Un tré­sor ca­ché au mu­sée mu­ni­ci­pal des Beaux-arts

En vue des pro­chains tra­vaux de ré­no­va­tion du mu­sée mu­ni­ci­pal, le con­ser­va­teur Gré­goire Hal­lé et son équipe réa­lisent un état des lieux, qui a per­mis de ré­vé­ler une ra­re­té...

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - La Une - B. D.

Il s’agit en fait d’une fresque pa­no­ra­mique de pa­pier peint cou­vrant les murs de la pièce prin­ci­pale du pre­mier étage, uti­li­sée il y a quelques an­nées en­core par la Mé­dia­thèque… Et que des cloi­sons en « pla­co » po­sées de­vant pour l’oc­ca­sion, ca­chaient au re­gard du pu­blic. Plus fonc­tion­nelles sans doute, leurs ins­tal­la­tions dans les an­nées 90 en dit long tout de même sur la fa­çon de consi­dé­rer, à l’époque, le pa­tri­moine de la Ville. D’au­tant que la ta­pis­se­rie, li­bé­rée de­puis de sa pri­son de plâtre, sem­blait condam­née, comme on peut le voir à cer­tains en­droits, à être rem­pla­cée par une bonne couche de pein­ture blanche.

D’ori­gine in­con­nue

Jus­qu’à ce que le bon sens l’em­porte. « Ils se sont cer­tai­ne­ment dit qu’ils étaient en­train d’ar­ra­cher une chose pré­cieuse », pense Gré­goire Hal­lé, le con­ser­va­toire du mu­sée mu­ni­ci­pal des Beaux-arts.

Ils ne se trom­paient pas. Ce pa­pier peint date du dé­but du XIXe siècle et té­moigne du goût pour la Chine qui « fas­ci­nait les Eu­ro­péens

de­puis Louis XV », avec ses pay­sages, scènes et per­son­nages cen­sés re­pré­sen­ter ce loin­tain pays. Et au­quel avaient suc­com­bé les pro­prié­taires de l’époque en fai­sant ap­pel à une ma­nu­fac­ture dont on ignore tout pour l’ins­tant. Ce qui n’est pas pour dé­plaire au jeune con­ser­va­teur du mu­sée. « Ce pa­pier hy­per­fait dont on avait connais­sance de l’exis­tence mais sans trop sa­voir dans quel état il était jusque-là, n’est pas unique en son genre. Il y a d’autres exemples en Al­le­magne ou en Al­sace. En re­vanche, on ne sait pas qui a réa­li­sé ce­lui-là. Il est vrai­ment mys­té­rieux et ce­la va être un vrai su­jet de re­cherches car il se peut que nous trou­vions des in­for­ma­tions der­rière le pa­pier quand ce­lui-ci se­ra dé­col­lé », es­père-t-il. Cette tâche dé­li­cate se­ra confiée à une res­tau­ra­trice pa­ri­sienne qui es­saie­ra de re­don­ner de l’éclat à l’ou­vrage. Ce­lui, ré­par­ti en plu­sieurs pan­neaux de toile re­po­sant sur des châs­sis, re­trou­ve­ra en­suite sa place dans sa pièce d’ori­gine, ser­vant ja­dis de « salle de ré­cep­tion mi-pu­blique, mi-pri­vée ». Et qui se­ra la pre­mière sur les dix pré­vues pour ac­cueillir des ex­po­si­tions, par la­quelle dé­bu­te­ra la vi­site du mu­sée dès sa ré­ou­ver­ture en 2020.

(Pho­tos Phi­lippe Ar­nas­san)

Ci-des­sus, le pa­pier peint dé­cou­vert au mu­sée mu­ni­ci­pal. Ci-des­sous, comme le montrent les pho­tos, la ta­pis­se­rie sem­blait condam­née, à cer­tains en­droits, à être rem­pla­cée par une bonne couche de pein­ture blanche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.