L’ac­ti­vi­té soins de suite de Ste Ma­rie des Anges trans­fé­rée à l’hô­pi­tal

Var-Matin (Grand Toulon) - - Métropole - C. M.

C’est un éta­blis­se­ment dis­cret, si­tué à quelques cen­taines de mètres du centre-ville d’Hyères, rue Vic­tor-Hu­go. Le centre de soins de suite et de ré­édu­ca­tion Sainte-Ma­rie des Anges s’ap­prête à vivre une im­por­tante mu­ta­tion. Le 1er jan­vier pro­chain, son ac­ti­vi­té de soins se­ra trans­fé­rée au centre hos­pi­ta­lier Ma­rie-Jo­sé Tref­fot. Un com­mu­ni­qué de presse, si­gné des deux par­ties, in­dique que ce trans­fert d’ac­ti­vi­tés, « consen­ti » par la di­rec­tion de Sainte-Ma­rie des Anges, cor­res­pond à une orien­ta­tion du plan ré­gio­nal de san­té de l’Agence ré­gio­nale de san­té PA­CA. Il a été or­ga­ni­sé dans le cadre d’une conven­tion si­gnée par les di­rec­tions des deux éta­blis­se­ments.

« Des ga­ran­ties pour le per­son­nel »

Ce trans­fert, pré­cise le com­mu­ni­qué, « s’ac­com­pagne de ga­ran­ties don­nées aux per­son­nels quant à leur re­prise dans le nou­vel éta­blis­se­ment et à leur in­té­gra­tion ul­té­rieure dans la fonc­tion pu­blique hos­pi­ta­lière ». Le centre de soins de suite et de ré­édu­ca­tion Sain­teMa­rie des Anges est un éta­blis­se­ment de moyen sé­jour de 34 lits, orien­té vers une prise en charge po­ly­va­lente en hos­pi­ta­li­sa­tion com­plète pour adulte. Il em­ploie ac­tuel­le­ment un peu moins de vingt sa­la­riés. « Tous se voient pro­po­ser un poste au sein de l’hô­pi­tal d’Hyères qu’ils ont la pos­si­bi­li­té d’ac­cep­ter ou de re­fu­ser, au­quel cas ils bé­né­fi­cie­ront d’in­dem­ni­tés de li­cen­cie­ments », pré­cise-t-on du cô­té de l’éta­blis­se­ment Sain­teMa­rie des Anges. Le trans­fert de l’ac­ti­vi­té vers l’hô­pi­tal d’Hyères doit per­mettre « aux ma­lades ac­cueillis pour un sé­jour de soins ai­gus à l’hô­pi­tal, de bé­né­fi­cier di­rec­te­ment d’un pla­ce­ment dans l’uni­té de soins de suite hos­pi­ta­lière », pour­suit le com­mu­ni­qué com­mun, cette nou­velle ac­ti­vi­té « fa­ci­li­tant le par­cours des pa­tients ad­mis en court sé­jour dont l’état né­ces­site une pé­riode de prise en charge mé­di­cale avant le re­tour à do­mi­cile ».

À La Garde puis à Rion­det

Cette nou­velle ac­ti­vi­té de soins de suite de l’hô­pi­tal d’Hyères se­ra ins­tal­lée, à terme, dans des lo­caux amé­na­gés à cet ef­fet dans l’an­cien hô­pi­tal, ave­nue Rion­det. Dans l’at­tente de la réa­li­sa­tion des tra­vaux né­ces­saires, l’ac­cueil s’or­ga­ni­se­ra dans un pre­mier temps, et tem­po­rai­re­ment, à l’hô­pi­tal Georges-Cle­men­ceau à La Garde. La di­rec­tion de Sainte-Ma­rie des Anges reste pour l’ins­tant très dis­crète sur l’ave­nir de cet éta­blis­se­ment qui va ces­ser, de fait, toute ac­ti­vi­té hos­pi­ta­lière. Elle in­dique sim­ple­ment qu’il « se tour­ne­ra au cours du pre­mier tri­mestre 2019 vers une ac­ti­vi­té nou­velle proche, dans son es­prit, de celle qui l’a ani­mé de­puis 1887 et res­pec­tueuse du cadre ex­cep­tion­nel qui l’en­toure ».

(Pho­to doc L.M.)

C’est une soeur fran­cis­caine, le Dr Da­nièle Bar­thé­lé­my, qui di­rige l’éta­blis­se­ment de soins de suite et de ré­édu­ca­tion Sainte-Ma­rie des Anges.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.