Ma­rine Le Pen se fait “chi­per” la ve­dette par un ado

Avant son mee­ting, au­jourd’hui à 14 heures, la pré­si­dente du Ras­sem­ble­ment na­tio­nal s’est of­ferte hier ma­tin un bain de foule mé­dia­tique. Avec un in­vi­té sur­prise : Axel, 14 ans

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - La Une - LIO­NEL PAOLI lpao­li@ni­ce­ma­tin.fr

Votre ca­mé­ra, c’est une HD

ou une 4 K?» La ques­tion ar­rache le re­por­ter à ses pen­sées. Le gar­çon qui la pose res­semble au Pe­tit Prince de Saint Exu­pé­ry : che­veux blonds, re­gard d’azur, voix claire et as­su­rée. Il est 9 h 30. De­vant la mai­rie de Fré­jus, un ba­taillon de jour­na­listes at­tend que Ma­rine Le Pen pointe le bout de ses ta­lons. La pré­si­dente du Ras­sem­ble­ment na­tio­nal a été ac­cueillie une de­mi­heure plus tôt par Da­vid Ra­chline. Elle a cla­qué quelques bises avant de s’en­gouf­frer, avec son an­cien porte-pa­role, der­rière la fa­çade de l’hô­tel de ville dé­bar­ras­sée de­puis quatre ans du dra­peau eu­ro­péen. Ce ma­nège n’a pas échap­pé à Axel. Le Ra­phaë­lois de 14 ans est ve­nu, avec ses co­pains, pour vi­si­ter les arènes (1). « Et puis, j’ai vu qu’il se pas­sait quelque chose… »

« Que pen­sez-vous d’Em­ma­nuel Ma­cron ? »

Tan­dis que l’équipe de TF1, dé­sta­bi­li­sée par l’in­dif­fé­rence des com­mer­çants, traque la cou­leur lo­cale entre les to­mates et les ar­ti­chauts,

l’ado s’in­forme : «Elle vient pour lan­cer sa cam­pagne des eu­ro­péennes ? Elle fait un mee­ting de­main à 14 heures au théâtre Le Fo­rum? Vous y se­rez ? Vous al­lez faire un di­rect ? Moi, à votre place… » Le jour­na­liste de RCF apos­trophe ses col­lègues en poin­tant leurs mi­cros ba­la­deurs : « Eh, les gars, c’est ce ga­min que vous de­vriez in­ter­ro­ger ! Il a des trucs à dire. » À 10 heures, re­mue-mé­nage dans le hall de la mai­rie. La fille de JeanMa­rie Le Pen pa­raît, en­tou­rée par le pre­mier ma­gis­trat et une poi­gnée d’élus lo­caux. Les ca­mé­ras bas­culent sur les épaules, les mi­cros se tendent… mais Axel grille la po­li­tesse à tous ces pro­fes­sion­nels. Il s’avance crâ­ne­ment : « Bon­jour Ma­dame, que pen­sez-vous d’Em­ma­nuel Ma­cron ? » L’an­cienne can­di­date à la pré­si­den­tielle, vi­si­ble­ment sur­prise, marque un temps. Puis ré­pond à son in­ter­lo­cu­teur. Les ob­jec­tifs se braquent aus­si­tôt sur Axel. « Tu es sa­tis­fait de la ré­ponse de Mme Le Pen?» Le jeune homme hoche gra­ve­ment la tête. La can­di­date du RN, tout sou­rire, glisse son bras sur l’épaule du col­lé­gien et l’en­traîne dans sa – courte – vi­site du mar­ché. Tou­jours cer­née par les in­ter­vie­weurs qu’elle n’hé­site pas à rem­bar­rer lors­qu’une ques­tion lui dé­plaît : «Chaque fois que vous ou­vrez la bouche, il y a du fiel qui sort ! » Che­min fai­sant, elle dis­tille ses élé­ments de lan­gage. « Je n’ai pas d’es­prit de re­vanche, mar­tèle-t-elle, je veux pro­té­ger notre peuple. Mon ob­jec­tif, c’est d’ame­ner un maxi­mum de pa­triotes [au Par­le­ment eu­ro­péen] en mai pro­chain. »

« À Châ­teau­double, je dois les re­mer­cier… »

Elle moque la « grande pa­resse in­tel­lec­tuelle » de Ch­ris­tophe Cas­ta­ner (2), as­sure que sa for­ma­tion est por­tée par « une dy­na­mique » et fait jeu égal avec LREM. Puis elle iro­nise sur les ma­ni­fes­tants qui l’ont cha­hu­tée mer­cre­di dans le Var (3) : « Je dois les re­mer­cier. Grâce à leur ac­tion, re­layée dans tout le pays, cha­cun connaît dé­sor­mais le scan­dale de Châ­teau­double

! » Ma­rine Le Pen re­joint en­fin les mi­li­tants à la per­ma­nence du RN, où elle est ac­cueillie par des vi­vats. Les mé­dias sont priés de res­ter au large. Axel, lui, sou­rit. Prêt à re­mettre ça le len­de­main. 1. Ce que nous a confir­mé sa ma­man par té­lé­phone. 2. Le dé­lé­gué gé­né­ral de LREM a dé­cla­ré avant-hier à Pa­ris : « La France, c’est le pays de Ma­rianne, pas le pays de Ma­rine. » 3. Trai­tés «d’ivrognes» et de «gau­chistes», le len­de­main, par Ma­rine Le Pen.

(Pho­tos Dy­lan Meif­fret)

En com­pa­gnie du jeune Axel (tee-shirt rouge), Ma­rine Le Pen a « af­fron­té » le dé­ploie­ment mé­dia­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.