta­tion existe sur tous les par­kings, plus en­core sur les au­to­routes du sud de la France, sans doute parce que ce sont des lieux tou­ris­tiques. Si les rou­tiers sont ci­blés, c’est parce que les pros­ti­tuées et leurs clients peuvent faire leurs af­faires dans de bonnes condi­tions dans le confort de la ca­bine, à l’abri des re­gards. Mais sur cer­tains par­kings, les femmes ont aus­si des ca­ra­vanes, où les at­tendent leur mac. Ces femmes frappent aux ca­bines pour an­non­cer le me­nu : 20 € la pipe, 30 ou 40 pour la to­tale. Mais elles ne sont pas in­sis­tantes. Dans les centres rou­tiers il y en a aus­si, mais elles sont plus jo­lies et plus propres, et là il faut comp­ter 80 € la passe. Quant on est sur la route une se­maine, c’est un moyen de se faire plai­sir en ayant des rap­ports pro­té­gés. Mais il faut quand même faire at­ten­tion car dans le Sud, des col­lègues qui étaient oc­cu­pés avec des pros­ti­tuées ont eu la sur­prise de consta­ter que pen­dant qu’ils avaient pris leur pied, des amis de ces dames en avaient pro­fi­té pour vi­der leur ca­mion. Je ne sais pas com­ment ils sont al­lés ex­pli­quer ça à leur pa­tron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.