Ma­rie-Océane Pié­ri, un atout pour Le Pra­det - La Garde (NF)

Var-Matin (Grand Toulon) - - Métropole - Gapeau - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR AN. D.

Avant le deuxième match de la sai­son sur le par­quet du Pays d’Aix-Ve­nelles (di­manche 15 h) fo­cus sur la pas­seuse Ma­rie-Océane Pié­ri qui ar­rive de Mou­gins (DEF). Le gros coup du mer­ca­to si­gné Ni­co­las Mat­téi. Ex­pli­ca­tions...

L’ar­ri­vée au Pra­det - La Garde ? Au dé­part, je de­vais si­gner en D à Saint-Dié-des-Vosges et puis, pour rai­sons fa­mi­liales, j’ai fait le choix de res­ter près de ma fa­mille. Quand le coach Ni­co­las Mat­téi l’a su, il m’a con­tac­tée pour que je re­joigne Le Pra­det - La Garde en N. Je l’avais dé­jà eu comme en­traî­neur à Tou­lon - SixFours. C’est un ami de longue date et donc j’ai dit ban­co sans hé­si­ter.

La pre­mière im­pres­sion ? J’ai été bien ac­cueillie par l’en­semble du groupe. Et ce n’était pas simple car je suis ar­ri­vée à une se­maine du dé­but du cham­pion­nat. Je connais le ni­veau N car j’y ai joué à Tou­lon - SixFours puis à Cannes avec le centre de for­ma­tion. C’est après que j’ai si­gné à Saint-Cha­mond et à Mou­gins en DEF.

Le chan­tier prin­ci­pal ? Il faut tout tra­vailler en dé­but de sai­son et no­tam­ment la re­la­tion avec les at­ta­quantes. J’aime im­pli­quer tout le monde, que ce soit la cen­trale ou les joueuses en bout de fi­let. La star, c’est le col­lec­tif. La clé se­ra de bien com­mu­ni­quer pour se ré­gler le plus vite pos­sible et fi­nir les points.

L’ob­jec­tif ? In­di­vi­duel­le­ment, c’est une an­née de tran­si­tion pour moi. Je dois m’adap­ter à un autre rythme d’en­traî­ne­ment et de jeu. Mon ob­jec­tif est d’ap­por­ter mon ex­pé­rience du haut ni­veau à un ef­fec­tif as­sez jeune. Je veux res­pon­sa­bi­li­ser tout le monde. Col­lec­ti­ve­ment, l’ob­jec­tif est de faire mieux que l’an pas­sé.

(Pho­to An. D.)

Ma­rie-Océane Pié­ri, une re­crue in­es­pé­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.