Des voeux entre dif­fi­cul­tés et pro­jets à me­ner

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Gapeau - R. L.

L a salle des fêtes étant en pleine ré­no­va­tion, c’est dans la cour in­té­rieure du châ­teau que le maire An­dré Gar­ron a pré­sen­té ses voeux à la po­pu­la­tion, ac­com­pa­gné de ses col­lègues de la CCVG. L’oc­ca­sion pour lui de faire un bi­lan de 2018 avant de dé­cli­ner les pro­jets pour 2019. Et de no­ter que mal­gré une baisse no­tam­ment des do­ta­tions d’Etat, des sub­ven­tions, la sup­pres­sion des em­plois ai­dés, « une ges­tion dras­tique a per­mis une épargne nette po­si­tive de 777 000 eu­ros, ce qui est un ex­cellent ré­sul­tat».

Sur la mul­ti­pli­ca­tion des charges

« Ce sen­ti­ment de frus­tra­tion et de co­lère a ga­gné le peuple qui s’est dres­sé contre l’in­jus­tice fis­cale, l’aug­men­ta­tion in­con­si­dé­rée des taxes qui ont conduit à une baisse du pou­voir d’achat in­sup­por­table pour les bas sa­laires. S’ils se sont ex­pri­més dif­fé­rem­ment, l’in­sa­tis­fac­tion des élus et le mé­con­ten­te­ment po­pu­laire se sont nour­ris de la mé­con­nais­sance de nos gou­ver­nants des dif­fi­cul­tés vé­cues par les ci­toyens». Le maire a sa­lué le chan­ge­ment de gou­ver­nance à la CCVG en jan­vier 2018 (Fran­çois Amat a suc­cé­dé à Chris­tian Flour) «Une col­la­bo­ra­tion qui s’est avé­rée fruc­tueuse, ef­fi­cace et agréable».

In­ter­com­mu­na­li­té

« On peut ci­ter la prise en charge par l’en­ti­té in­ter­com­mu­nale du paie­ment de la co­ti­sa­tion du SDIS qui re­pré­sente pour Solliès-Pont une éco­no­mie de 100 000 eu­ros (330 000 contre 430 000 eu­ros au­pa­ra­vant)».

(Pho­to RL)

Le maire a pré­sen­té ses voeux sous cha­pi­teau au châ­teau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.