, sa­tis­fac­tions d’une « belle édi­tion »

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Var -

■ Plus de   vi­si­teurs An­née de tous les re­cords en termes de fré­quen­ta­tion.

■   tours de grande roue Trô­nant pour la pre­mière fois au Vabre, la Grande roue, gra­tuite, au­ra fait prendre de la hau­teur à 17 000 per­sonnes. L’at­trac­tion a sé­duit, et se­ra de re­tour en 2019. De­ve­nue dé­jà un sym­bole de la ma­ni­fes­ta­tion, elle fi­gure même sur l’af­fiche de la pro­chaine édi­tion.

■ Che­mi­ne­ment Nou­veau­té 2018,un cir­cuit de vi­site « à la Ikéa », do­té d’une si­gna­lé­tique claire et ef­fi­cace, a convain­cu les vi­si­teurs comme les ex­po­sants. Dis­po­si­tif re­con­duit en 2019

■ Na­vettes Les week-ends, le vaste par­king sup­plé­men­taire du quar­tier de Pa­ris et ses na­vettes, gra­tuites, ont per­mis de ré­soudre en par­tie la pro­blé­ma­tique du sta­tion­ne­ment. Re­con­duit et am­pli­fié en 2019. Par­mi les in­con­tour­nables ren­dez­vous de la Foire, qui font aus­si sa re­nom­mée au-de­là des fron­tières ré­gio­nales, il y a évi­dem­ment les concours agri­coles. « Le concours des vins est tou­jours très pri­sé, et per­met aux vi­gne­rons lau­réats d’ap­po­ser le ma­ca­ron “Foire de Bri­gnoles”, qui a un im­pact si­gni­fi­ca­tif sur la com­mer­cia­li­sa­tion du vin», ob­serve avec sa­tis­fac­tion Lio­nel Ray­naud. « Les can­di­dats pro­viennent des ré­gions de tout l’arc mé­di­ter­ra­néen. Et notre concours n’a au­cun com­plexe à faire face aux autres, Pa­ris, Mâ­con, etc. Nous avons une vé­ri­table ex­per­tise pour les vi­gnobles de nos ter­ri­toires, et sommes de­ve­nus une vé­ri­table ré­fé­rence, par exemple, pour les ro­sés mé­daillés. » Le re­tour du concours des miels, em­pê­ché en 2018 du fait d’une pro­duc­tion en trop grande souf­france, est es­pé­ré pour 2019. Ce­lui des fro­mages, lan­cé il y a quelques an­nées, trouve chaque an­née un peu plus sa place. «Il met­tra à l’hon­neur, l’an pro­chain, les meilleurs pro­duits du dé­par­te­ment, et non plus de la ré­gion », pré­cise le pré­sident du co­mi­té. Grâce à une sai­son en cours qui s’an­nonce sa­tis­fai­sante, le concours des huiles d’olive de­vrait avoir à dé­par­ta­ger des pro­duc­tions que l’on ima­gine sa­vou­reuses, et quan­ti­ta­tives. En­fin, la Foire de Bri­gnoles in­nove une fois en­core en pro­po­sant « le pre­mier concours des bières ar­ti­sa­nales de la ré­gion Sud - Pro­vence Alpes Côte d’Azur ». « On voit bien un phé­no­mène, de­puis plu­sieurs an­nées : de nom­breuses bras­se­ries voient le jour dans nos ter­ri­toires. Une vé­ri­table fi­lière est en train de naître, et de croître», es­time Lio­nel Ray­naud. Ce concours se­ra or­ga­ni­sé avec l’as­so­cia­tion des Bras­seurs de Pro­vence Mé­di­ter­ra­née, et dis­tin­gue­ra les meilleures bières de quatre ca­té­go­ries : blonde, brune, am­brée et In­dian Pale Ale (IPA). Tous les bras­seurs pro­dui­sant au moins 50 hec­to­litres par an sur le ter­ri­toire ré­gio­nal se­ront au­to­ri­sés à concou­rir.

Vins

- : concours le mar­di 5 mars 2019, ins­crip­tions du 3 dé­cembre 2018 au 12 fé­vrier 2019 (20 eu­ros pour l’échan­tillon). - : concours le di­manche 14 avril 2019, ins­crip­tions du 18 fé­vrier au 19 mars 2019 (20 eu­ros pour l’échan­tillon). - : concours le 5 mars 2019. Ins­crip­tions en cours jus­qu’au 25 fé­vrier 2019 (gra­tuit). - : concours le 16 avril 2019. Ins­crip­tions du 1er fé­vrier au 20 mars 2019 (gra­tuit). - : concours le 15 avril 2019. Ins­crip­tions jus­qu’au 31 jan­vier 2019 (gra­tuit).

Huiles d’olive Miels Fro­mages Bières

(Pho­to Laurent Martinat)

De nom­breuses bras­se­ries ar­ti­sa­nales ont vu le jour ces der­nières an­nées dans toute la ré­gion. Elles au­ront dé­sor­mais, à l’ins­tar des autres pro­duc­tions agri­coles, leur propre concours vi­sant à va­lo­ri­ser les meilleures bières de la ré­gion Sud.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.