La ges­tion des plages dé­pend dé­sor­mais de TPM

Par­mi les com­pé­tences trans­fé­rées par les com­munes à la Mé­tro­pole fi­gure la prise en charge de la qua­si-to­ta­li­té des sites lit­to­raux d’Hyères à Six-Fours. Quel est l’im­pact de ce trans­fert ?

Var-Matin (Grand Toulon) - - Métropole - P. POLETTO

Et une com­pé­tence de plus dans le gi­ron de la sphère mé­tro­po­li­taine Tou­lon - Pro­vence Mé­di­ter­ra­née. De­puis le 1er jan­vier, la qua­si-in­té­gra­li­té de la ges­tion des plages si­tuées entre Hyères et SixFours dé­pend dé­sor­mais de la Mé­tro­pole. Mais dans les faits, qu’en est-il ? À quel chan­ge­ment faut-il s’at­tendre en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment, d’en­tre­tien, d’amé­na­ge­ment sur la fa­çade lit­to­rale ? Vice-pré­sident de TPM en charge du tou­risme, le maire d’Hyères Jean-Pierre Gi­ran pré­cise, en pré­am­bule, que le trans­fert ne se­ra ef­fec­tif qu’en 2019. Il s’agit à comp­ter de cette date bu­toir de trans­fé­rer la ges­tion des par­ties lit­to­rales du do­maine pu­blic com­mu­nal (dé­pen­dant de l’État), l’en­tre­tien des plages, les tra­vaux, le cont­rôle des eaux de bai­gnade.

Les conces­sions de plage concer­nées

Autre su­jet : l’at­tri­bu­tion des lots de plage (hor­mis des ex­cep­tions re­le­vant du do­maine pu­blic com­mu­nal). C’est ain­si que les ap­pels d’offres vi­sant à at­tri­buer les fu­tures conces­sions de plage sont – et se­ront – lan­cés par la Mé­tro­pole. A Hyères, ce sont neuf lots de plage qui de­vront être at­tri­bués. En pra­tique, peu de chose chan­ge­ra aux yeux du grand pu­blic. Il s’agit es­sen­tiel­le­ment de lignes bud­gé­taires af­fec­tées par les com­munes à la Mé­tro­pole ; cette der­nière as­su­mant les charges fi­nan­cières dé­vo­lues aux ser­vices concer­nées (frais de per­son­nels, tra­vaux…). Les em­ployés, quant à eux, ef­fec­tue­ront les mêmes mis­sions. « Les coûts d’en­tre­tien ne sont pas né­gli­geables en ma­tière de pro­tec­tion des plages. Ces tra­vaux d’in­ves­tis­se­ment sont dé­sor­mais du res­sort de la Mé­tro­pole » ,re­lève M. Gi­ran. A Hyères, com­mune qui compte plus de 57 % du lit­to­ral de TPM (114 km sur 200 km) et qui dis­pose de 21 km de plages, le bud­get af ec­té est à la hauteur de 500 000€ par an pour main­te­nir l’in­té­gri­té des plages en as­su­rant leur pro­tec­tion. Quant au coût de fonc­tion­ne­ment (net­toyage, en­lè­ve­ment des po­si­do­nies) opé­rés sur ce sec­teur par huit agents et dix-huit ren­forts cet été, ils s’élèvent à 900 000€. Sans comp­ter les équi­pe­ments né­ces­saires à la sai­son tou­ris­tique, comme les douches, toi­lettes, équi­pe­ments pour per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. L’élu hyé­rois et la di­rec­trice gé­né­rale des ser­vices de la Mé­tro­pole, Va­lé­rie Paecht, pa­rient sur une trans­ver­sa­li­té qui va jouer à fond. « Nous au­rons dé­sor­mais une vi­sion glo­bale des dos­siers des com­munes mé­tro­po­li­taines

», com­mente Mme Paecht. Res­te­ront aux maires leur pou­voir de po­lice, no­tam­ment en ma­tière de ba­li­sage des plages. « Le maire reste res­pon­sable en ce do­maine », sou­lignent-ils. Entre les ports, les trans­ports et les plages de­vrait ain­si se dé­ve­lop­per une vé­ri­table sy­ner­gie.

(Pho­to Laurent Mar­ti­nat)

La com­mune d’Hyères (comme ici la plage de l’Al­ma­narre) compte  km de lit­to­ral sur les  km qui sont du res­sort de la Mé­tro­pole TPM de­puis le er jan­vier .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.