In­tense Hard Ed­die Foun­da­tion Cher In­tense !

Vélo Tout Terrain - - ESSAIS - Texte : Ben­ja­min La­coste - Pho­tos : Ni­co­las Le Car­ré

3 699 € | 11,40 kg avec pé­dales, en taille S | Dé­bat­te­ment avant : 100 mm | Usage : ran­do-sport, plaine, val­lon­né

Pour trou­ver un vé­lo de pur cross­coun­try chez l’Amé­ri­cain In­tense, vous n’au­rez pas à cher­cher dans une foule de mo­dèles. En ef­fet, il n’y en a qu’un : le Hard Ed­die. Dans sa ver­sion Foun­da­tion ap­pa­rue fin 2014, In­tense offre un prix d’ap­pel. Mais ce VTT aux ta­lents mé­con­nus est-il pour au­tant une bonne af­faire ? Au­tant être franc, quand on a vu dé­bar­quer ce cros­seur se­mi-ri­gide au look très... vin­tage, on s’est de­man­dés si le Hard Ed­die n’était pas com­plè­te­ment dé­pas­sé.

Sa grosse jonc­tion hau­bans/tube de selle, as­so­ciée à une tige de selle en dia­mètre 31,6 mm, n’est pas faite pour ras­su­rer sur sa ca­pa­ci­té à dis­til­ler du confort. Et que dire de la phy­sio­no­mie à peine des­crip­tible de ce tri­angle ar­rière, qui n’a rien d’une oeuvre d’art et qui rap­pelle plu­tôt de sombres cadres car­bone fa­bri­qués dans une “usine” au fin fond de la Chine ? Où est donc pas­sé le trait de gé­nie de Jeff Ste­ber, de­si­gner et pro­prié­taire d’In­tense Cycles ? Mais à y re­gar­der de plus près, le cadre a tout de même quelques (très bons) ar­gu­ments. Réa­li­sé avec le concours de SEED Engineerin­g, le châs­sis car­bone, prin­ci­pa­le­ment mo­no­coque, pos­sède un atout choc :son poids. En ef­fet, se­lon la taille du cadre, il s’af­fiche juste au-des­sus du ki­lo (presque 1,2 kg en grande taille). Une bonne base pour mon­ter un vé­lo lé­ger. Se­cond atout : il est équi­pé de pattes ar­rière G1, dé­mon­tables et qui per­mettent, en op­tion, de pas­ser sur un moyeu ar­rière en 135 mm clas­sique, en 142x12 mm ou en­core en mo­no­vi­tesse. Une po­ly­va­lence qui le rend un peu plus at­ti­rant. En­fin, on trouve un jeu de di­rec­tion co­nique, contrai­re­ment à ce qu’il laisse en­tre­voir de l’ex­té­rieur. Quant au pas­sage de gaines de trans­mis­sion, tout se fait en in­terne. Seule la Du­rit®du frein ar­rière offre un che­mi­ne­ment ex­terne, bien pra­tique. La ten­dance à la mode veut que l’étrier de frein soit fixé sur la base ou, mieux, à che­val entre la base et le hau­ban. Ici, rien de tout ce­la. Il est re­je­té com­plè­te­ment à l’ar­rière avec une dis­gra­cieuse fixa­tion au stan­dard in­ter­na­tio­nal. D’un point de vue cos­mé­tique, cette ver­sion Foun­da­tion du Hard Ed­die joue la carte du chic avec son as­sor­ti­ment de noir et de bleu clair. Ce­pen­dant, il ne fait pas long­temps illu­sion avec sa pré­sen­ta­tion un peu tape-à-l’oeil. Pour 3 700 €, vous de­vrez vous conten­ter d’une trans­mis­sion Sram X-7, d’un pé­da­lier d’en­trée de gamme, avec des pla­teaux dont la den­ture a du mal à s’ex­pri­mer sur un 29’’, et de com­po­sants pris dans un ca­ta­logue chi­nois et lo­go­tés In­tense. Heu­reu­se­ment, le train rou­lant, prin­ci­pal poste à chou­chou­ter après le cadre, tient la route avec des pneus Maxxis Ikon Exo TR et des roues mon­tées au­tour d’une jante Sun Rin­glé In­fer­no 23. Une paire de roues, vous le ver­rez, qui lui va à ra­vir mais qui ne coûte que 250 € dans le com­merce…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.