L’OM doit éteindre l’in­cen­die

S’il ne veut pas pas­ser la mi­ni-trêve dans un bra­sier, l’Olym­pique de Mar­seille, bat­tu lors de ses quatre der­niers matches, doit ab­so­lu­ment vaincre Di­jon au­jourd’hui au Vé­lo­drome

Var-Matin (Grand Toulon) - - Sports -

Ils se sont mis le feu tout seuls. Pi­teu­se­ment éli­mi­nés de la Ligue Eu­ro­pa, tom­bés à 6 points du po­dium (6e), in­ca­pables d’ar­rê­ter les bu­teurs ad­verses, les Mar­seillais sont au plus mal. « Il ne nous manque pas grand chose, tem­père Di­mi­tri Payet. On a mon­tré un état d’es­prit com­plè­te­ment dif­fé­rent à la La­zio Rome (dé­faite 2-1) ,ily a eu ré­volte, du jeu, des oc­ca­sions... Mais on ar­rive en­core à prendre deux buts et à perdre. Mais ça va tour­ner... ».

Le mys­tère Stroot­man

Ils n’ont ga­gné qu’un match sur deux (8 sur 16) de­puis le dé­but de cette sai­son, très loin de leurs am­bi­tions et des suc­cès de l’exer­cice écou­lé. De la fi­nale de C3 à une sor­tie en poules au bout de quatre jour­nées seule­ment, les hommes de Gar­cia dé­grin­golent. L’en­traî­neur, sus­pen­du de banc pour son ex­clu­sion contre le PSG (dé­faite 2-0), a pro­mis du chan­ge­ment. Il a com­men­cé le bras­sage à Rome, en en­voyant Ka­ma­ra, Ama­vi et Ger­main en tri­bunes. Ce pre­mier élec­tro­choc n’a pas em­pê­ché la dé­faite (2-1) et donc l’éli­mi­na­tion. Il fau­dra lire at­ten­ti­ve­ment la com­po­si­tion du onze de dé­part contre Di­jon pour trou­ver les joueurs sanc­tion­nés. Ka­ma­ra, par exemple, n’a que 18 ans, sa place en tri­bunes au stade Olym­pique de Rome peut être lue comme une vo­lon­té de le faire souf­fler un peu psy­cho­lo­gi­que­ment, après trois sor­ties ra­tées. Et puis l’en­trée à nou­veau ca­la­mi­teuse de Ca­le­ta-Car à sa place n’en fait pas pour l’ins­tant un concur­rent sé­vère. Le « vieux » Ro­lan­do, de re­tour d’une rup­ture du ten­don d’Achille à la der­nière jour­née de la sai­son écou­lée, n’a joué qu’avec la ré­serve. Mais la dé­fense va si mal, au­tour d’un Ra­mi en­core dé­ce­vant, qu’un peu de la sé­ré­ni­té dif­fu­sée par le Cap-Ver­dien ne fe­rait pas de mal. Sur le flanc gauche, Ama­vi, moyen ou mau­vais de­puis près d’un an et une convo­ca­tion sur­prise en équipe de France à l’au­tomne 2017, risque de du­rer plus. Au mi­lieu, le mys­tère Stroot­man s’épais­sit. La star du re­cru­te­ment es­ti­val n’est tou­jours pas à son ni­veau d’in­ter­na­tio­nal néer­lan­dais. Il se marche en outre sur les pieds avec Gus­ta­vo, un des pa­trons de l’équipe.

Di­jon va en­core plus mal

Gar­cia n’a pas en­core réus­si à faire jouer en­semble de ma­nière pro­fi­table ses deux ré­cu­pé­ra­teurs. Cô­té bu­teurs in­ef­fi­caces, l’en­trée in­co­lore de Mi­tro­glou à l’Olim­pi­co ne donne pas en­vie de le re­voir. Contre la La­zio, Njie n’a pas mar­qué non plus mais au moins il a bou­gé. L’al­ter­nance Ger­main/Mi­tro­glou pour­rait se pour­suivre, comme de­puis le dé­but de la sai­son, avec cette fois cha­cun son tour d’al­ler en tri­bunes et non sur le ter­rain... En­fin, pour ani­mer le jeu, Gar­cia ne peut pas se pri­ver de Payet et Thau­vin, qui ont por­té l’équipe en dé­but de sai­son. Rem­pla­çant à Rome, «Dim» a pi­qué du nez de­puis quelques se­maines mais ses coups de patte peuvent tou­jours dé­blo­quer un match. « Flo­tov » lui n’a pas ré­glé ses pro­blèmes de cram­pons, il a été aper­çu au bord des larmes à cause de la dou­leur sur la pe­louse de l’Olim­pi­co. « Je pense que ça ira » dit Gar­cia de son meilleur bu­teur (8 buts toutes com­pé­ti­tions confon­dues). Heu­reu­se­ment pour l’OM, son ad­ver­saire du jour est à l’ago­nie. Le DFCO n’a plus ga­gné en L1 de­puis la 3e jour­née et son dé­part ca­non, où le club bour­gui­gnon était co­lea­der avec le PSG après avoir pris 9 points sur 9. La perte de confiance est en­core plus nette chez les Rouges, hu­mi­liés à Gas­ton-Gé­rard par Nîmes (4-0) la se­maine der­nière. Cette fa­meuse confiance que Gar­cia veut pré­ser­ver des flammes. « On est sur une sé­rie de quatre dé­faites, pas ad­mis­sible à l’OM, elle nous laisse une frus­tra­tion, mais il faut la mettre sur le ter­rain. » Il n’y a plus qu’à...

(Pho­to AFP)

Thau­vin et l’OM se­ront sous pres­sion cet après-mi­di. La vic­toire contre Di­jon est im­pé­ra­tive...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.