L’heure de la re­vanche a son­né

Gros choc ce soir entre Saint-Ra­phaël et Nantes. Les Va­rois, in­vain­cus de­puis quatre mois, se dé­placent chez leur der­nier bour­reau et es­pèrent bien lui jouer un vi­lain tour

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Sports - A. DEMESY

Il faut re­mon­ter au 21 oc­tobre 2017 pour re­trou­ver trace d’une dé­faite du St-Ra­phaël Var Hand­ball. Un re­vers concé­dé il y a plus de quatre mois à l’ex­té­rieur contre Nantes en coupe de la Ligue. À l’époque, les Ra­phaë­lois n’étaient pas en grande forme et s’étaient dé­jà in­cli­nés contre cette même équipe trois se­maines plus tôt en cham­pion­nat.

Mau­vais sou­ve­nirs

Les Va­rois res­tent de­puis sur une sé­rie de seize vic­toires consé­cu­tives et abordent ce match avec un es­prit re­van­chard. « Oui, c’est sûr qu’on veut ga­gner. Sur­tout que si mes sou­ve­nirs sont bons, nous n’avions pas for­cé­ment été à notre ni­veau à l’al­ler. On au­rait pu mieux faire, leur gar­dien avait fait tour­ner le match. Nantes, c’est notre meilleur en­ne­mi de­puis des an­nées. On se bat avec eux tous les ans et c’est tou­jours des ren­contres in­té­res­santes », ex­plique Adrien Di­pan­da. Mo­ti­vé, mais at­ten­tion à la fa­tigue car les Ra­phaë­lois, tout comme les Nan­tais, en­chaînent les ren­contres entre l’Eu­rope et le cham­pion­nat. Les Va­rois res­tent sur deux dé­pla­ce­ments et sur­tout un long voyage en Suède. « Le groupe va bien. Quand on gagne, on en­caisse mieux les matchs et les voyages. On est sur une bonne dy­na­mique... »

Etre so­lide comme des rocs en dé­fense

At­ten­tion tou­te­fois, les Nan­tais en­chaînent éga­le­ment les bons ré­sul­tats. Der­nière per­for­mance à leur ac­tif, la vic­toire ce week-end contre le club ma­cé­do­nien de Var­dar Skopje, vain­queur de la Ligue des Cham­pions l’an pas­sé. « Ils sont en pleine confiance et mal­gré des bles­sures, ils ont réus­si à se ren­for­cer avec des jo­kers mé­di­caux et à te­nir leur ni­veau. De­puis jan­vier, on voit en cham­pion­nat ou en Ligue des Cham­pions qu’ils sont ir­ré­pro­chables. Ça va être un beau dé­fi. » Un choc même pour le SRVHB face à la meilleure at­taque de la Starligue, mais aus­si entre le Va­rois Ra­phaël Cau­che­teux et le Nan­tais Da­vid Ba­la­guer, les deux meilleurs bu­teurs de la com­pé­ti­tion. « Ils ont plein de joueurs de qua­li­té, on ne va pas es­sayer de se fo­ca­li­ser sur un joueur en par­ti­cu­lier. Il va falloir qu’on gère un peu le rythme, car ils ont plus de ro­ta­tions que nous. Il fau­dra sur­tout gar­der notre dé­fense qui est notre point fort pour es­pé­rer un ré­sul­tat » conclut Un Dip for­cé­ment chaud comme la braise...

(Pho­tos Ph. Ar­nas­san)

Di­pan­da avait eu droit à un trai­te­ment de choc à l’al­ler et il n’a rien ou­blié...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.