Constel­la­tions brille sur la Tour Royale jus­qu’à ce soir

Danse, art contem­po­rain, mu­sique et sur­prises : le fes­ti­val phare de la ren­trée dure jus­qu’à ce soir et s’in­tègre aux Jour­nées du pa­tri­moine. Nou­veaux ta­lents et dé­am­bu­la­tions à dé­cou­vrir

Var-Matin (Grand Toulon) - - Métropole - F. DUMAS

Le fes­ti­val Constel­la­tions dure jus­qu’à ce soir et ras­semble à la Tour royale un pu­blic pour le moins éclec­tique : ur­bains chics ve­nus par­ti­ci­per aux dé­am­bu­la­tions au­tour de l’édi­fice, pas­sion­nés de danse contem­po­raine ve­nus voir les nou­veaux ta­lents et ama­teurs de mu­sique, prêts à en dé­coudre. « Nous ai­mons ce mé­lange des cultures et nous avons plu­sieurs temps forts pour les Tou­lon­nais au­jourd’hui: Ar­rêt sur image, cet après­mi­di avec une troupe qui a in­té­gré à sa créa­tion un groupe d’élèves d’une école de la Beau­caire», ex­plique Ku­bi­lai khan In­ves­ti­ga­tions, cho­ré­graphe et di­rec­teur ar­tis­tique de Waves Spla­shing 2. L’as­so­cia­tion, or­ga­ni­sa­trice de Constel­la­tions, tient à ce mel­ting-pot cultu­rel. Ce­la tombe bien : le dé­cor de la Tour royale s’y prête plu­tôt bien.

Per­for­mances sous les douves

Hier après-mi­di, les douves du mo­nu­ment abri­taient des per­for­mances ar­tis­tiques d’art contem­po­rain, de danse, et d’ins­tal­la­tions di­verses. « J’aime être sai­sie par un évé­ne­ment. Ne pas pré­voir, ne rien ap­pré­hen­der et être éton­née. Cette an­née, je le suis par cette édi­tion… ce qui n’avait pas été for­cé­ment le cas l’an­née der­nière où c’était un peu trop éli­tiste », confie Lau­rence, Tou­lon­naise d’adop­tion et fé­rue de danse mo­derne. Hier soir, la Tour s’est muée en scène élec­tro et rock avec le groupe lo­cal qui monte : Po­to­ch­kine, avant d’ac­cueillir Loya et Dj Ya­gua­ra pour un set noc­turne. Au­jourd’hui, le pro­gramme s’ar­ti­cu­le­ra entre l’école d’art et de de­si­gn de Tou­lon-Pro­vence-Mé­di­ter­ra­née, de 15 heures à 22 heures, et le théâtre Li­ber­té de 15 heures à 17 heures. Cette an­née, Constel­la­tions se dé­marque et s’ancre dans la ren­trée cultu­relle de Tou­lon. Qui s’en plain­dra ? Sû­re­ment pas Hu­bert Fal­co, le maire de la ville, qui est pas­sé se rendre compte du suc­cès de la ma­ni­fes­ta­tion.

(Photo Frank Mul­ler)

Sous les douves de la Tour, per­for­mances et hap­pe­nings se sont suc­cé­dé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.