En dur pour des concerts en hi­ver

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - Le dossier du jour - P. M.

Mal­gré les al­lers et ve­nues des en­gins mé­ca­niques, le se­cret a été bien gar­dé tout au long de l’hi­ver. Mais à l’ap­proche du coup d’en­voi du fes­ti­val d’été, Sé­bas­tien Cos­ta­ma­gna a été obli­gé de le­ver le voile sur ce chan­tier de grande am­pleur. « Ce­la fait bien deux ans que je tra­vaille sur ce pro­jet», confesse le maître des lieux, les pieds dans la boue. Après le Mas d’été, les mé­lo­manes de la ré­gion pour­ront dé­sor­mais se re­trou­ver sous le toit du «Mas d’hi­ver : une salle de plus de 580 m2 agré­men­tée de trois hautes baie-vi­trées, ain­si que d’une vaste ter­rasse de 300 m2. Le tout pour une jauge maxi­male de 700 places de­bout. L’ou­ver­ture est pré­vue aux alen­tours du 15 oc­tobre. « Jus­qu’au mois d’avril, nous pro­gram­me­rons un ou deux concerts par mois. Ce­la per­met­tra, en quelque sorte, de rô­der la ma­chine, de voir ce qu’il faut amé­lio­rer et par­faire au cours de cette pre­mière an­née d’es­sai… »

Une ré­si­dence d’ar­tistes et de culture à l’an­née

Pour Sé­bas­tien et sa pe­tite équipe, l’idée est de pro­lon­ger le fes­ti­val es­ti­val « tout en gar­dant cette phi­lo­so­phie ar­tis­tique axée sur les mu­siques ac­tuelles. Mais pas seule­ment ! Le Mas d’hi­ver am­bi­tionne d’être une vé­ri­table ré­si­dence d’ar­tistes qui vien­draient ain­si pré­pa­rer leur spec­tacle, avant de par­tir en tour­née. C’est ce que l’on ap­pelle une ré­si­dence de fi­lage… » Un peu comme ce­la avait le cas, en 2005, lorsque Jacques Hi­ge­lin avait élu do­mi­cile dans la pi­nède pu­gé­toise. L’ar­tiste, ré­cem­ment dis­pa­ru, avait po­sé ses va­lises au Mas des Es­ca­ra­va­tiers pour fi­gno­ler les der­niers ar­ran­ge­ments de son al­bum de l’époque. Après quelques se­maines de tra­vail, son sé­jour s’était ter­mi­né par un concert-live pri­vé ré­ser­vé à quelques chan­ceux. « Une salle de ré­pé­ti­tion, une ré­si­dence d’écri­ture, peu im­porte : cette struc­ture se veut être un lieu de tra­vail pour les ar­tistes. Je ne vous cache pas qu’avant de concré­ti­ser ce pro­jet, j’ai en­tre­pris une longue consul­ta­tion en son­dant une bonne par­tie du monde mu­si­cal. Ce tra­vail en amont m’a confor­té dans mon idée. D’ailleurs, cer­tains groupes ont d’ores et dé­jà pré­vu de lo­ger au Mas pour y tra­vailler… » Et si la mu­sique sous toutes ses formes se­ra bien la reine de ce Mas d’hi­ver, les arts et la culture en gé­né­ral au­ront éga­le­ment droit de ci­té. « Ex­po­si­tions, spec­tacles de danse et autres évé­ne­ments ar­tis­tiques, le Mas se­ra ou­vert à toutes les ten­dances comme il pour­ra éga­le­ment être mis en lo­ca­tion se­lon les de­mandes. En­fin, comme ce­la existe l’été dans la pi­nède, il y au­ra des brunchs so­nores tous les di­manches. Avec la pis­cine en moins, mais avec un ter­rain de pé­tanque en plus», iro­nise Sé­bas­tien Cos­ta­ma­gna vi­si­ble­ment fier de son bé­bé. Il y a de quoi, tant l’espace construit en plein na­ture s’an­nonce à la fois es­thé­tique et fes­tif. Ce Mas d’hi­ver est en cours de fi­ni­tion. Il de­vrait être ache­vé dans

le cou­rant du mois d’août. Quelques grands noms sont at­ten­dus, dès cet au­tomne, no­tam­ment pour l’inau­gu­ra­tion of­fi­cielle à la mi-oc­tobre. «Mais chut! Tant que les con­trats ne sont pas si­gnés, il est inu­tile d’en par­ler, tem­père le grand « Seb »

avant de se lais­ser al­ler : «Pour le mo­ment, je peux seule­ment vous an­non­cer deux concerts. Kim­be­rose et Ho­shi se­ront au Mas cet hi­ver. Pour le reste, il fau­dra at­tendre en­core un peu… » Et lais­ser pas­ser l’été, en guise de mise en bouche, avant de se plon­ger sur une sai­son hi­ver­nale qui pro­met quelques belles soi­rées. On en sa­live d’avance…

(Pho­tos P. M. et DR)

Sé­bas­tien Cos­ta­ma­gna et sa garde rap­po­chée suivent quo­ti­dien­ne­ment les tra­vaux du Mas d’hi­ver qui pour­ra ac­cueillir  per­sonnes. Ci-des­sus, une image de syn­thèse du fu­tur in­té­rieur du Mas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.