DES­CHAMPS DÉ­VOILE SES 23 BLEUS

Di­dier Des­champs a li­vré, hier soir en di­rect sur TF1, la liste des 23 Bleus pour la Coupe du monde en Rus­sie ain­si que 11 sup­pléants. Di­mi­tri Payet est le grand ab­sent

Var-Matin (Grand Toulon) - - La Une - MA­THIEU FAURE

Di­dier Des­champs a dé­voi­lé, hier soir, sa liste des 23 joueurs sé­lec­tion­nés pour la Coupe du monde en Rus­sie (14 juin-15 juillet). Thau­vin, Fe­kir, Nzon­zi y se­ront, mais pas Payet, Digne ou La­ca­zette.

Le sus­pense in­sou­te­nable a pris fin vers 20h26. Di­dier Des­champs, sé­lec­tion­neur des Bleus, a li­vré sa liste des 23 Bleus pour la Coupe du monde en Rus­sie. Cette fois, pas de ré­ser­vistes ou de groupe élar­gi mais 11 sup­pléants qui ne se ren­dront pas phy­si­que­ment à Clai­re­fon­taine avec les 23 heu­reux élus. Ils doivent se te­nir à dis­po­si­tion de la Fé­dé­ra­tion Fran­çaise de Foot­ball jus­qu’au 4 juin, mi­di, en cas de dé­fec­tion. C’est une pre­mière. « Les sup­pléants au­ront un pro­gramme et au cas où, ils se tien­dront prêts. Ils n’iront pas à Clai­re­fon­taine. Je veux al­ler sur le qua­li­ta­tif, qu’on soit fo­ca­li­sés ra­pi­de­ment sur le Mon­dial », a pré­ci­sé Des­champs. Dès mer­cre­di pro­chain, le 23 mai, tous les Bleus se­ront ras­sem­blés au centre tech­nique des Bleus à l’ex­cep­tion de Ra­phaël Va­rane qui joue­ra la fi­nale de la Ligue des cham­pions avec le Real Ma­drid le 26 mai. Une liste, c’est tou­jours un mo­ment par­ti­cu­lier. Il y a des dé­çus, des in­com­pré­hen­sions, des sur­prises. Glo­ba­le­ment, que re­te­nir de la liste des 23 Bleus pour le Mon­dial ?

Les ab­sents

Le prin­ci­pal ab­sent s’ap­pelle

Le ca­pi­taine de l’OM, bles­sé en fi­nale de Ligue Eu­ro­pa mer­cre­di, ne ver­ra pas la Rus­sie

Payet. Di­mi­tri

alors qu’il était sur un nuage de­puis plu­sieurs se­maines. Trop juste pour le Mon­dial, Di­dier Des­champs a pré­fé­ré ne prendre au­cun risque avec l’Olym­pien qui voit son rêve de dis­pu­ter sa pre­mière Coupe du monde s’éva­po­rer dans la der­nière ligne droite. « Sans bles­sure, c’était un can­di­dat sé­rieux à un poste dans les 23, il a joué la pre­mière de­mi­heure de la fi­nale, sa si­tua­tion s’est ag­gra­vée. Il y a un dé­lai de ré­cu­pé­ra­tion pour ce type de bles­sure de 3 se­maines avant d’être apte à jouer. Mais comme c’est mus­cu­laire, il y a un risque im­por­tant de nou­velle ré­ci­dive », a dé­taillé Des­champs. Nabil Fe­kir en pro­fite pour être du voyage dans les 23. Les autres ab­sences no­tables étaient à pré­voir, que ce soit

Ka­rim Ben­ze­ma, Franck Ri­bé­ry Lay­vin Kur­za­wa.

ou

Les dé­çus

Sup­pléants, c’est un sta­tut à part. On ef­fleure le Mon­dial mais on doit comp­ter sur la bles­sure d’un co­pain pour y al­ler. For­cé­ment, tous les sup­pléants ne prennent pas cette « salle d’at­tente » comme une punition car cer­tains re­viennent de très loin, on pense à Ma­ma­dou Sa­kho, Mous­sa Sis­so­ko, Kurt Zou­ma ou Ma­thieu De­bu­chy. Cer­tains ré­ser­vistes ne sont pas dans les 23 car ils re­viennent juste de bles­sure comme King­sley Co­man ou par abon­dances de biens of­fen­sifs (Ben Yed­der ou La­ca­zette ré­ser­viste pour la troi­sième fois de suite après 2014 et 2016). Reste donc les vrais dé­çus, ou les re­ca­lés. C’est se­lon. Cer­tains semblent payer leur sai­son moyenne en club et/ou en équipe de France comme

qui n’a pas sou­hai­té s’ins­tal­ler en mi­lieu dé­fen­sif au PSG et voit Co­ren­tin To­lis­so et sur­tout Ste­ven N’Zon­zi le griller dans la der­nière ligne droite. Une vraie claque pour le mi­lieu pa­ri­sien, très moyen avec les Bleus au de­meu­rant.

et eux, ont tra­ver­sé la deuxième par­tie de sai­son avec beau­coup de dif­fi­cul­tés, sé­jour­nant sou­vent sur le banc de touche à Man­ches­ter Uni­ted et Bar­ce­lone.

Ra­biot, An­tho­ny Mar­tial Adrien Lu­cas Digne, Les sur­prises Ben­ja­min Men­dy,

La pré­sence de gra­ve­ment bles­sé au ge­nou en sep­tembre et seule­ment trois bouts de matches de­puis son re­tour le 22 avril (62 mi­nutes de jeu) est au­tant un pa­ri qu’une sur­prise. Di­dier Des­champs a un mois pour voir si l’an­cien Mo­né­gasque a suf­fi­sam­ment ré­cu­pé­ré pour pré­tendre à une place de ti­tu­laire. Son rem­pla­çant, fraî­che­ment ar­ri­vé dans le groupe France, est aus­si une sur­prise puisque

Lu­cas Her­nan­dez

a long­temps été convoi­té... par l’Es­pagne. Ti­tu­laire avec l’At­lé­ti­co Ma­drid en fi­nale de C3 contre l’OM, le jeune gau­cher évo­lue dans un club de haut ni­veau (plus de 80 matches avec les Col­cho­ne­ros) et pour­rait être la sur­prise du chef si Men­dy ve­nait à bé­gayer. A droite, a réus­si son pa­ri fou après sa grave bles­sure au ge­nou sur­ve­nu le 15 avril avec Mo­na­co. Re­ve­nu sur le ter­rain la se­maine der­nière, le la­té­ral droit a cru voir la Rus­sie s’en­vo­ler mais son sou­hait de ne pas se faire opé­rer s’est fi­na­le­ment avé­ré payant. « C’est for­cé­ment un rêve d’en­fant qui se réa­lise, et un gros sou­la­ge­ment après tous les ef­forts de ces der­nières se­maines », a ré­agi Si­di­bé sur le site de l’ASM. En­fin, le mi­lieu de ter­rain dé­fen­sif

29 ans, et pré­sent lors du der­nier ras­sem­ble­ment

Dji­bril Si­di­bé Ste­ven N’Zon­zi,

surfe sur sa belle sai­son à Sé­ville. Comme ap­pe­lé en mars, il a pris le train dans la der­nière ligne droite pour ne pas en des­cendre.

Ben­ja­min Pa­vard, La liste dé­fi­ni­tive, c’est pour quand ?

Di­dier Des­champs l’a énon­cé, il dé­po­se­ra la liste dé­fi­ni­tive des 23 joueurs pour le Mon­dial le 4 juin à mi­di. D’ici là, les Bleus au­ront dis­pu­té deux matches ami­caux (voir ci-des­sous) et « DD » en sau­ra plus sur l’état de forme des uns et des autres. On le sait, il y a sou­vent de la casse dans la der­nière ligne droite. En at­ten­dant, la liste des 23 pro­pose des pro­fils dif­fé­rents et as­sez jeunes (25,6 ans de moyenne). Sur le pa­pier, les Bleus ont le po­ten­tiel pour ra­me­ner la Coupe du monde en France. C’est une cer­ti­tude.

(Pho­to AFP)

Di­dier Des­champs, hier, au JT de  heures de TF.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.