Mi­nute de Vé­ri­té

Vélo Tout Terrain - - SOMMAIRE - Par Chris­tophe Vé­ri­té

Bon, on y est. Sep­tembre, qui sonne le glas des tongues et es­pa­drilles. Fi­ni les va­cances, le so­leil brû­lant, les bar­be­cues et consorts. Il faut re­prendre le col­lier et cra­va­cher dur jus­qu'à Noël. Al­lez, on va ar­rê­ter de se plaindre, c'est comme ça tous les ans et râ­ler comme des bos­sus n'y chan­ge­ra rien. Donc, je me suis conso­lé en re­li­sant notre der­nier nu­mé­ro (pas ce­lui que vous avez entre les mains, le pré­cé­dent, hein !) et en feuille­tant les pages nou­veau­tés, his­toire de me re­mettre dans le bain de ce qui va dé­bou­ler bien­tôt sur le mar­ché. Et, pour ne pas ci­ter de marques (les pauvres, elles pour­raient en prendre om­brage !), deux élé­ments m'ont ti­tillé le cer­ve­let : en pre­mier lieu, un nou­veau mo­dèle en 29 pouces, af­fi­chant fiè­re­ment ses 150 mm de dé­bat­te­ment ar­rière, tout en ac­cep­tant un gé­né­reux 170 mm de­vant. Puis, sur un autre mo­dèle, j'ai no­té que ce der­nier était à nou­veau pro­po­sé en France en 29 pouces éga­le­ment en 140 mm. « Bon, c'est bien tout ça, mais tu veux en ve­nir où, Chris­tophe ? » Pe­tit re­tour de quelques se­maines en ar­rière, lorsque j'ai traî­né les cram­pons à la mon­tagne pour vous ra­me­ner de beaux su­jets avec des pay­sages qui claquent leur ma­man, comme on dit. J'étais donc sur les hau­teurs, pas loin des 2000 m, bien au frais alors que le reste de la France mi­jo­tait à pe­tit feu, et je fai­sais la queue au té­lé­siège. At­ten­dant mon tour, comme tout le monde (un vrai scan­dale, per­sonne ne m'avait re­con­nu !), je fai­sais du lèche-vi­trine sur ce qui m'en­tou­rait. Et je ne parle pas des Ita­liennes pul­peuses qui se tré­mous­saient, plus vic­times que fa­shion, en re­des­cen­dant des pistes de ski. Non, je parle de ma­tos, évi­dem­ment. Pas mon genre, les Ita­liennes de toute fa­çon. Donc, je re­gar­dais les mecs à mes cô­tés et leur vé­lo. Quelle ne fut pas ma sur­prise quand j'ai consta­té qu'il n'y avait non pas un, ni même deux ou trois, mais un beau trou­peau de... 26 pouces ! Toutes les grandes marques étaient re­pré­sen­tées, de toutes les an­nées jus­qu'à l'ex­tinc­tion de cette vé­né­rable taille de roue qui a fait notre bon­heur pen­dant près de 30 ans. Si vous avez un doute : je suis de ceux qui aiment en­core leur 26''. Ce­la dit, pour es­sayer à lon­gueur d'an­née des 27.5 et des 29'' dans toutes les sec­tions pos­sibles et ima­gi­nables, je dois bien ad­mettre que ces taillants ont quelques avan­tages. Mais... bon, lorsque je re­monte sur mon fi­dèle 26'', un pe­tit fris­son s'em­pare de moi et j'ai la très vo­lup­tueuse sen­sa­tion de ma­ni­pu­ler un BMX, tant ce for­mat se ré­vèle dia­bo­li­que­ment ma­niable. Bref, nous ne sommes pas là pour par­ler de moi. Donc, plein de 26 à gros dé­bat' par­tout. Pré­ci­sion tout de même, his­toire d'être par­fai­te­ment hon­nête avec vous, mes chers lec­teurs (avec le nom que je porte, c'est bien le moins !) : nous étions sur des pistes qua­si ex­clu­si­ve­ment dé­diées à la DH ou à l'en­du­ro bien poi­lu, se­lon les goûts. Alors, oui, j'ai croi­sé quelques mo­dèles plus ré­cents, c'est évident, mais ce n'était pas la ma­jo­ri­té. Et en al­lant dans un shop pour cher­cher un pneu à rem­pla­cer (oui, nous ache­tons aus­si des pneus, ça ar­rive) sur un 29”, force a été de consta­ter que le choix était mince, très mince. Idem en 27.5''. Par contre, en 26'', mes amis, quelle dé­balle ! Ren­sei­gne­ment pris au­près du ven­deur, il nous a ex­pli­qué qu'il pro­po­sait ce qu'on lui de­man­dait le plus. Lo­gique. Du 26 donc. Et de là, je me suis dit que le 26 avait en­core ses adeptes. Et sans faire om­brage aux tailles plus ré­centes. Et qu'il y avait de la place pour tout le monde fi­na­le­ment. Alors, je sais que je ne vais pas me faire que des amis en di­sant ça, mais pour­quoi ne pas per­sis­ter à pro­po­ser les trois tailles de roues en fonc­tion de l'usage fait du vé­lo ? Genre le 26 pour la DH, le 29 pour le XC et le 27.5 pour l'en­du­ro, par exemple. Vous al­lez me dire que les cham­pions ont fait une croix sur le 26. Oui. Parce que leurs spon­sors ne leur ont pas lais­sé grand choix en réa­li­té. Il faut aus­si as­su­rer la pro­mo­tion des der­nières nou­veau­tés car ce­lui qui paie a for­cé­ment rai­son au fi­nal. J'avais dé­jà abor­dé ce thème il y a de nom­breux mois il me semble, mais ce que j'ai vu cet été, en 2018 donc, après l'ar­rêt com­mer­cial du 26” de­puis quelques sai­sons dé­jà, m'a re­mis tout ce­la en tête. Sans être un pas­séiste achar­né, ne ju­rant que par ce qui se fai­sait avant sans goû­ter aux nou­veau­tés, je me dis que l'on a peut-être cé­lé­bré les fu­né­railles du for­mat ori­gi­nal trop tôt. Après tout, en de­hors de multiplier les for­mats à la vente, ce­la ne coû­te­rait rien de re­faire du 26” : tous les moules existent dé­jà. Il y a bien de nom­breuses tailles de roues sur les voi­tures (14 stan­dards au mi­ni­mum) et ce­la ne choque per­sonne que je sache. Alors, pour­quoi pas en vé­lo ?

Le 26” est-il bien mort ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.