Ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique: l’ONU pré­voit ° à ° de plus

Une agence onu­sienne met en garde contre la concen­tra­tion ac­tuelle des gaz à ef­fet de serre. Si ce­la conti­nue, une hausse de 5° se­rait at­teinte à la fin du siècle

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - France/Monde -

L’Or­ga­ni­sa­tion mé­téo­ro­lo­gique mon­diale, agence des Na­tions unies a avan­cé, au vu des dix pre­miers mois de 2018, que cette an­née de­vrait fi­gu­rer au qua­trième rang des plus chaudes ja­mais en­re­gis­trées. « Les concen­tra­tions de gaz à ef­fet de serre ont, en­core une fois, at­teint des ni­veaux re­cords et si la ten­dance se pour­suit, la tem­pé­ra­ture risque d’aug­men­ter de 3 à 5 °C d’ici à la fin du siècle, écrit le se­cré­taire gé­né­ral de l’OMM, Pe­te­ri Taa­las. « Si nous ex­ploi­tons la to­ta­li­té des res­sources connues en com­bus­tibles fos­siles, la hausse de la tem­pé­ra­ture se­ra net­te­ment plus im­por­tante. » Mar­di, dans son rap­port an­nuel, l’ONU avait pré­ve­nu que les pro­messes des Etats faites en 2015 à la COP21 de Pa­ris ne suf­fi­raient pas pour gar­der la hausse du mer­cure en de­çà de 2°C d’ici à la fin du siècle. Pour ce­la, les Etats doivent tri­pler leurs en­ga­ge­ments d’ici à 2030.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.