Trek Pro­ca­li­ber 8

Trek Pro­ca­li­ber 8

Vélo Tout Terrain - - CONTENTS - Texte et pho­tos : Ni­co­las Le Car­ré

1799 € | 11,95 kg en taille 18,5” sans pé­dales | Dé­bat­te­ment av. : 100 mm |

Pra­tique : plaine, val­lon­né, ran­do-sport, com­pé­ti­tion

Après avoir lan­cé l’IsoS­peed sur le Pro­ca­li­ber en car­bone, Trek dé­cline, pour 2018, ce sys­tème per­met­tant d’ap­por­ter de la flexi­bi­li­té au ni­veau du tube de selle sur une ver­sion plus abor­dable, avec châs­sis en alu­mi­nium. Le confort est-il au ren­dez-vous ?

Vous avez pro­ba­ble­ment dé­jà en­ten­du par­ler du sys­tème IsoS­peed dé­ve­lop­pé par Trek.

Lan­cé en 2012 sur la route avec le Do­mane, il a été pen­sé pour amé­lio­rer le confort. Com­ment ? En iso­lant le tube de selle du reste du cadre, c’est-àdire en le dé­so­li­da­ri­sant des hau­bans et du tube su­pé­rieur par l’in­ter­mé­diaire d’un point de pi­vot si­tué sur l’avant. Il peut ain­si tra­vailler en flexion sur en­vi­ron 10 mm et amé­lio­rer le confort. Ça, c’est pour la théo­rie. Il y a deux ans, le sys­tème est pas­sé de la route au VTT et il est ap­pa­ru sur le Pro­ca­li­ber en car­bone. Nous l’avions d’ailleurs es­sayé dans un pré­cé­dent nu­mé­ro de « Vé­lo Tout Ter­rain » et son ef­fi­ca­ci­té ne nous avait pas spé­cia­le­ment bluf­fés, par rap­port à d’autres sof­tails du mar­ché comme le BMC Team Elite 01. La ver­sion alu­mi­nium va-t-elle re­mettre les pen­dules à l’heure ? C’est ce que nous avons dé­ci­dé de voir…

Une tech­no­lo­gie abor­dable

La bonne nou­velle, c’est que Trek a dé­ci­dé de rendre abor­dable une tech­no­lo­gie jus­qu’à pré­sent uti­li­sée sur des cadres haut de gamme. Ce Pro­ca­li­ber 8 est en ef­fet pro­po­sé sous la barre des 1800 € et lors­qu’on le dé­couvre d’un peu plus près, force est de consta­ter qu’il est plu­tôt bien équi­pé compte te­nu de son prix (mais on y re­vien­dra un peu plus tard). Le cadre est réa­li­sé en alu­mi­nium Al­pha Pla­ti­num et se veut dans l’air du temps

avec l’adop­tion d’axes de roues au for­mat Boost, d’un boî­tier de pé­da­lier en PF92 et de pas­sages de gaines fran­che­ment soi­gnés. Cô­té géo­mé­trie, cette ver­sion alu­mi­nium re­prend pu­re­ment et sim­ple­ment les cotes de son grand frère en car­bone : pre­nez des roues de 29’’ (hor­mis pour la plus pe­tite taille, pro­po­sée en 27.5’’), ajou­tez-y des men­su­ra­tions G2 taillées par Ga­ry Fi­sher, aug­men­tez le dé­port de fourche à 51 mm (un for­mat adop­té de­puis par la ma­jo­ri­té des construc­teurs sur du 29’’ en XC) et vous ob­te­nez une for­mule éprou­vée de­puis quelques an­nées sur le ter­rain. Comme on vous l’a dit un peu plus haut, l’équi­pe­ment tient car­ré­ment la route pour ce­lui qui compte pra­ti­quer le cross-coun­try de fa­çon as­si­due : trans­mis­sion double pla­teau et freins Shi­ma­no SLX avec un bo­nus pour le dé­railleur ar­rière XT en Sha­dow Plus, pé­da­lier car­bone Race Face et pé­ri­phé­riques Bon­tra­ger (roues, pneus, cintre, po­tence et tige de selle en car­bone). On va­lide !

C’est de fa­mille !

Si vous je­tez un coup d’oeil au ca­ta­logue Trek, vous vous ren­drez compte que pour 200 € de plus que ce Pro­ca­li­ber 8, vous pou­vez vous of­frir la ver­sion 9.6 avec cadre en car­bone. Pour­quoi, alors, choi­sir l’alu, vous al­lez me dire ? Pour la co­hé­rence de l’équi­pe­ment, tout sim­ple­ment ! A ce ni­veau-là, il est fran­che­ment dif­fi­cile d’être dé­çu. On ne va pas vous le ca­cher, l’es­sai de ce Pro­ca­li­ber s’est es­sen­tiel­le­ment dé­rou­lé dans la boue. Et là, on comp­tait beau­coup sur l’IsoS­peed pour ap­por­ter un peu de confort et de to­lé­rance sur un ter­rain exi­geant et pié­geux. Mal­heu­reu­se­ment, comme sur son grand frère en car­bone, son in­té­rêt est li­mi­té car il est dif­fi­cile de res­sen­tir les bé­né­fices du sys­tème une fois en selle. Si c’était un ha­sh­tag, on l’ap­pel­le­rait pro­ba­ble­ment « #no­fil­ter » ! Blague à part, on s’at­ten­dait à ce que l’IsoS­peed isole son pi­lote des obs­tacles in­at­ten­dus et dis­si­mu­lés sous une pel­li­cule de boue. Il n’en est rien. Si l’avant passe plu­tôt bien grâce au tra­vail de la Ro­ckS­hox Re­ba, l’ar­rière a une fâ­cheuse ten­dance à re­bon­dir et à vous cha­hu­ter si vous

n’avez pas an­ti­ci­pé et pen­sé à dé­les­ter un peu la selle. Le constat est sur­tout sen­sible à vi­tesse ré­duite, où il faut constam­ment être ac­tif et mo­bile sur le vé­lo pour ne pas le su­bir. Dès que la piste per­met d’en­voyer les watts, le Pro­ca­li­ber semble de­ve­nir plus do­cile et apte à iso­ler le pi­lote du ter­rain. Au fil des ki­lo­mètres, on en vient quand même à se de­man­der si l’usage d’une tige de selle en ø27,2mm n’au­rait pas été suf­fi­sante pour ap­por­ter de la flexi­bi­li­té et du confort. Une chose est sûre, le pas­sage au Tu­be­less lui fait le plus grand bien (voir l’en­ca­dré « Ce qu’il fau­drait chan­ger »). Ne vous en pri­vez pas, il est pré­vu pour ! Vous l’avez com­pris, l’IsoS­peed ne fe­ra pas du Pro­ca­li­ber l’al­ter­na­tive à un tout-sus­pen­du. En re­vanche, ce VTT nous a bluf­fés là où on ne l’at­ten­dait pas for­cé­ment. Ima­gi­nez le ta­bleau : une mon­tée bien tech­nique et pen­tue, des pierres vertes et lui­santes, le bon vieux cra­chin d’un pre­mier jan­vier et les restes de la dinde du ré­veillon dans l’es­to­mac. Bref, un ta­bleau qui lais­sait pré­sa­ger d’une dé­faite sym­bo­li­sée par ce cé­lèbre pied à terre, sous les huées de vos potes de sor­tie. Il n’en est rien !

Ce Trek mo­trice fort, sa géo­mé­trie sait vous mettre en confiance, même dans les si­tua­tions pé­rilleuses, et on garde le contrôle de la tra­jec­toire en mon­tée, sans que l’avant dé­leste exa­gé­ré­ment et que l’ar­rière vienne rip­per et vous faire perdre toute la mo­tri­ci­té. A ce ni­veau­là, nous avons été conquis. Sans être un foudre de guerre, le Pro­ca­li­ber 8 vous per­met de pas­ser par­tout ef­fi­ca­ce­ment et se­rei­ne­ment. En un mot : ef­fi­ca­ci­té ! Les pneus se sont mon­trés plu­tôt po­ly­va­lents, même dans la boue. Sur­tout, on doit re­con­naître que Trek sait y faire en ma­tière de géo­mé­trie et d’équi­libre. La par­tie avant du cadre est re­la-

LE CADRE EST RÉA­LI­SÉ EN ALU­MI­NIUM AL­PHA PLA­TI­NUM ET SE VEUT DANS L’AIR DU TEMPS. L’ÉQUI­PE­MENT TIENT CAR­RÉ­MENT LA ROUTE POUR CE­LUI QUI COMPTE PRA­TI­QUER LE CROSS-COUN­TRY DE FA­ÇON AS­SI­DUE

ti­ve­ment longue et les bases n’ont pas été rac­cour­cies à ou­trance, ce qui per­met au vé­lo de res­ter équi­li­bré, même dans la pente. L’autre bon point que l’on a pu ap­pré­cier en cette pé­riode hi­ver­nale, c’est l’ex­cellent dé­ga­ge­ment of­fert au­tour du pneu ar­rière, que ce soit au ni­veau des bases ou des hau­bans. Le der­nier point que l’on a ap­pré­cié concer­nant le mon­tage, c’est le choix d’une po­tence avec 7° d’angle qui per­met d’op­ter pour une po­si­tion de pi­lo­tage pri­vi­lé­giant le confort ou bien pour une po­si­tion plus agres­sive, “tête dans le gui­don”, en l’in­ver­sant. Avec son prix de vente et la co­hé­rence de son mon­tage, le Pro­ca­li­ber 8 dis­pose de sé­rieux atouts pour ce­lui qui re­cherche un se­mi-ri­gide de XC passe-par­tout et prêt à rou­ler ef­fi­ca­ce­ment pour la sai­son. ■

Zoom sur le tube de selle iso­lé du reste du cadre. Il est re­lié au tube su­pé­rieur par un point de pi­vot vi­sible en haut, sur la par­tie avant. La forme du tube, apla­tie jus­qu’au boî­tier de pé­da­lier, ap­porte de la flexi­bi­li­té.

Ce­rise sur le gâ­teau, le Pro­ca­li­ber 8 est li­vré avec ce ma­gni­fique pé­da­lier Race Face Next R en car­bone !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.