Pas de soleil à Bel­le­ville

Vélo Tout Terrain - - L'ACTU DES REGIONS -

Comme d'ha­bi­tude, l'En­du­ro des Bel­le­ville s'est dé­rou­lé dans une am­biance de course dé­ten­due, mais bien spor­tive dans des condi­tions par­ti­cu­lières suite à la météo plu­vieuse de la veille.

Mal­gré une météo maus­sade, ils étaient 148 à prendre le dé­part de la 4e four­née de l’En­du­ro des Bel­le­ville, aux Me­nuires. Un suc­cès qui s’ex­plique sans au­cun doute par le cô­té lu­dique de ce for­mat de course, très ten­dance ces der­nières an­nées et qui réunit tou­jours plus de par­ti­ci­pants. Si l’en­du­ro reste des­ti­né à un pu­blic de spé­cia­listes, ce­lui de Bel­le­ville offre des par­cours beau­coup plus des­cen­dants que la plu­part des autres épreuves du même genre avec une moyenne de 2 500 m de dé­ni­ve­lé né­ga­tif. L’as­pect convi­vial sé­duit aus­si grâce à des liai­sons entre spé­ciales non chro­no­mé­trées et une am­biance de course dé­ten­due. Au pro­gramme de cette 4e édi­tion, trois nou­velles spé­ciales, La Dame Blanche, le Col de la Fe­nêtre et la Loy : de quoi com­po­ser un par­cours tou­jours aus­si va­rié of­frant de su­perbes pa­no­ra­mas sur la Val­lée des Bel­le­ville et ses som­mets. Les concur­rents ont donc dé­bu­té la jour­née par l’In­té­grale du Lou, un single na­tu­rel tech­nique d'une di­zaine de minutes à la fin du­quel le pre­mier ra­vi­taille­ment de la jour­née at­ten­dait les pi­lotes. Cer­tains concur­rents connaissen­t dé­jà quelques pé­pins mé­ca­niques et phy­siques. Mais pour les autres, il faut en­chaî­ner avec la deuxième spé­ciale du jour, celle de la Dame Blanche. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en ce jour plu­vieux, elle porte plu­tôt mal son nom ! Les ri­ders sont cou­verts de boue de la tête aux pieds… mais ils ont tou­jours au­tant la ba­nane. Et ils ne s’en dé­par­ti­ront pas, même dans la liai­son d’une heure qui de­vait les em­me­ner au dé­part de la spé­ciale 3. Sur un sen­tier en bal­con sur­plom­bant la val­lée, les pi­lotes res­sor­taient éprou­vés mais heu­reux d'avoir fait du beau vé­lo per­dus dans la mon­tagne. Ils pou­vaient enfin prendre le dé­part de la spé­ciale du Col de la Fe­nêtre : elle a été re­con­nue, à l’una­ni­mi­té, comme étant la plus belle de la jour­née avec un par­cours va­rié et na­tu­rel. La der­nière, la spé­ciale de la Loy, se dis­pu­tait quant à elle, es­sen­tiel­le­ment en fo­rêt, après une liai­son de 30 minutes de­puis l’ar­ri­vée de la té­lé­ca­bine de Saint Mar­tin. Ce single na­tu­rel en­chaî­nait une par­tie ra­pide puis plus tech­nique en sous-bois, des épingles et des courbes plus douces per­met­tant en­suite de re­joindre le char­mant vil­lage de Saint Mar­tin de Bel­le­ville. A l’ar­ri­vée, ce fut pas­ta par­ty et une bière of­ferte, un mo­ment sym­pa au soleil en at­ten­dant les po­diums et le ti­rage au sort de nom­breux lots. Pour la pe­tite his­toire, on no­te­ra la vic­toire du Suisse Em­ma­nuel Al­laz chez les hommes et celle de Meg­gie Bichard chez les femmes de­vant Maz­cua Jensen et Mar­got Rios­set.

L'as­so­cia­tion spor­tive de la Lau­ter, af­fi­liée à la FFCT, or­ga­nise sa tra­di­tion­nelle ran­don­née VTT de Wis­sem­bourg. Au dé­part du Col du pi­geon­nier, les par­ti­ci­pants au­ront le choix entre trois beaux par­cours de 19, 37 et 57 km re­pré­sen­tant res­pec­ti­ve­ment...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.