Var-Matin (Grand Toulon)

UNE ANCIENNE MINISTRE DE LA CULTURE À LA TÊTE DE L’UNESCO

-

Audrey Azoulay,  ans [photo AFP], ancienne ministre de la Culture (-), a été élue, hier soir, directrice générale de l’Unesco face au Qatari Hamad al-Kawari. Mme Azoulay a obtenu  voix, son adversaire , au sein des  membres du conseil exécutif dont le choix doit être encore validé par la conférence générale des Etats membres le  novembre, selon les résultats officiels. Le Qatar est le premier pays à s’être lancé dans la bataille pour prendre les rênes de l’agence de l’ONU, créée en  sur les décombres de la Seconde Guerre mondiale. Son candidat, Hamad al-Kawari,  ans, a été ministre de la culture et est un familier des Nations unies, où il a officié comme vice-président de l’Assemblée générale. Lors d’un vote intermédia­ire en début d’après-midi, les  membres du Conseil exécutif de l’organisati­on des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, avaient préféré la Française Audrey Azoulay à l’Egyptienne Moushira Khattab, par  voix contre  (deux votes blancs), pour affronter le Qatari Hamad bin Abdoulaziz al-Kawari à l’ultime tour de scrutin. Ces deux candidates étaient arrivées ex aequo jeudi soir, avec  suffrages chacune, derrière le candidat qatari ( voix) qui fait la course en tête depuis le début du processus de sélection lundi. Un scénario inédit qui a contraint l’Unesco à organiser une sorte de vote intermédia­ire pour départager les deux candidates.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France