Le Par­ti com­mu­niste va­rois re­nou­velle ses cadres

Alors que le con­grès na­tio­nal d’Ivry-sur-Seine a ac­cou­ché d’un nou­veau se­cré­taire na­tio­nal (le dé­pu­té du Nord, Fa­bien Rous­sel), les Va­rois ont éga­le­ment re­nou­ve­lé leur état-ma­jor

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Var - C. G.

Exit donc Alain Bol­la, ar­ri­vé en fin de man­dat, après un bail de neuf ans. Pour le rem­pla­cer, le par­ti a op­té pour un trident. Le Tou­lon­nais An­dré de Ube­da et le Bri­gno­lais William Ma­the­vet « en­cadrent » Pierre Daspre, dé­si­gné se­cré­taire dé­par­te­men­tal. Cet en­sei­gnant, à la re­traite de­puis peu, est adhé­rent de­puis 1976 et siège de­puis de longues an­nées dans les ins­tances dé­par­te­men­tales du PCF. Il a me­né plu­sieurs cam­pagnes élec­to­rales à Co­go­lin, où il ré­side, et dans le golfe de Saint-Tro­pez.

Nou­velle dy­na­mique

« Les com­mu­nistes va­rois ont lar­ge­ment ac­com­pa­gné le mou­ve­ment na­tio­nal ré­cla­mant une orien­ta­tion plus com­ba­tive », note Pierre Daspre qui sait que les chan­tiers se­ront nom­breux. Tout d’abord élar­gir les troupes – le par­ti compte en­vi­ron 800 adhé­rents dans la Var – et ra­jeu­nir l’en­ca­dre­ment. À ce titre, Pierre Daspre sou­ligne que sept nou­velles per­sonnes ont fait leur en­trée dans le conseil dé­par­te­men­tal, dont plu­sieurs jeunes mi­li­tants. Une jeu­nesse d’ores et dé­jà prête à se mo­bi­li­ser sur les luttes en cours, à com­men­cer par le ras­sem­ble­ment contre la pré­ca­ri­té or­ga­ni­sé par la CGT, sa­me­di(1). Les pro­chains mois se­ront éga­le­ment dé­ci­sifs sur le plan élec­to­ral avec une élec­tion eu­ro­péenne (mai 2019) et le dé­but de la cam­pagne en vue des pro­chaines mu­ni­ci­pales (mars 2020).

« Éco­lo-co­co »

Des scrutins pour les­quels le Par­ti com­mu­niste compte faire va­loir son iden­ti­té. « Nous ne se­rons plus les por­teurs de va­lises de quel­qu’un d’autre », glisse une mi­li­tante, en ré­fé­rence aux deux der­nières élec­tions pré­si­den­tielles sans can­di­dat com­mu­niste. Dans un es­pace po­li­tique où em­piète dé­sor­mais un en­com­brant « voi­sin » – La France In­sou­mise – les mi­li­tants veulent mettre en avant « le conte­nu et les prin­cipes. Une vi­sion com­mu­niste en phase avec les pro­blé­ma­tiques du XXIe siècle, et en pre­mier lieu l’im­pé­ra­tif éco­lo­gique ». À Ivry-sur-Seine en ré­gion pa­ri­sienne sa­me­di der­nier, le nou­veau se­cré­taire na­tio­nal a lui même re­ven­di­qué le terme « éco­lo-co­co ». « Mais au-de­là des pers­pec­tives élec­to­rales, il y a d’autres luttes qui comptent, un peu par­tout sur le ter­ri­toire », in­siste Anaïs Es­cu­dier, qui, à trente ans, in­carne l’ave­nir du par­ti. Et les com­bats sont nom­breux... « Gi­lets jaunes, blouses blanches, robes noires et cols bleus, ont rai­son de don­ner de la voix, liste Pierre Daspre. Pour cer­tains, ce sont des ser­vices pu­blics qui dis­pa­raissent, pour d’autres, c’est la feuille de paye qui fond ».

1. 11 h, place d’Armes à Tou­lon.

(Pho­to V. L. P.)

Le nou­veau se­cré­taire dé­par­te­men­tal Pierre Daspre (po­lo rayé) et les deux co-se­cré­taires An­dré De Ube­da (à droite) et William Ma­the­vet (che­mise bleue) pré­sentent une par­tie du nou­veau bu­reau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.