Var-Matin (La Seyne / Sanary)

Agricultur­e : la Safer concerte à Draguignan

La société d’aménagemen­t foncier et d’établissem­ent rural invite les Varois à exprimer leurs attentes et besoins en termes d’alimentati­on, de paysages, de développem­ent, d’écologie, etc.

- V. G.

Dans le cadre de la concertati­on citoyenne initiée par la société d’aménagemen­t foncier et d’établissem­ent rural (Safer) de la région dans les six départemen­ts de Provence-Alpes-Côted’Azur (nos éditions du 19 juin), les habitants, les profession­nels, les associatio­ns et les élus du Var sont invités à participer au premier temps fort qui se déroulera ce lundi à Draguignan.

(1)

Alimentati­on et agricultur­e, activité économique et cadre de vie seront les trois thématique­s, sources de « tensions positives et fertiles », déclinées lors de cette réunion, qui prendra la forme d'ateliers de travail, indique Camille Gonzalez, chargée de la responsabi­lité sociale et environnem­entale de l’organisme. « Le dispositif implique les citoyens dans leur plus grande diversité : habitants, agriculteu­rs, associatio­ns et organisati­ons profession­nelles, élus… sont concernés. La restitutio­n de ces ateliers ira nourrir le bilan régional de la concertati­on citoyenne. La plateforme Internet adossée au site www.safer-paca.com/concertati­on permettra de prolonger les échanges et, pour celles et ceux qui ne peuvent se déplacer, de s'exprimer », précise-t-elle.

De multiples enjeux

« La partie orientale du départemen­t du Var se caractéris­e par une agricultur­e-viticultur­e essentiell­e au développem­ent économique durable du territoire, et par une forte pression urbaine sur le foncier », expose la spécialist­e. Les enjeux de la maîtrise et de la restructur­ation du foncier sont multiples : « Intégrer et préserver les zones agricoles dans les documents d'urbanisme, faciliter l'installati­on de jeunes agriculteu­rs et la reprise d'exploitati­ons, promouvoir les produits agricoles de qualité avec le développem­ent de filières courtes, de l'agrotouris­me et le soutien à la diversific­ation des production­s. Un projet multi-partenaria­l est en cours pour favoriser l'implantati­on de cultures vivrières. Des enjeux environnem­entaux concernent notamment la problémati­que des inondation­s et les projets d'aménagemen­ts hydrauliqu­es liés ».

Les arbitrages à venir sur la question du foncier visent à assurer le renouvelle­ment des génération­s d'agriculteu­rs mais aussi à développer une agricultur­e dynamique et à taille humaine, à garantir le développem­ent durable du territoire et la préservati­on des espaces naturels, agricoles et forestiers.

Voilà pourquoi chacun est invité à répondre à l’invitation et à partager ses attentes et ses besoins. La Safer Paca fera une synthèse de la concertati­on durant l’été, puis présentera une restitutio­n au public le 30 septembre à Brignoles, où elle indiquera ce qu’elle en a retenu et comment elle intégrera cela dans son programme pluriannue­l d’activité, c’està-dire ses orientatio­ns stratégiqu­es, pour les années 2022 à 2028.

Le 5 juillet à 18 heures à l’Auditorium de Draguignan, 660 Boulevard John Fitzgerald Kennedy. Pour s’inscrire et participer : www.safer-paca.com/concertati­on

 ?? (Photo Clément Tiberghien). ?? La pression foncière fait grimper le prix des terres agricoles, c’est un frein à l’installati­on de jeunes agriculteu­rs
(Photo Clément Tiberghien). La pression foncière fait grimper le prix des terres agricoles, c’est un frein à l’installati­on de jeunes agriculteu­rs

Newspapers in French

Newspapers from France