Var-Matin (Grand Toulon)

Tellement rageant...

La première journée n’a pas souri aux Raphaëlois­es. Alors qu’elles menaient deux sets à zéro, elles ont ensuite sombré en fin de match face au Cannet

- TONY DAVID

Un enjeu à peu près dix fois inférieur, 17 nouvelles joueuses sur le parquet, un nouvel entraîneur du côté du Cannet... Inutile de dire que ce match n’avait pas grandchose à voir avec celui du 29 avril dernier, lorsque les Canettanes avaient éliminé les Raphaëlois­es en demi-finale du championna­t. Cinq mois plus tard, les nouveautés ne manquaient pas. Mais c’est pourtant une tête bien connue de la salle Pierre-Clère qui faisait la différence dans les deux premiers sets : l’inévitable Liesbet Vindevoghe­l, encore et toujours. Après une mise en route difficile de son équipe (1-3 et 59), la capitaine du SRVVB prenait les choses en main. Elle allumait la défense du Cannet pour égaliser (1111), d’abord, avant d’accélérer et de permettre à SaintRapha­ël de creuser l’écart (21-19 puis 24-21). Le premier set dans la poche, la Belge continuait son festival dans le deuxième set. D’abord au service, par trois fois (6-5), puis à la fin du set grâce à une attaque en coin (24-19), suivie d’un contre (25-20).

Le Cannet compte sur ses individual­ités

Mené deux manches à zéro, Le Cannet était obligé de réagir. Faute de pouvoir compter sur un jeu parfaiteme­nt léché en ce début de saison, les finalistes de la saison dernière s’en remettaien­t à leurs individual­ités. Hasanova enchaînait les blocs dans la troisième manche, Sakradzija multipliai­t les ogives dans la quatrième. Et comme la fiabilité n’était pas forcément présente au service du côté raphaëlois (7 mises en jeu out dans le quatrième set), les deux équipes se retrouvaie­nt à égalité une heure plus tard. Finalement, ces retrouvail­les allaient se jouer au tie-break. Et c’est Le Cannet qui se montrait le plus constant. Hasanova était encore présente au bloc pour faire la différence (8-11), avant que Sakradzija ne mette la touche finale (13-15). La première victoire n’est vraiment pas passée loin...

 ?? (Photo Philippe Arnassan) ?? Les Raphaëlois­es (en rouge) se sont écroulées en fin de match, après avoir pourtant remporté les deux premières manches. Dur...
(Photo Philippe Arnassan) Les Raphaëlois­es (en rouge) se sont écroulées en fin de match, après avoir pourtant remporté les deux premières manches. Dur...

Newspapers in French

Newspapers from France