VOTRE MIXDÉPART BOIS­SON D’AVANT COURSE

Vélo Tout Terrain - - EN PARTENARIA­T AVEC -

MixDépart est la bois­son idéale à consom­mer avant une course. Cette bois­son d'at­tente main­tient le po­ten­tiel éner­gé­tique à un ni­veau op­ti­mal et at­té­nue les ef­fets du stress. Riche en fruc­tose et mal­to­dex­trines, MixDépart per­met de ré­gu­ler la gly­cé­mie et d'évi­ter ain­si l'hy­po­gly­cé­mie ré­ac­tion­nelle due au stress, elle dif­fuse une éner­gie pro­gres­sive avant et du­rant la com­pé­ti­tion.

Spé­ci­fi­ci­tés pro­duit : * Main­tien du po­ten­tiel

éner­gé­tique au maxi­mum * Riche en fruc­tose et en

mal­to­dex­trines * Ré­gule la gly­cé­mie * Lutte contre la déshy­dra­ta­tion * Riche en vi­ta­mines Les + pro­duits : * Ener­gie pro­gres­sive et ré­gu­lée * Evite l'hy­po­gly­cé­mie

ré­ac­tion­nelle * Fa­cile à di­gé­rer Néan­moins, ceux qui dis­posent d’un bi­don d’eau pure peuvent as­per­ger la plaie. Il est éga­le­ment pos­sible d’uti­li­ser du sé­rum phy­sio­lo­gique pour la­ver cette der­nière. Ven­du sous forme de pe­tites fioles en phar­ma­cie ou grande sur­face, le sé­rum phy­sio­lo­gique se glisse fa­ci­le­ment dans la pe­tite poche d’un sac. Vient en­suite la phase de dés­in­fec­tion. L’al­cool à 60°C et l’Hexo­mé­dine trans­cu­ta­née sont de loin les plus ef­fi­caces, mais il existe de nom­breux autres pro­duits an­ti­sep­tiques ven­dus en phar­ma­cie. Avant de les ap­pli­quer sur la plaie, at­ten­tion aux al­ler­gies : l’iode conte­nu dans la Bé­ta­dine, an­ti­sep­tique de plus en plus cou­ram­ment uti­li­sé, est très al­ler­gène ! Par ailleurs, les pro­duits tels que le Mer­cu­ro­chrome ne sont pas des dés­in­fec­tants. Ce der­nier est uti­li­sé avant tout pour as­sé­cher la plaie ! At­ten­tion éga­le­ment aux as­so­cia­tions : uti­li­sés en­semble,

L’ASEP­SIE D’UNE PLAIE DOIT RES­PEC­TER L’ORDRE SUI­VANT : NET­TOYER, DéS­IN­FEC­TER ET PAN­SER.

cer­tains pro­duits pro­duisent des ré­ac­tions chi­miques plus ou moins dan­ge­reuses ! Une fois net­toyée et dés­in­fec­tée, la plaie peut être pro­té­gée. Les bo­bos su­per­fi­ciels peuvent être lais­sés à l’air libre. Néan­moins, si la plaie suinte lé­gè­re­ment, il est pré­fé­rable d’y ap­po­ser un pan­se­ment. Les plaies plus im­por­tantes peuvent né­ces­si­ter la pose d’une com­presse sté­rile main­te­nue par du spa­ra­dra…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.