Comp­ta­bi­li­té ap­pli­quée aux pour la re­prise de ce chef-d’oeuvre de Mel Brooks dé­bor­dant de na­zis d’opé­rette.

Vanity Fair (France) - - Fanfare -

u fil des re­prises en salles de clas­siques du ci­né­ma da­tés de 1968 – cin­quan­te­naire oblige –, il a fal­lu se rendre à l’évi­dence : l’an­née du jo­li mois de mai est un aus­si grand cru pour la co­mé­die que pour les ré­voltes. Après la res­sor­tie de The Par­ty en juillet, dans le­quel

Pe­ter Sel­re­tourne une soi­rée hol­ly­woo­dienne lers par sa seule pré­sence bur­lesque, voi­ci ve­nu le tour des Pro­duc­teurs. Le pre­mier film de , peut- être son meil

Mel Brooks leur, ne peut pas re­ven­di­quer la so­phis­ti­ca­tion su­prême de la mise en scène de ce­lui de , mais il a pour lui un

Blake Ed­wards ar­gu­ment ko­los­sal et vrai­sem­bla­ble­ment à ja­mais in­éga­lable en dé­bi­li­té gé­niale : quand un pro­duc­teur en per­di­tion et son comp­table dé­cident de mon­ter à Broad­way la pire co­mé­die mu­si­cale du siècle dans le but de dé­tour­ner l’ar­gent ré­col­té pour son fi­nan­ce­ment, ils optent pour un spec­tacle dé­li­ca­te­ment in­ti­tu­lé Spring­time for Hit­ler. Pre­mière con­sé­quence de ce choix au­da­cieux : l’or­ga­ni­sa­tion d’un cas­ting pour dé­ni­cher l’in­ter­prète du fü­rher. « Au­cune ex­pé­rience re­quise », pré­cise l’an­nonce pu­bliée dans Va­rie­ty, hebdo de ré­fé­rence du show-bu­si­ness amé­ri­cain. Ré­sul­tat ? Un ta­bleau si­dé­rant de di­zaines de en­chaî­nant les

Hit­ler sa­luts na­zis pour s’échauf­fer en at­ten­dant leur au­di­tion ! Des Hit­ler hit­lé­riens, des Hit­ler mexi­cains et même un Hit­ler en slip de bain. Tant qu’ils chantent, ils Le nombre de doigts im­pri­més dans le ci­ment du Walk of Fame par Mel Brooks en 2014. Le réa­li­sa­teur, qui n’avait alors que 88 ans, n’est pas né dif­forme, mais s’était fait gref­fer une pro­thèse à la main gauche pour l’oc­ca­sion. sont tous les bien­ve­nus. Seuls les Hit­ler dan­sants sont ban­nis, quand bien même ils por­te­raient un su­blime jus­tau­corps. Na­tu­rel­le­ment, nos pro­duc­teurs courent au dé­sastre ; bien en­ten­du, la pièce est un triomphe. —

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.