La mé­daille de la ville à l’ami­ral De­nis Pa­got

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Sanary - J.-M. V.

Un mo­ment rare dans la vie de la ci­té. Sa­me­di soir, à l’oc­ca­sion de la cé­ré­mo­nie de pré­sen­ta­tion de ses voeux dans une salle du Jar­din d’Hi­ver comble (Var-ma­tin d’hier), le maire Fer­di­nand Bern­hard a re­mis la mé­daille de la ville de Sa­na­ry à l’ami­ral (er) De­nis Pa­got, conci­lia­teur de jus­tice dans le can­ton d’Ol­lioules/Sa­na­ry de­puis 22 ans. « Je la re­mets ra­re­ment, a concé­dé le pre­mier ma­gis­trat, une ou deux fois par an, aux couples qui cé­lèbrent leurs 50 ans de ma­riage. Je suis fier du tra­vail que vous avez ac­com­pli ».

  sai­sines en  ans  % de réus­site

Âgé bien­tôt de 81 ans, De­nis Pa­got, na­tif d’Or­léans, ma­rié, père de trois en­fants, grand-père de onze pe­tits en­fants et ar­rière grand-père d’une pe­tite fille de 1 an, a in­té­gré l’École na­vale en 1958 et quit­té la Ma­rine en 1994 avec le grade de contrea­mi­ral. Après une se­conde car­rière

a fé­li­ci­té le maire de Sa­na­ry (à gauche), qui a re­mis la mé­daille de la ville à L’ami­ral (er) De­nis Pa­got (au mi­cro), conci­lia­teur de jus­tice à Ol­lioules/Sa­na­ry de­puis  ans.

dans le bé­né­vo­lat en qua­li­té no­tam­ment de pré­sident de l’Ins­ti­tut des hautes études de dé­fense na­tio­nale (IHEDN), il prête ser­ment en 1996 comme conci­lia­teur de jus­tice. Nom­mé dans le can­ton d’Ol­lioules/Sa­na­ry il a été sai­si 3 000 fois en plus de deux dé­cen­nies d’ac­ti­vi­té. « La conci­lia­tion rend ser­vice

à la jus­tice, a-t-il ob­ser­vé. J’ai ain­si sou­la­gé les juges de 3 000 sai­sines, avec 60 % de réus­site ». Pé­da­gogue, l’ami­ral Pa­got, qui sou­haite pour­suivre ses fonc­tions aus­si long­temps que pos­sible, a dé­taillé quels dif­fé­rents peuvent conduire à la sai­sine du conci­lia­teur (conflit de voi­si­nage...) en op­po­si­tion

aux conflits fai­sant in­ter­ve­nir le droit de la fa­mille ou met­tant l’État en cause. «Vous faites d’une pierre deux coups, je to­ta­lise 57 ans de ma­riage, a-t-il lan­cé avec hu­mour au maire de Sa­na­ry, avant d’ap­pe­ler son épouse Ch­ris­tine à ses cô­tés. Sous un ton­nerre d’ap­plau­dis­se­ments.

(Pho­to DR)

« Je suis fier du tra­vail que vous avez ac­com­pli »,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.