Le bud­get adop­té sans aug­men­ta­tion des im­pôts

Le ré­sul­tat d’ex­ploi­ta­tion des comptes de la Ville reste né­ga­tif : 1,15 mil­lion d’eu­ros contre 2 mil­lions l’an­née pré­cé­dente. Mais l’in­ves­tis­se­ment est ré­amor­cé

Var-Matin (Draguignan / Pays de Fayence) - - Dracénie - R. P.

Lors du der­nier conseil mu­ni­ci­pal, la pré­sen­ta­tion du compte ad­mi­nis­tra­tif 2 017 a ré­vé­lé, en sec­tion de fonc­tion­ne­ment, une re­la­tive sta­bi­li­té des dé­penses à hau­teur de 8,33 M€ (8,08 M€ en 2 016) et une lé­gère aug­men­ta­tion des re­cettes fixées à 9,41 M€ (8,88 M€ en 2016), soit un solde po­si­tif de 1075592 €. Ré­sul­tat fi­nal puisque le solde 2 016 de clô­ture était de zé­ro.

Un ex­cé­dent in­at­ten­du

Ce­pen­dant, en sec­tion d’in­ves­tis­se­ment, le to­tal des dé­penses a été en baisse sen­sible à 3,08 M€ (5,51 M€ en 2 016) comme ce­lui des re­cettes de 2,82 M€ (3,57 M€ en 2 016 et 7,03 M€ en 2015), soit un re­port né­ga­tif de 261 950 €. En ré­sul­tats cu­mu­lés, le ré­sul­tat d’ex­ploi­ta­tion des comptes de la ville reste donc né­ga­tif de 1,15 M€ (2 M € en 2 016) « L’aug­men­ta­tion du bud­get de fonc­tion­ne­ment est très sen­sible», a ré­agi Jean-Phi­lippe Bos­sut pour son groupe d’op­po­si­tion FN. « Vous pre­nez en compte les chiffres réels d’une part, ceux pré­vi­sion­nels d’autre part. Fi­na­le­ment, les chiffres ont été plus im­por­tants en 2 017. Quant au bud­get, le pré­vi­sion­nel est plus im­por­tant pour évi­ter les sur­prises », a ré­pon­du le maire. « Vu le bon ré­sul­tat po­si­tif de la sec­tion de fonc­tion­ne­ment, j’au­rais pré­fé­ré, comme je l’ai fait ob­ser­ver lors des orien­ta­tions bud­gé­taires, que cet ex­cé­dent de 1 M€ soit af­fec­té en in­ves­tis­se­ments afin de ré­duire la dette », a rap­pe­lé Jean-Phi­lippe Bos­sut. « Ce n’est pas pos­sible, c’est comme ça », a ba­layé Li­liane Boyer avant de s’ab­sen­ter pour le vote, ain­si que le veut la règle. L’op­po­si­tion FN (Jean-Phi­lippe Bos­sut et Li­liane Jo­ly) a vo­té contre, tout comme Franck Am­bro­si­no et Ch­ris­tine Mo­roge. Les comptes de l’eau, de l’as­sai­nis­se­ment et de la Zac des Fer­rières II se portent bien : 488 688 € de ré­sul­tats cu­mu­lés pour l’eau (avec le re­port 2 016 de 440 916 €), né­ga­tif à moins 42 615 € pour l’as­sai­nis­se­ment et un ré­sul­tat cu­mu­lé po­si­tif de 1,60 M€ (1,71 M€ en 2 016) pour la Zac des Fer­rières II.

Re­tour à l’in­ves­tis­se­ment

Comme at­ten­du de­puis le débat d’orien­ta­tion du mois der­nier, les pro­po­si­tions du bud­get pri­mi­tif 2018 ont été fixées à 9,38 M€ (8,98 M€ en 2017) en fonc­tion­ne­ment et 9,68 M€ (7,63 M€ en 2017) en sec­tion d’in­ves­tis­se­ment, soit un re­tour aux in­ves­tis­se­ments pour un bud­get to­tal 2018 de 19,05 M€ (16,61 M€ en 2016).

Im­pôts lo­caux in­chan­gés

Quant aux taxes lo­cales, les taux d’im­po­si­tions 2018, restent in­chan­gés. À sa­voir : Taxe d’ha­bi­ta­tion : 14 % Taxe fon­cière sur les pro­prié­tés bâ­ties : 18 %; Taxe fon­cière sur les pro­prié­tés non bâ­ties : 58,37 %. « C’est la 3e an­née consé­cu­tive du main­tien des taux. On s’y était en­ga­gés et ce­la le res­te­ra jusque-là fin de notre man­dat » a pré­ci­sé le maire. Et Jean-Phi­lippe Bos­sut de sou­li­gner : « Il y a près d’un mil­lion d’eu­ros d’ex­cé­dent. C’est im­por­tant, le pu­blic doit le sa­voir »

(Pho­to R. P.)

Le maire Li­liane Boyer a écou­té avec at­ten­tion les ob­ser­va­tions de l’op­po­si­tion.

(Pho­to R. P.)

L’op­po­si­tion FN au­tour de Jean-Phi­lippe Bos­sut a jus­ti­fié ses re­marques sur les comptes ad­mi­nis­tra­tifs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.