Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin)

Le grand incendie de la Sainte-Victoire en  encore dans les mémoires

- E. C.

La nature a depuis repris ses droits. Les plaies du passé lentement effacées. Mais dans les mémoires, le souvenir du grand incendie de la montagne Sainte-Victoire est encore vivace. En 1989, 5 000 hectares du massif étaient partis en fumée, soit 60 % de la superficie classée depuis 1983. Parti le 28 août de SaintMarc-Jaumegarde, vraisembla­blement d’une étincelle d’un engin de débroussai­llement, le feu très virulent en raison d’un violent mistral a traversé toute la montagne jusqu’à Pourrières et fait des dégâts considérab­les. Des dizaines d’habitation­s détruites, des centaines de villageois évacués en urgence… Le traumatism­e réel a suscité un vif émoi et un grand élan de solidarité en faveur de la préservati­on et de la sauvegarde du site. 14 millions de francs ont été débloqués entre 1990 et 1992 pour nettoyer le site, des kilomètres de brumisateu­rs ont été installés sur la crête tandis que 17 hectares d’oliviers et autres arbres ont été plantés pour faire office de coupe-feu. 17 ans plus tard, le 30 mai 2006, les alentours de Puyloubier et le plateau du Cengle étaient à nouveau en proie à un incendie qui détruisit  hectares de végétation.

 ??  ?? Hier matin, une centaine de sapeurs-pompiers s’employait à noyer les derniers foyers.
Hier matin, une centaine de sapeurs-pompiers s’employait à noyer les derniers foyers.
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France