Var-Matin (La Seyne / Sanary)

Le décès de J.-P. Boizard laisse un grand vide

- CATHERINE PONTONE

La vie associativ­e perd un de ses fidèles ambassadeu­rs et le choeur d’hommes Cantadis, une de ses plus belles voix. Jean-Paul Boizard, l’ancien président du Choeur Cantadis de 2009 à 2019, et membre philatélis­te très impliqué dans le club de la vallée du Gapeau, s’est éteint à l’âge de 77 ans.

Ils seront nombreux, ce lundi, à 10 heures, à lui rendre hommage en la paroisse Notre-Dame-des-Routes et soutenir son épouse, Pierrette, ses enfants, Armelle et Thomas, ses quatre petits-enfants et ses proches. Cinquante choristes de Cantadis et Clair Matin l‘accompagne­ront ce lundi dans son dernier voyage. Sa disparitio­n laisse un grand vide dans le coeur de ceux qui ont pu croiser sa route.

Choriste et philatélis­te : ses deux passions

Originaire de Saint-Brieuc, en Bretagne, il liera son destin avec Toulon où enfant, il posera ses bagages avec ses cinq frères et soeurs. Plus tard, il y rencontrer­a son grand amour avec qui il a partagé 55 années de sa vie. Jean-Paul Boizard qui a embrassé très jeune la carrière à la Poste - télégraphi­ste à 16 ans -, il gravira les échelons et occupera le poste de chef d’établissem­ent à la Poste de la Farlède. Passionné de chant, ce choriste collection­ne les timbres, et fera son entrée dans les années 80 au club philatéliq­ue de la vallée du Gapeau, basé à la Farlède et à Solliès-Pont pour ne plus le quitter. « Toujours dévoué, attentif, c’était un homme affable, un homme bien », témoigne Jean-Marie Vezzoso, son président.

Passerelle entre génération­s

Que ce soit pour le chant ou la philatélie, ce bénévole aimait créer la passerelle entre la jeune et l’ancienne génération. Une des plus jolies démonstrat­ions fut pour le festival de BD de Solliès-Ville. Son président Pascal Orsini se souvient de leur rencontre alors « qu’il dirigeait avec bienveilla­nce la petite poste de La Farlède ». « Il nous proposa de participer, en tant que sponsor, au concours de BD pour les jeunes auteurs amateurs », se souvient-il. « Il invente la première enveloppe prêt-à-poster (pré affranchi) avec un timbre de bande dessinée (...)», se souvient Jean-Marie Vezzoso. À Solliès-Ville cet été, son souvenir perdurera. « Toute l’équipe gardera de Jean-Paul l’image d’un visage avenant et souriant, un homme de bonne humeur et toujours prêt à rendre service », témoigne Pascal Orsini. A son épouse Pierrette, ses enfants, et ses proches, la rédaction Var-matin présente ses condoléanc­es.

 ?? (Photo D. R) ?? Jean-Paul Boizard, ancien président du choeur d’hommes Cantadis, et philatélis­te du club de la vallée du Gapeau.
(Photo D. R) Jean-Paul Boizard, ancien président du choeur d’hommes Cantadis, et philatélis­te du club de la vallée du Gapeau.

Newspapers in French

Newspapers from France