La dé­pu­tée au contact des gi­lets jaunes

Hier, la dé­pu­tée LREM de la 7e cir­cons­crip­tion du Var et le maire de Ban­dol sont ve­nus ren­con­trer les gi­lets jaunes

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - La Une - L. H.

La ren­contre entre ma­ni­fes­tants et po­li­tiques s’est faite dans le calme. Ar­mée d’un ca­le­pin et d’un sty­lo, Émi­lie Gue­rel, ren­trée mer­cre­di soir de l’hé­mi­cycle, est al­lée à la ren­contre des gi­lets jaunes, au péage de Ban­dol, dis­cu­ter de leurs re­ven­di­ca­tions. « Être à leur écoute me pa­raît pri­mor­dial, ex­plique l’élue. Après avoir en­ten­du leurs do­léances, j’es­père que nous pour­rons, comme le sou­haite le Pré­sident, mettre en place des ate­liers de concer­ta­tion pour trou­ver des so­lu­tions aux pro­blèmes des Fran­çais. » Et c’est Chan­tal, porte-pa­role dé­si­gnée à l’una­ni­mi­té, qui a ou­vert le bal des re­ven­di­ca­tions. « On veut de la trans­pa­rence. On veut sa­voir à quoi sert notre ar­gent. On ne peut pas faire de l’éco­lo­gie, on n’en a pas les moyens. »

« Bais­ser l’es­sence au prix du die­sel »

Une vé­ri­té ar­gu­men­tée par une re­trai­tée pré­sente par­mi les ma­ni­fes­tants. «L’éco­lo­gie, on n’est pas contre ! Mais on n’a rien à man­ger, on ne va pas chan­ger nos fe­nêtres ou notre voi­ture! Cer­tains re­trai­tés n’ar­rivent même pas à man­ger trois re­pas par jour .» Et une ma­ni­fes­tante tient à mon­trer la réa­li­té de la vie des Fran­çais à la dé­pu­tée, ain­si qu’au maire de la com­mune ve­nu l’as­sis­ter : « Nous sommes en fin de mois, ici il n’y a que vous qui n’êtes pas à dé­cou­vert. Et c’est ça qu’il faut chan­ger. On doit ar­rê­ter de taxer les Fran­çais, il faut taxer les en­tre­prises étran­gères plu­tôt. » La pa­role est don­née à cha­cun, et Émi­lie Gue­rel prend chaque re­ven­di­ca­tion en notes, « afin de les faire re­mon­ter à un plus haut ni­veau ». C’est fi­na­le­ment en fin d’échange que l’un des gi­lets jaunes se dé­cide à évo­quer le prix de l’es­sence : « Pour­quoi aug­men­ter le die­sel au prix de l’es­sence ? On ne peut pas faire l’in­verse, bais­ser l’es­sence au prix du die­sel ? » Une ré­flexion qui a re­çu un ton­nerre d’ap­plau­dis­se­ments et une dé­pu­tée qui est re­par­tie avec une longue liste de re­ven­di­ca­tions.

(Pho­to Do­mi­nique Le­riche)

La dé­pu­tée Émi­lie Gue­rel et le maire Jean-Paul Jo­seph ve­nus ren­con­trer les gi­lets jaunes à Ban­dol.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.