La­pierre Over­volt FS

Vélo Tout Terrain - - SOMMAIRE -

L’autre grande nou­veau­té pour 2016, c’est l’ar­ri­vée d’une gamme Over­volt FS en­tiè­re­ment re­pen­sée.

L’adop­tion des nou­veaux mo­teurs Bosch Per­for­mance CX et Ya­ma­ha Mid­mount, plus com­pacts, per­met de mettre en forme un cadre où la ci­né­ma­tique OST+ a toute la place de s’ex­pri­mer. On vous laisse re­lire la par­tie consa­crée à cette ci­né­ma­tique pour avoir tous les dé­tails. Glo­ba­le­ment, on est en face de châs­sis plus ri­gides, avec un meilleur équi­libre des sus­pen­sions. L’OST+ fa­ci­lite éga­le­ment l’ins­tal­la­tion d’une tige de selle, quelle que soit la taille du cadre. Pas d’e:i Shock au pro­gramme pour le mo­ment. Le sys­tème né­ces­site une im­por­tante mise à jour pour par­fai­te­ment s’adap­ter à la phi­lo­so­phie Over­volt. La­pierre tra­vaille en­core des­sus. Au fi­nal, ce ne sont pas moins de cinq Over­volt FS qui se­ront dis­po­nibles avant la fin 2015. Trois se­ront équi­pés en mo­teur Bosch Per­for­mance CX (75 Nm de couple), dont deux avec la grosse bat­te­rie de 500 Wh. Les deux Over­volt res­tant hé­ritent du mo­teur Ya­ma­ha (70 Nm de couple) équi­pé avec une bat­te­rie un peu moins au­to­nome de 400 Wh. Quoi qu’il ar­rive, ils sont bri­dés à 25 km/h. Comme l’an pas­sé, les châs­sis dé­ve­loppent 140 mm de dé­bat­te­ment et dis­posent de roues en 27,5’’. Une pro­tec­tion fait son ap­pa­ri­tion sous le bloc mo­teur et un guide-chaîne per­met d’évi­ter les sou­cis sur la ver­sion Bosch. À l’ex­cep­tion des bases qui sont 10 mm plus longues sur les mo­dèles Bosch, les géo­mé­tries sont iden­tiques aux deux mo­teurs. L’adop­tion de deux mo­teurs dif­fé­rents per­met d’of­frir une gamme à la plage ta­ri­faire plus large. On dé­marre dé­sor­mais à 3 299 € pour le mo­dèle FS 400 pour mon­ter jus­qu’à 5 599 € en ver­sion FS 900. Pour les tailles, La­pierre reste sur du S, M et L.

Géo­mé­trie Over­volt FS

En taille M Top tube : 595 mm Tube de selle : 440 mm Angle de di­rec­tion : 67° Angle de tube de selle : 73° Bases : 480/470 mm Em­pat­te­ment to­tal : N.C. Hau­teur de boî­tier : N.C. Reach : 411 mm Stack : 603 mm C’est au gui­don d’un mo­dèle FS 900 Bosch que nous avons pu ap­pré­hen­der le nouvel Over­volt. Une fois pas­sée la masse pro­non­cée de la ma­chine, on s’aper­çoit que l’on est sur un vrai VTT. La po­si­tion de pi­lo­tage, le com­por­te­ment… tout rap­pelle ce que l’on connaît dé­jà. C’est évi­dem­ment en fai­sant tour­ner les jambes que la ma­gie opère. Le nou­veau mo­teur Bosch Per­for­mance CX offre une as­sis­tance de qua­li­té. Bien plus ner­veux et agréable à l’usage que son ho­mo­logue Ya­ma­ha, il fe­ra votre bon­heur si vous êtes dé­jà un pra­ti­quant as­si­du. A l’ex­cep­tion du train rou­lant (roues et pneus) un peu lé­ger pour un pro­gramme al­pin, le reste de l’équi­pe­ment fait par­fai­te­ment l’af­faire. L’au­to­no­mie du FS 900 est fran­che­ment bonne. Nous avons uti­li­sé la moi­tié de la bat­te­rie suite à une sor­tie de 3h20 (33 km) dont 1h40 de rou­lage ef­fec­tif en al­ter­nant les modes Tour, Sport et Tur­bo. On a donc de la marge. Le com­por­te­ment du vé­lo est bon. La masse cen­trée et ra­bais­sée sta­bi­lise la ma­chine comme ja­mais. Les sus­pen­sions fonc­tionnent en harmonie et le grip pro­cu­ré per­met d’at­ta­quer se­rei­ne­ment. On a même fait pé­ter quelques seg­ments Stra­va en des­cente, où il n’y avait pas be­soin de mettre un coup de pé­dale. L’Over­volt ouvre le champ des pos­sibles. On roule plus loin et plus long­temps. L’ef­fort n’est pas aus­si ex­plo­sif qu’en VTT tra­di­tion­nel, c’est sur la du­rée que l’on sent bien que l’on a brû­lé des ca­lo­ries. Le ré­sul­tat est le même : à la fin de la jour­née, on en a pour son compte ! On est dé­fi­ni­ti­ve­ment fan. At­ten­tion, car l’es­sayer peut rendre très vite ac­cro ! n

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.