Evé­ne­ment : Out­door Fes­ti­val 2 Alpes

Cette an­née fê­tait la deuxième édi­tion de l'Out­door Fes­ti­val aux 2 Alpes. Un ren­dez-vous qui fait la part belle à toutes les ac­ti­vi­tés de mon­tagne : du VTT bien sûr, mais aus­si du pa­ra­pente, du trail run­ning, du street golf, ou en­core de l'es­ca­lade. Après

Vélo Tout Terrain - - SOMMAIRE - Texte : Ch­ris­tophe Vé­ri­té - Pho­tos : DR. B. Lon­go, L. Leu­fen OT 2 Alpes, C. Vé­ri­té

Alors que l'an pas­sé l'évé­ne­ment se dé­rou­lait sur un week-end, cette an­née s'of­frait une jour­née de plus, le ven­dre­di en l’oc­cur­rence, afin de pou­voir dé­rou­ler les nom­breuses épreuves plus fa­ci­le­ment.

Le sa­lon, s'il res­tait mo­deste, ac­cueillait néan­moins plus d'ex­po­sants que l'an­née pas­sée, no­tam­ment avec vos ser­vi­teurs tou­jours pré­sents à l'ap­pel, mais aus­si avec Cannondale qui avait fait le dé­pla­ce­ment afin de faire tes­ter ses nou­veau­tés avec trois ro­ta­tions par jour. Ma­té­riel pour le trail run­ning, vê­te­ments out­door, ac­ces­soires pour l'es­ca­lade et même un stand du Vieux Cam­peur afin de sa­tis­faire toutes les en­vies, se trou­vaient sur place. Sans être à la hau­teur d'un grand évé­ne­ment comme ceux aux­quels nous sommes ha­bi­tués, le sa­lon pro­po­sait donc de tout pour les ac­ti­vi­tés of­fertes par la sta­tion. Ce­la dit, de mul­tiples ac­ti­vi­tés di­visent for­cé­ment le nombre de pra­ti­quants dans chaque. Le sa­lon ac­cueillait les vi­si­teurs de 9h à 18h et nombre de dé­parts s'ef­fec­tuaient sur cette es­pla­nade cen­trale sur la­quelle le spea­ker a su mettre de l'am­biance ! Quoi qu'il en soit, la jour­née du ven­dre­di a per­mis à tous de prendre ses marques avant d'at­ta­quer le week-end et les nom­breuses ac­ti­vi­tés pro­po­sées : plus de 40 ren­dez-vous au to­tal, dis­sé­mi­nés sur toute la sta­tion, du lac de la Buis­so­nière à l'en­trée des 2 Alpes, jus­qu'à la place de Ve­nosc !

Pour la par­tie qui nous in­té­resse le plus, le VTT donc, les choses sérieuses ont dé­bu­té le sa­me­di à 10h avec l'en­du­ro. Une épreuve ini­tia­le­ment pré­vue sur trois spé­ciales dis­tinctes mais ra­me­nées à deux pour cause d’en­nei­ge­ment (en­core !) trop im­por­tant sur le bas du gla­cier. Ce qui fait que la spéciale 2 a été par­cou­rue deux fois avec deux chro­nos dis­tincts. Deux spé­ciales qui dé­bu­taient sur les hau­teurs donc, à plus de 2000 m dans un dé­cor de roches avec des né­vés un peu par­tout. Une am­biance quelque peu sur­pre­nante pour une fin juin, mais qui ap­por­tait une touche d'exo­tisme aux quelques 120 ins­crits cette an­née. De là, on fi­lait vers la sta­tion, à tra­vers les al­pages sur un tra­cé très rou­lant, as­sez peu tech­nique, mais où il fal­lait gé­rer sa vi­tesse avant tout, no­tam­ment dans les vi­rages ser­rés sur la fin de par­cours.

SLA­CK­LINE, PUMPTRACK, YO­GA, SLA­LOM, SKI ROU­LETTES…

Du­rant ces trois jours, toute la sta­tion s'est mise aux sports de mon­tagne. A tra­vers les rues des 2 Alpes, on pou­vait croi­ser des skieurs sur rou­lettes, des ados fon­çant vers la piste de pumptrack ins­tal­lée sur l'es­pla­nade, des adeptes du yo­ga qui se di­ri­geaient vers le lac de la Buis­son­nière ou en­core les ex­tré­mistes de la course de ouf de 12 à 99 ans qui a eu lieu le sa­me­di. Une course qui a

en­core fait le plein avec ses dé­fis les plus bar­rés, pour le plus grand plai­sir de tous. Et nous avons en­core été sur­pris de croi­ser des skieurs ou des snow­boar­deurs en fin de ma­ti­née, re­des­cen­dant du gla­cier où ils avaient pas­sé la ma­ti­née à ri­der la pou­dreuse car le sec­teur est ou­vert, même en plein été ! Contraste tou­jours sur­pre­nant entre sports d'été et sports d'hi­ver en plein mois de juin. Du par­cours nin­ja au dé­fi in­so­lite wa­ter­line, du street rol­ler en pas­sant par l'ini­tia­tion au golf, tous les par­ti­ci­pants ont ter­mi­né leur jour­née bien rem­plie sur la place cen­trale où se dé­rou­lait un concert de Char­lie and the Soap Ope­ra, pen­dant le­quel le­dit Char­lie était bien dé­ci­dé à ré­veiller les mar­mottes ! Les plus en­du­rants ont même pu ten­ter leur chance sur une course de mini mo­tos, là aus­si ryth­mée par un DJ sur­vol­té, vers la place de Ve­nosc. Cer­taines ten­ta­tives de pas­sages de troncs d'arbres res­te­ront dans les an­nales, ou dans le bê­ti­sier de l'an­née, au choix ! N'est pas pi­lote mo­to qui veut...

UN DI­MANCHE À LA MON­TAGNE

Di­manche, c'était le dé­part à 8h du trail de la Fée et du Sum­mit : 39 km avec 2900 m de dé­ni­ve­lé po­si­tif et né­ga­tif avec des pas­sages tel­le­ment raides que l'or­ga­ni­sa­tion avait ins­tal­lé des cor­dages pour per­mettre aux va­leu­reux trai­lers de pas­ser les dif­fi­cul­tés. Le pre­mier ava­le­ra tout ça en moins de 5h, quand d'autres met­tront plus de 8h à ter­mi­ner le par­cours. C'était aus­si le jour de la grande ran­do VTTAE sur 35 km, afin de per­mettre à toutes et tous de par­tir à l'as­saut des pentes de la sta­tion avec un pe­tit coup de « pousse » de la fée élec­tri­ci­té.

Cette deuxième édi­tion de l'Out­door Fes­ti­val s'est donc étof­fée par rap­port à l'an­née pas­sée, avec en­core plus d'ac­ti­vi­tés, même si, très clai­re­ment, le trail a pris un es­sor vi­sible, rap­port au nombre de ses par­ti­ci­pants. Ce­la dit, pour notre sport pré­fé­ré, là aus­si les par­ti­ci­pants étaient en hausse, sans tou­te­fois at­teindre des som­mets, sans mau­vais jeu de mot. Pour être hon­nête, le par­cours en­du­ro pro­po­sé au­rait mé­ri­té quelques spé­ciales de plus, ré­par­ties sur les trois jours peut-être et em­prun­tant quelques tron­çons des pistes per­ma­nentes de la sta­tion. Bien qu'orien­tées DH, ces der­nières, no­tam­ment les bleues et rouges, comme la Bike Pa­trol­lers, les Sa­pins ou en­core la Li­lith au­raient of­fert des al­ter­na­tives vrai­ment in­té­res­santes pour un en­du­ro plus tech­nique et un poil moins rou­lant. Nous ver­rons l'an­née pro­chaine si nos mo­destes avis au­ront été en­ten­dus ! Dans tous les cas, le concept de re­grou­per tous les sports de mon­tagne pro­po­sés sur la sta­tion per­met d'avoir un pa­nel d'ac­ti­vi­tés aus­si va­rié que pos­sible afin de per­mettre au plus grand nombre de ve­nir tes­ter de nou­velles dis­ci­plines sur un même site. ■

De tous les sa­lons, Vé­lo Tout Ter­rain avait plan­té son stand aus­si aux 2 Alpes.

Le dé­part du ma­ra­thon s'est fait à toute al­lure ! Mo­ti­vés pour at­ta­quer 39 km... Le bike & run fai­sait la part belle à l'es­prit d'équipe. Le bas de la SP2 : chan­ge­ment de dé­cor ra­di­cal après l'am­biance lu­naire du dé­part ! Les trai­lers ont dû af­fron­ter les der­nières neiges sur les hau­teurs du gla­cier. Le stand du dé­par­te­ment de l'Isère pro­po­sait une im­mer­sion à 360° pour dé­cou­vrir les at­traits de la ré­gion. Ar­ri­vée de la Ran­do Croûte : heu... alors les gars, ça mange li­quide ? Le dé­part de la SP1 avant de par­tir à l'as­saut du tra­cé vers la sta­tion. L'ini­tia­tion à la sla­ck­line se fait même tout jeune !Ma­ga­zine VÉ­LO TOUT TER­RAIN

La course de Ouf avec ! ses obs­tacles... de ouf

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.