Var-Matin (Grand Toulon)

Hyères-Toulon attend Boris Diaw et Levallois

Le HTV dispute la 5e journée de Pro A ce soir. Face à Levallois, où vient de signer l’emblématiq­ue Boris Diaw. La venue d’un tel joueur est un événement. Des Hyérois racontent

- GUILLAUME RATHELOT FLORIAN DALMASSO SYLVAIN MOUHOT

Deux points, six rebonds et une passe décisive. Ces statistiqu­es, pas si fringantes, appartienn­ent à Boris Diaw. Elles remontent à son dernier match à l’Espace 3000, en mars 2003 (1). C’était juste avant qu’il soit sacré champion de France avec Pau. Avant, aussi, qu’il devienne l’un des basketteur­s français les plus connus. Avant ses quatorze saisons de NBA, ses 240 et quelques sélections en équipe de France. Avant les titres et la gloire. Boris Diaw est de retour, ce soir, sur le parquet hyérois. Avec le maillot de Levallois, équipe qui affronte Hyères-Toulon, pour le compte de la 5e journée de Pro A (19h30, à l’Espace 3000). La ligue française, plutôt habituée à une fuite des talents, accueille donc depuis quelques jours un phénomène. Sportif, bien sûr, mais aussi médiatique et populaire. Âgé de 35 ans, Diaw a démarré son aventure francilien­ne par une défaite, samedi dernier contre Limoges. Mais il a encore de belles heures devant lui, en témoignent ses 10 points, 6 rebonds et 3 passes. D’ailleurs, l’ancien joueur des San Antonio Spurs n’exclut pas de poursuivre sa carrière en NBA. Il n’a pas non plus pris sa retraite internatio­nale.En attendant, le capitaine de l’équipe de France revient ce soir dans le Var, où il passe une partie de ses étés – une histoire d’amitié avec le Groupement des fusiliers marins, basé à Toulon. Cette fois, ce sera sur le parquet de l’Espace 3000 que les Varois pourront l’admirer en chair et en os. Reste à savoir si le public vient pour Diaw ou bien pour supporter le HTV, auteur d’un début de saison réussi, avec trois succès pour une défaite...

Newspapers in French

Newspapers from France