ON RÊVE DE LA COUPE À MAR­SEILLE!

Pour sa 5e fi­nale eu­ro­péenne, l’OM va de­voir faire bloc pour battre le re­dou­table At­lé­ti­co Ma­drid de Si­meone, fi­na­liste de la Ligue des champions 2014 et 2016 !

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - La Une -

Dans un stade de Lyon sû­re­ment ac­quis à sa cause, l’OM ten­te­ra ce soir (coup d’en­voi à  h ) de rem­por­ter la Ligue Europa aux dé­pens du fa­vo­ri es­pa­gnol, l’At­lé­ti­co de Ma­drid de Griez­man. Le dé­fi est re­le­vé mais les joueurs de Gar­cia ont les armes pour créer l’ex­ploit.

L’Olym­pique de Mar­seille rêve de rem­por­ter sa deuxième coupe d’Eu­rope, la France at­tend tou­jours sa pre­mière Europa League, mais l’im­per­méable et re­dou­table At­lé­ti­co Ma­drid se dresse de­vant cette am­bi­tion, ce soir à Lyon (20h45). « Ils sont clai­re­ment fa­vo­ris, nous on met­tra tous les in­gré­dients pour es­sayer de créer la sur­prise, on va don­ner le maxi­mum », pro­met Flo­rian Thau­vin, une des muses de l’OM cette sai­son, avec ses 26 buts et 17 passes dé­ci­sives. Avec un Di­mi­tri Payet (10 b., 22 p.d.) tou­ché par la grâce de­puis quelques mois, ‘‘Flo­tov’’ est une des meilleures chances de l’OM de per­fo­rer le som­mier de fer des ‘‘Col­cho­ne­ros’’ (Ma­te­las­siers). Thau­vin les dé­crit comme « une très grande équipe, avec des grands joueurs et un grand en­traî­neur » ,le­ma­gné­tique Die­go Si­meone, qui a dé­jà ga­gné la C3 avec l’At­lé­ti­co en 2012, contre le Bil­bao de Mar­ce­lo Biel­sa (3-0). Dans son sillage, tous les joueurs mar­seillais ont re­fi­lé l’éti­quette de fa­vo­ri à l’équipe madrilène, comme Ru­di Gar­cia. « En six ans elle a ga­gné une Europa League et dis­pu­té (et per­du, ndlr) deux fi­nales de Ligue des champions (2014 et 2016), elle est rom­pue à ces grands ren­dez-vous », pré­vient le coach.

Ra­mi : « Se pré­pa­rer à souf­frir en­core »

Lais­ser le sta­tut d’ogre à l’At­lé­ti­co per­met à l’OM de se pré­pa­rer en s’ap­pli­quant à bais­ser la pres­sion. « On a fait un long che­min jus­qu’ici, on a souf­fert, rap­pelle Adil Ra­mi, qui a ga­gné cette C3 en 2016 avec le Sé­ville FC. Il faut se pré­pa­rer men­ta­le­ment à en­core souf­frir, et ne pas ou­blier de pro­fi­ter de ce mo­ment ma­gique, c’est dur d’ar­ri­ver en fi­nale eu­ro­péenne. » C’est dur aus­si de la perdre, et les deux clubs, un peu mau­dits de l’Eu­rope, en savent quelque chose : ils ont per­du leurs deux der­nières fi­nales con­ti­nen­tales. Celles des ‘‘pu­pas’’ (mal­chan­ceux chro­niques), comme on les ap­pelle en Es­pagne, sont toutes fraîches : 2014 et 2016 contre le Real Ma­drid. Celles de l’OM sont plus an­ciennes, quand la com­pé­ti­tion s’ap­pe­lait Coupe de l’UEFA, en 1999 (3-0 contre Parme) et 2004 (2-0 contre Va­lence), et le club pho­céen n’ai­me­rait pas perdre une qua­trième fois en cinq fi­nales. La ‘‘Coupe aux grandes oreilles’’ 1993 at­tend sa pe­tite soeur dans la vi­trine. Une ma­lé­dic­tion per­son­nelle semble pe­ser sur la star de l’At­lé­ti­co, An­toine Griez­mann, puis­qu’en 2016 il a aus­si per­du celle de l’Eu­ro avec la France contre le Por­tu­gal (1-0 a.p.).

L’At­lé­ti­co :  matchs de Li­ga sans prendre de but...

Pour contrer en­fin ce mau­vais kar­ma, ‘‘Gri­zou’’ compte sur son as­so­cia­tion pro­li­fique avec Die­go Cos­ta. Les deux ont d’ailleurs été mé­na­gés pour la dernière de­mi-heure, sa­me­di en Cham­pion­nat d’Es­pagne. Le lea­der des Bleus compte aus­si sur la pro­ver­biale qua­li­té dé­fen­sive des Col­cho­ne­ros : 23 matches de Li­ga sans prendre de but cette sai­son ! Leur gar­dien, Jan Oblak, un des meilleurs du monde, a ar­rê­té un pe­nal­ty ce week-end pour s’échauf­fer, lors de la vic­toire contre Ge­tafe sur le score pré­fé­ré de l’At­lé­ti­co : 1-0. Mais l’OM a des atouts, no­tam­ment sa for­mi­dable com­ba­ti­vi­té, en­core écla­tante ven­dre­di où il a éga­li­sé à Guin­gamp (3-3) à neuf contre onze. Le club au plus riche pal­ma­rès eu­ro­péen fran­çais sait qu’il ne faut pas jouer le match avant, la pré­pa­ra­tion s’est dé­rou­lée de fa­çon la plus dé­ten­due pos­sible, à l’image des rires des joueurs dans Té­lé­foot, di­manche ma­tin. Alors, tout est pos­sible...

(Photo AFP)

Du rêve à la réa­li­té, il y a un match qu’il va fal­loir ga­gner, contre l’At­lé­ti­co Ma­drid...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.