Pôle Cha­bran : des fi­gures de lé­gende à l’ar­to­thèque

Vé­rob­nique Po­ti­ron in­vite au rêve avec des por­traits qui ne sont pas in­con­nus

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - Draguignan - B. D.

Les contes aident à faire gran­dir les en­fants. Car les his­toires ex­tra­or­di­naires qu’ils ra­content en disent tou­jours long sur la na­ture hu­maine. Ar­tiste peintre ins­tal­lée du cô­té d’Aix-en-Pro­vence, Vé­ro­nique Po­ti­ron, ac­tuel­le­ment ac­cueillie à l’ar­to­thèque de Cha­bran, en fait une belle illus­tra­tion avec des toiles dé­diées à de cé­lèbres ré­cits ima­gi­naires. Mais sans ja­mais les nom­mer tou­te­fois.

«L’in­ten­tion est de faire de­vi­ner au jeune pu­blic mais aus­si aux adultes, quelles oeuvres lit­té­raires se cachent der­rière afin que l’ima­gi­na­tion prenne le des­sus quand on dé­couvre ses ta­bleaux», ex­plique Fa­brice d’Agos­to-Bac­quart, le res­pon­sable de l’ar­to­thèque.

Qui est qui ?

C’est jus­te­ment ce jeu de de­vi­nettes qui a mo­ti­vé Vé­ro­nique Po­ti­ron à réa­li­ser spé­cia­le­ment pour le lieu, cette sé­rie de toiles sai­sis­santes. Et où l’on re­trouve son pen­chant «pour tout ce qui touche à la mé­moire et à la ré­mi­nis­cence ten­dre­ment énig­ma­tique». A une pe­tite ex­cep­tion près tout de même. Contrai­re­ment à son ha­bi­tude de faire por­ter un masque aux per­son­nages de ses oeuvres, la plas­ti­cienne le tombe ici pour mon­trer à vi­sage dé­cou­vert, des por­traits très ex­pres­sifs d’en­fants. De­ve­nus fi­gures de lé­gende après avoir été em­bar­qués, le plus sou­vent à leur corps dé­fen­dant, dans des aven­tures in­croyables où le mer­veilleux cô­toie vo­lon­tiers la cruau­té. La vie quoi...

A dé­cou­vrir à l’ar­to­thèque de Cha­bran jus­qu’au 26 jan­vier.

(Pho­tos B.D.)

Vé­ro­nique Po­ti­ron a in­con­tes­ta­ble­ment le sens du por­trait.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.