LE VTT EN ÉTÉ, GARE À LA CHA­LEUR !

Vélo Tout Terrain - - EN PARTENARIA­T AVEC -

Rien de tel que la pé­riode es­ti­vale pour s’adon­ner au VTT !

Certes, tout au long de l’an­née vous réus­sis­sez à vous amé­na­ger quelques sor­ties le week-end. Et pen­dant les mois d’été et les congés es­ti­vaux, vous en­ten­dez aug­men­ter la dose. Mais at­ten­tion, pas dans n’im­porte quelle condi­tion. Car en été, il faut prendre en consi­dé­ra­tion le soleil et la cha­leur. Ce­la im­plique quelques pré­cau­tions, à com­men­cer par le choix d’une te­nue ves­ti­men­taire adap­tée. Lorsque le soleil cogne, on troque les te­nues près du corps au pro­fit de te­nues amples, aé­rées, et de cou­leur claire. Ce­la fa­ci­li­te­ra la cir­cu­la­tion de l’air, in­dis­pen­sable pour une bonne ré­gu­la­tion ther­mique. Au ni­veau des chaus­sures, en­fi­lez le mo­dèle le plus aé­ré pos­sible et ne le ser­rez sur­tout pas au maxi­mum. Ce­la évi­te­ra la sur­chauffe plan­taire et le gon­fle­ment du pied, tou­jours très désa­gréable ! Si votre casque est très ou­vert, il est pos­sible de mettre un fou­lard type Buff en des­sous. Ce­la est par­ti­cu­liè­re­ment re­com­man­dé aux per­sonnes ayant peu de che­veux. De plus, en l’hu­mi­di­fiant, il gar­de­ra votre tête au frais plus long­temps. Avant de par­tir, en­dui­sez de crème so­laire les par­ties du corps dé­cou­vertes sans ou­blier le nez et les oreilles. Choi­sis­sez un pro­duit

Rou­ler sous la cha­leur im­plique de prendre quelques pré­cau­tions…

do­té d’un in­dice de pro­tec­tion adap­té à votre type de peau. Si vous par­tez à la jour­née, em­por­tez le tube dans votre sac afin d’en re­mettre ré­gu­liè­re­ment. Pour la pro­tec­tion de vos yeux, op­tez pour des écrans de type 2 ou 3 as­su­rant une bonne pro­tec­tion contre les UV. Il est es­sen­tiel de choi­sir des verres so­laires blo­quant au moins 90% des UVA et 95% des UVB pour li­mi­ter les risques de ca­ta­racte. En ef­fet, sans pro­tec­tion adé­quate, les UVA et les UVB dé­té­riorent le cris­tal­lin qui, avec le temps, s’opa­ci­fie, cap­tant moins bien la lu­mière. L’OMS es­time que près de 20% des ca­ta­ractes sont liées aux ex­po­si­tions so­laires. D’où l’im­por­tance d’une bonne pro­tec­tion so­laire, et ce même lorsque le soleil n’est pas écla­tant ! Ce­ci est d’au­tant plus es­sen­tiel que l’on est en al­ti­tude. En ef­fet, la quan­ti­té d'UV re­çue aug­mente de 10% tous les 1 000 mètres. En­suite, il faut choi­sir la bonne heure. Sauf si vous y êtes obli­gés du fait des ho­raires de la ran­don­née ou de la com­pé­ti­tion, sor­tez plu­tôt le ma­tin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.