vs Har­nais lé­ger

Re­pre­nant le même prin­cipe que l’Ox­si­tis, le mo­dèle Chase Bike Vest de Ca­mel­bak se des­sine sous forme de sac-gi­let.

Vélo Tout Terrain - - TEST | CANNONDALE HABIT CARBON 2 -

Sa conte­nance est par contre plus res­treinte puisque ce der­nier pro­pose 2,5 l + 1,5 l de poche à eau. Autre dé­tail d’im­por­tance : ce mo­dèle se porte sur le haut du dos, contrai­re­ment au pro­cé­dé Low Ri­der de la marque qui place les masses sur le bas du dos. Ce­pen­dant, son pe­tit vo­lume lui per­met d’être qua­si in­vi­sible. Il se porte en fait comme un pe­tit gi­let sans manches, un bo­lé­ro en somme ! Le main­tien des bre­telles, bien aé­rées, est bon et les deux sangles pec­to­rales per­mettent de bien ar­ri­mer le sac. De plus, deux sangles de com­pres­sion, ré­glables fa­ci­le­ment en ti­rant vers l’avant, per­mettent de com­pri­mer le bas du sac sur la cage tho­ra­cique. J’ai, là aus­si, par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­cié les poches sur les bre­telles : elles per­mettent d’em­me­ner fa­ci­le­ment des ou­tils, des barres, vos clefs, voire votre té­lé­phone en toute

Suite CA­MEL­BAK sé­cu­ri­té car fer­mées par un zip ; une poche fi­let à droite peut ac­cueillir vos dé­chets par exemple. Dans le sac à pro­pre­ment par­ler, on trouve une poche pour l’eau ; le fond de cette poche est en contact di­rect avec votre dos, via un pan­neau en tis­su mesh très aé­ré. Ef­fi­cace, car le contact est moins ser­ré qu’avec le bas du dos. De­vant, une poche équi­pée de deux fi­lets peut re­ce­voir d’autre pe­tits ef­fets. Un es­pace sur le des­sus du sac est dé­vo­lu à une veste ou autre ob­jet plat de pré­fé­rence. En­fin, deux très pe­tites poches de chaque cô­té peuvent ser­vir à pla­cer une chambre à air par exemple. Le seul sou­cis, c’est qu’une fois la poche à eau rem­plie, tous ces es­paces se ré­duisent car le vo­lume du sac est vrai­ment mi­ni­ma­liste. Un peu plus de tis­su au­rait été sal­va­teur afin d’en pro­fi­ter ou alors vous pre­nez l’op­tion poche à eau moins rem­plie et flasque souple dans les poches-bre­telles, ce qui sem­ble­rait une bonne al­ter­na­tive. En rou­lant, le Chase Bike Vest ne bouge ab­so­lu­ment pas car sa po­si­tion très haute le dis­pense des mou­ve­ments de votre bas­sin. Il est bien pla­qué sur vos omo­plates et ne se sent presque pas. Seul le tuyau vient frot­ter contre la nuque. Im­pos­sible de faire au­tre­ment car si on peut choi­sir son orien­ta­tion gauche ou droite à la sor­tie du sac, les cro­chets d’ar­ri­mage sont pla­cés sur la bre­telle droite. Son che­mi­ne­ment est qua­si obli­ga­toire dans ce sens, à moins de cou­per sur la lon­gueur de quelques cen­ti­mètres pour pal­lier ce désa­gré­ment. Il fau­dra éga­le­ment vé­ri­fier que votre buste ne soit pas trop gé­né­reux en taille, car le taillant 71-116 cm était pile-poil ajus­té, sangles pec­to­rales des­ser­rées au maxi­mum pour mon ga­ba­rit. Peu­têtre le fait que mes poches-bre­telles soient bien rem­plies a-t-il joué sur la ten­sion, mais elles sont bien là pour être uti­li­sées ! Après rou­lage et pas­sage de la main sur le sac et mon maillot, moins de trans­pi­ra­tion qu’à l’ac­cou­tu­mée : le dos en mesh et la po­si­tion haute du sac ont bien rem­pli leur of­fice, cô­té aé­ra­tion en tout cas. Bien pen­sé pour les sor­ties courtes (1 à 3h) pour son vo­lume d’eau, le Chase Bike Vest pro­pose une so­lu­tion in­té­res­sante avec ce for­mat gi­let qui plaque vrai­ment le sac sur le dos. Sen­sa­tion mi­ni­ma­liste, em­port éga­le­ment, mais suf­fi­sant pour une pe­tite sor­tie. Bon point pour les poches poi­trine et l’aé­ra­tion ef­fi­cace. Par contre, le tuyau qui lime la nuque n’est pas idéal et le vo­lume de­vient dif­fi­ci­le­ment ex­ploi­table si vous rem­plis­sez la poche à eau au maxi­mum. A choi­sir pour un vo­lume stric­te­ment équi­valent, ma pré­fé­rence ira plu­tôt vers la sa­coche Re­pack LR4 (tes­tée dans le N° 232) qui se ré­vèle plus lo­geable et li­bère com­plè­te­ment le dos. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.