VTT D’AN­TAN

Le Scram­bler Year­ling est une vé­ri­table chi­mère du VTT. Les conso­nances de son nom, son al­lure bo­dy­buil­dée très amé­ri­caine et son ar­rière ul­tra-court aux bases re­le­vées, cachent bien une concep­tion et une fa­bri­ca­tion fran­çaise.

Vélo Tout Terrain - - RÉTRO - Texte : Gé­né­ra­tion Moun­tain Bike - Pho­tos : ©24Pouces

Mal­gré un nom à la conso­nance amé­ri­caine, le Scram­bler Year­ling est un pur pro­duit fran­çais réa­li­sé en alu Pe­chi­ney bien de chez nous. Rares sont ceux qui ont aper­çu ce vé­lo en de­hors des quelques pho­tos de ma­ga­zines et l’in­ter­ro­ga­tion de­meure sur sa pro­duc­tion réelle et sa com­mer­cia­li­sa­tion. Pour­tant, le Year­ling a bel et bien exis­té, et fut même ali­gné sur quelques courses dont la Cor­si­ca Bike de 1991 avec quelques sou­cis de fia­bi­li­té qui en­tre­tien­dront le mys­tère. Tout com­mence par la fourche. En 1990, Ch­ris­tian Taille­fer ra­mène dans ses ba­gages la der­nière nou­veau­té des cham­pion­nats du monde de Du­ran­go, la Ro­ckS­hox RS, pour l’étu­dier et dé­ve­lop­per sa propre fourche à sus­pen­sion : la Cut­ting Steel. Elle se­ra ri­gide ou té­les­co­pique se­lon les jambes fixées sur le té et ser­vi­ra de base pour le Year­ling. Au pas­sage, on ré­cu­père quelques bonnes idées des pro­duc­tions ou­treAt­lan­tique du mo­ment : les bases re­le­vées et rac­cour­cies à 398 mm comme sur les Al­pi­nes­tars ou autres Ga­ry Fi­sher Mon­tare, un jeu de di­rec­tion sur­di­men­sion­né à faire pâ­lir de ja­lou­sie un Klein At­ti­tude et des tubes alu de 40 mm de sec­tion, ga­rants d’une ri­gi­di­té au-de­là de la moyenne. Les bases et hau­bans sont rem­pla­cés par deux énormes tubes si­tués dans le pro­lon­ge­ment d’un tube ho­ri­zon­tal hy­per slo­ping : le vé­lo est bas et com­pact pour fa­ci­li­ter la ma­nia­bi­li­té. Bien sûr, comme tout Scram­bler, le cadre est po­li comme du mi­roir et ex­hibe ou­tra­geu­se­ment ses énormes cor­dons de sou­dure. Un Year­ling est en­core sau­vage et dès les pre­miers tours de roues, le ton est don­né : chaque coup de pé­dale pousse au cul comme un drag­ster et la moindre ac­cé­lé­ra­tion est une in­vi­ta­tion au whee­ling. Le vé­lo est gé­nial dans les grim­pettes à condi­tion de bien pla­quer l’avant au sol. Il se ré­vèle dans les sin­gle­tracks si­nueux où sa ma­nia­bi­li­té et sa pré­ci­sion font mer­veille, mais dès qu’une des­cente s’amorce, bon­jour ruades et autres coups de ra­quette ! Jeunes bi­kers ha­bi­tués aux do­ciles tout­mous ac­tuels, pas­sez votre che­min. Ama­teurs de ro­déo et de sen­sa­tions fortes, soyez les bien­ve­nus ! En 1991, il était pos­sible de s’en­ga­ger en XC ou en des­cente sur une même ma­chine, et si le Year­ling a été mis au point par un des­cen­deur hors pair, il se montre aus­si po­ly­va­lent et lu­dique que le se­cond mo­dèle de chez Scram­bler, le Thévenard, des­ti­né au cross pur et dur. Au­tour du Year­ling, nom­breuses furent les ques­tions. Trop en avance pour son temps ? Une fa­bri­ca­tion et une mise au point trop dé­li­cate ? Un com­por­te­ment trop ra­di­cal pour le com­mun des vé­té­tistes ? le Year­ling connaî­tra une très courte car­rière et quelques images fu­gi­tives dans les ma­ga­zines suf­fi­ront à créer sa lé­gende… La fourche Cut­ting Steel res­te­ra et se dé­ve­lop­pe­ra. Le Year­ling se mé­ta­mor­pho­se­ra en Taille­fer avec un ar­rière plus clas­sique et plus long, tout en gar­dant quelques par­ti­cu­la­ri­tés comme l’énorme jeu de di­rec­tion in­té­gré et les éter­nels tubes en alu Pe­chi­ney. Mais le Year­ling au­ra sur­tout prou­vé que l’ef­fer­ves­cence créative du dé­but des an­nées 90 n’était pas qu’amé­ri­caine.

Scram­bler Year­ling (1991)

La fourche Cut­ting Steel mise au point par Ch­ris­tian Taille­fer fonc­tionne avec un sys­tème air-huile et sur­vi­vra à la courte car­rière du Year­ling.

Gé­né­ra­tion Moun­tain Bike est la pre­mière as­so­cia­tion of­fi­cielle de pas­sion­nés de ce qui a fait l’his­toire du moun­tain bike. Ses trois ob­jec­tifs prin­ci­paux sont la créa­tion d’un mu­sée du moun­tain bike, l’or­ga­ni­sa­tion de ras­sem­ble­ments et la va­lo­ri­sa­tion, l’ar­chi­vage et le sto­ckage des pu­bli­ca­tions, té­moi­gnages, com­po­sants, ac­ces­soires et vé­los da­tant d’avant 1998. Elle s’adresse à tous les col­lec­tion­neurs, à tous les pra­ti­quants de la pre­mière heure et à tous ceux qui pos­sèdent une part de l’his­toire du moun­tain bike au fond de leur ga­rage ou dans un coin de leur tête… In­ter­net : www.ge­ne­ra­tion­moun­tain­bike.com. Mail : [email protected]­ne­ra­tion­moun­tain­bike.com

Le coeur du Year­ling : deux énormes tubes de 40 mm font of­fice de bases et hau­bans. Ul­tra-courte, ul­tra-ri­gide, cette concep­tion éton­nante se­ra aus­si la fai­blesse du vé­lo, mal­gré les nom­breux ren­forts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.