Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël)

Dans la forêt incendiée, les travaux ont été menés Conseil communauta­ire

Les élus ont délibéré sur plusieurs dossiers d’actualité qui s’articulent autour de la protection du territoire et de son développem­ent harmonieux.

- N. SA.

Lors du dernier conseil de la communauté de communes du golfe de Saint-Tropez, voici les principaux dossiers abordés par les élus.

À la suite de l’incendie de l’été dernier, qui a impacté quelque 3 563 hectares de ce territoire du Golfe, et grâce à un fonds créé par l’Office national des forêts (ONF), qui soutient les actions en faveur des milieux naturels, « la communauté de communes a obtenu 113 162 [94 000 déjà réalisés] », a annoncé le maire gardois Thomas Dombry, pour son programme d’urgence (abattage d’arbres dangereux). «On est à cette date, en situation très tendue pour le risque incendie », souligne le président Vincent Morisse.

Mais « ça fait plaisir quand on rencontre des pompiers et qu’on nous félicite pour notre engagement. C’est l’intercommu­nalité la plus avancée du Var en termes de travaux forestiers de lutte contre l’incendie. Je veux remercier cette équipe, les travaux sont énormes. On va poursuivre nos efforts », insiste-t-il. Thomas Dombry abonde : « Tout est mis en oeuvre pour que les travaux d’interface

A    

soient terminés avant l’été. Il nous reste quelques secteurs. »

Dans le cadre de l’aide intercommu­nale après l’incendie, la commune de Cogolin a sollicité un soutien pour financer la pose de buses, chemin des Crottes. Soit 1 627 « C’est un geste. Un début », esquisse Vincent Morisse . «Ça part de là», lui renvoie le maire de Cogolin.

L 

Son déploiemen­t reste un mystère. « Elle suscite les interrogat­ions des usagers... et de nous, tellement c’est difficile à suivre, souffle le président de la communauté de communes. Nous avons un agent qui suit ce dossier, mais ce n’est pas simple. Avec le Départemen­t, on a insisté sur une améliorati­on de la communicat­ion des entreprise­s d’ici les prochains mois. Car les opérateurs ne nous aident pas. Seule bonne nouvelle » :aulieudes1­3M € de participat­ion réclamée, l’intercommu­nalité déboursera 1 M€. « Les opérateurs en ont une pris une grande partie à leur charge ».

R 

Après le plan de soutien à l’économie touristiqu­e mis en oeuvre l’été dernier pour contrer l’effet Covid et inciter les touristes à rallier le Sud, la communauté de communes renouvelle cette campagne, dans le contexte géopolitiq­ue tendu. Soit la somme de 80 000 € ventilée dans de multiples réseaux de communicat­ion.

B

Beaucoup ont en tête l’accident Cargo en 2018 dont la pollution avait mazouté tout le littoral du Golfe : les indemnités versées par les armateurs d’un montant de 400 000 € seront orientées sur la protection de la biodiversi­té. Une part sera attribuée aux communes : jusqu’à 12 000 € pour la création de nurseries. Et 27 000 € par commune pour la création de récifs artificiel­s.

 ?? (Photo L. B.) ?? Dans les vallons de Grimaud, où l’incendie du 16 août 2021 a tout dévoré.
(Photo L. B.) Dans les vallons de Grimaud, où l’incendie du 16 août 2021 a tout dévoré.

Newspapers in French

Newspapers from France