Sta­tion­ne­ment, centre-ville, bord de mer, élec­tions eu­ro­péennes...

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - L’info Du Jour -

Le pro­jet de ré­amé­na­ge­ment du bord de mer n’était pas chif­fré. Ce n’était pas des études, mais des idées... ”

Que nous ré­serve  en ma­tière de pro­jets struc­tu­rants ?

Le do­jo à cô­té de la salle Pa­ci, l’Es­té­rel Are­na, le ré­amé­na­ge­ment de la rue Al­phonse-Karr et du quai Al­bert-er, le mu­sée Louis-de-Fu­nès dans la salle Al­berge, la pour­suite du pro­jet de ré­amé­na­ge­ment des équi­pe­ments spor­tifs avec le lan­ce­ment des études...

Le pro­jet de ré­amé­na­ge­ment du bord de mer est-il au point mort ?

C’est un pro­jet qui n’était pas chif­fré. Ce n’étaient pas tout à fait des études, mais des idées... Plu­tôt que d’avoir un pro­jet glo­bal, non fi­nan­cé et non fi­nan­çable, je pré­fère qu’on concentre nos ef­forts sur des es­paces et des équi­pe­ments de proxi­mi­té du centre-ville. Vien­dront d’autres amé­na­ge­ments du ca­si­no à La Ré­serve, puis de La Ré­serve jus­qu’au res­tau­rant La Re­nais­sance. La cas­quette du Veillat, en tant que telle, il fau­dra l’amé­lio­rer. Avec des pistes cy­clables ? En concer­ta­tion avec des pla­gistes, re­voir tout l’es­pace non amé­na­gé en bas de la plage du Veillat ? Sa­chant que le mi­ni-golf va aus­si être re­fait. Mon ap­proche est ho­lis­tique, c’est-àdire qu’une ville est un tout. Ce n’est pas parce qu’on mo­bi­lise sur un su­jet qu’on change la vie des gens. Il faut faire plu­sieurs choses en même temps. Moi je fa­vo­rise la déam­bu­la­tion dans les rues, da­van­tage d’oc­cu­pa­tion du do­maine pu­blic. Par ailleurs, nous al­lons re­voir une par­tie des ta­rifs de sta­tion­ne­ment (je rap­pelle que nous avons créé  places en zone bleue l’an­née der­nière), en col­la­bo­ra­tion avec les com­mer­çants. J’at­tends le ré­sul­tat d’études mais le prin­cipe se­rait : à par­tir de tant d’eu­ros dé­pen­sés, on vous rem­bour­se­rait votre ti­cket de par­king. C’est di­rec­te­ment dé­dié au main­tien du com­merce en centre-ville, qui doit être la prio­ri­té.

De quelle ma­nière al­lez-vous vous in­ves­tir à l’oc­ca­sion des pro­chaines élec­tions eu­ro­péennes ?

Je m’in­ves­ti­rai pour que les Ra­phaë­lois aillent vo­ter, ce qui est pri­mor­dial. On a tous be­soin de l’Eu­rope. Avec Les Ré­pu­bli­cains, nous tien­drons un dis­cours res­pon­sable, loin des ca­ri­ca­tures. Ar­rê­tons d’en­voyer à Bruxelles les re­ca­lés du suf­frage uni­ver­sel. On a be­soin de grandes fi­gures eu­ro­péennes.

Bord de mer : « Il fau­dra l’amé­lio­rer. Avec des pistes cy­clables ? ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.