LE ALL MOUN­TAIN CHAL­LENGE vu par

Laurent Du­mont (pi­lote ama­teur)

Vélo Tout Terrain - - AGENDA -

Vé­lo Tout Ter­rain : Vous étiez dé­jà ve­nu en Avey­ron ?

Laurent Du­mont : Oui, j'avais dé­jà fait les deux pre­miers Bii­vouac, donc je connais­sais un peu la ré­gion ! Tout de suite, j'avais ado­ré la for­mule de course sur plu­sieurs jours, avec un co-équi­per, et le site de Millau m'a vrai­ment plu. Quand j'ai su qu'il y avait cette nou­velle for­mule com­bi­nant en­du­ro et XC, je n'ai pas hé­si­té.

VTT : Pour­quoi avoir choi­si de ve­nir au All Moun­tain Chal­lenge jus­te­ment ?

L.D : J'aime l'en­du­ro, je m'y suis mis il y a deux ans avec des amis, j'ai aus­si fait des stages dans les Cé­vennes et les Bii­vouac, donc, avec ma bande de potes, on avait en­vie de chan­ger de ter­rain de jeu et sur­tout d'es­sayer une for­mule in­édite.

VTT : Qu'avez-vous pen­sé des tra­cés en­du­ro et XC ?

L.D : Ça ma rap­pe­lé de bons sou­ve­nirs sur les Bii­vouac pré­cé­dents avec cer­tains par­cours que j'ai re­con­nus et qui ne m'ont pas lais­sé de ré­pit cette fois en­core, sur­tout cô­té liai­sons ! Mais les des­centes ne nous ont pas épar­gnés non plus. Il faut dire que nous ne sommes pas ha­bi­tués à ça chez nous, sur Pa­ris. Pour le XC, j'ai été souf­flé par le par­cours car je ne m'at­ten­dais vrai­ment pas à ce que ce­la soit aus­si tech­nique, sur­tout en des­cente, très ty­pé en­du­ro avec de grosses marches à pas­ser. Très en­ga­gé, à mon ni­veau, on peut dire que j'en ai ba­vé. Je n'ima­gine pas ce que ce­la a pu don­ner avec un pur VTT de XC. J'ai eu des crampes sur la fin, car sur deux jours, ça fait beau­coup, mais je re­vien­drai, c'est cer­tain ! Com­bi­ner en­du­ro et XC avec un seul vé­lo, ça donne sa chance à tout le monde, et c'est ce qui m'a plu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.