Une tri­bune du stade Per­ruc dé­diée à la mé­moire de Gé­rard Sor­del­lo

Var-Matin (Grand Toulon) - - Métropole - P. POLETTO

ous n’ou­blie­rons ja­mais notre Gé au grand coeur. Gé­rard, de là où tu es tu dois être heu­reux et fier de voir cette tri­bune por­ter ton nom à ja­mais. Au nom du Hyères Foot­ball Club nous te di­sons mer­ci». Hier, c’est avec une émo­tion in­tense que Jean-Pierre Blas­co, pré­sident du Hyères Foot­ball Club a ren­du hom­mage à Gé­rard Sor­del­lo dis­pa­ru en mai der­nier. De­vant cette tri­bune du stade Per­ruc qui porte dé­sor­mais son nom, il a sou­li­gné le par­cours de ce­lui qui di­ri­gea la car­ros­se­rie fa­mi­liale, mais aus­si sa pas­sion pour le foot­ball qui le conduit à créer en 1976 Les Chif­fons. « Il était en­tou­ré de ses deux beaux-frères, Jean-Fran­çois Bal­dé, pi­lote pro­fes­sion­nel de mo­to et Alain Mar­ti­nez, le su­per mé­ca­no avec des mains d’or, mais aus­si de son ombre, Jean-Pierre Prai­no et bien d’autres. Ila or­ga­ni­sé avec Alain Gi­rar­dot, bon nombre de tour­nois». Jean-Pierre Blas­co pour­suit sur le rôle te­nu par Gé­rard Sor­del­lo dans les ins­tances du HFC, jus­qu’à de­ve­nir vice-pré­sident. « Un titre qu’il con­serve à titre ho­no­ri­fique», a-t-il sou­li­gné.

L’amour du foot et des Hyé­rois

De­vant un pu­blic ve­nu en nombre as­sis­ter à l’évé­ne­ment, l’un de ses fils Guillaume Sor­del­lo, qui a pris la suc­ces­sion de son père à la car­ros­se­rie mais éga­le­ment au HFC en in­té­grant le co­mi­té di­rec­teur, n’ou­blie pas quelles étaient les prio­ri­tés de son père : la fa­mille, le tra­vail, les amis la ville, les Hyé­rois et le sport. « Tout jeune, il al­lait voir jouer le HFC avec son père. Adulte, tou­jours pas­sion­né, il créa son propre club l’A.S. Chif­fons qui du­ra 40 ans. De­ve­nu père à son tour, il nous ini­tia à ce sport, nous em­me­nant avec mon frère Be­noît au stade Per­ruc les jours de matchs. Il nous a trans­mis l’amour du foot­ball, du HFC et bien d’autres va­leurs. Sup­por­ter, di­ri­geant, vice-pré­sident, Hyé­rois et fier de l’être, il s’en est al­lé en lais­sant son em­preinte au sein de ce club qu’il a tant ai­mé. mer­ci pa­pa et mer­ci à vous tous». Pour Jean-Pierre Gi­ran, bap­ti­ser une tri­bune au nom de Gé­rard Sor­del­lo est une évi­dence. « Je veux sou­li­gner l’una­ni­mi­té du con­seil mu­ni­ci­pal. Je l’ai connu trop tar­di­ve­ment mais je re­tiens le sou­ve­nir d’un re­gard plein de lu­mière, d’op­ti­misme, d’es­prit d’en­tre­prise. Nous n’ou­blions pas l’image qu’il laisse dans le do­maine éco­no­mique. Saint-Mar­tin lui ren­dra hom­mage très bien­tôt (1).» 1. Le nou­veau rond-point de­vrait por­ter le nom de Gé­rard Sor­del­lo.

(Pho­to P. P.)

Hier, Jean-Pierre Gi­ran, le maire et Jean-Pierre Blas­co, pré­sident du HFC ont pro­cé­dé à l’inau­gu­ra­tion de la tri­bune Gé­rard Sor­del­lo au stade Per­ruc, en pré­sence no­tam­ment de son épouse Ani­ta, de leurs deux fils Be­noît et Guillaume. La plaque a été dé­voi­lée de­vant de très nom­breuses per­sonnes - dont Jean-Louis Mas­son, le dé­pu­té de la cir­cons­crip­tion et Jacques Po­li­ti, an­cien maire dont M. Sor­del­lo était le pré­sident du co­mi­té de sou­tien - ve­nues rendre hom­mage à l’an­cien di­ri­geant du club qui s’est éteint en mai der­nier.

(Pho­to J-M. D.)

L’ex­po­si­tion dure jus­qu’au  no­vembre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.