Var-Matin (Grand Toulon)

Onze magistrats installés

Huit nouveaux magistrats du siège et trois du parquet ont pris place au tribunal de grande instance. Ils ont été présentés, hier, lors d’une audience solennelle. Des juges aux parcours profession­nels variés

- P. POLETTO

Non, il ne s’agit pas d’une épidémie de magistrats. «Rassurezvo­us ! », a introduit Bernard Marchal, procureur de la République, hier lors de l’audience de présentati­on de onze nouveaux magistrats, au tribunal de grande instance de Toulon, en présence de nombreuses personnali­tés. Au parquet, trois magistrats ont déjà pris leurs fonctions. Il s’agit de Carine Cauchy (substitut du procureur), Patrick de Firmas (vice-procureur), Michèle Bertrand (substitut chargé des mineurs). Les nouveaux venus au siège sont les suivants: Christine Zarb et Blandine Berger-Gentil (vice-présidente­s du tribunal d’instance), Marie-Astrid Kavagnagh et Mélanie Hak (tribunal pour enfants), Florence Perrault (juge commis, juge des procédures collective­s), Audrey Etienne, Maryline Aristide (juge d’instructio­n) et Delphine Demaison (juge des libertés et de la détention). Bernard Marchal, procureur de la République, a rappelé que les magistrats devaient être animés par le principe de réalité. « Le niveau de la délinquanc­e dans le Sud-Est est élevé. Vous avez comme obligation d’inscrire vos décisions dans un environnem­ent. Dans certains quartiers, comme celui de La Beaucaire, où des coups de feux sont entendus régulièrem­ent et des faits relevés (blessé par arme à feu, policier victime des agissement­s d’un motard, brigade anti-criminalit­é prise à partie…). Chaque décision doit être replacée dans un contexte. »

Newspapers in French

Newspapers from France