Fle­ckalm Trail

Vélo Tout Terrain - - ES­SAI -

de la tige de selle avec la toute nou­velle Ma­ni­tou Jake, qui vient en ef­fet prendre place sur le Ber­ga­mont. En­fin c’est Sch­walbe qui s’oc­cupe de chaus­ser le Trail­ster Plus avec une paire de Nob­by Nic en 2.8 et sa toute nou­velle car­casse ren­for­cée APX. Ces der­nières viennent plom­ber le Ber­ga­mont qui s’an­nonce à plus de 15kg, mais qui doivent ras­su­rer ques­tion ré­sis­tance à la cre­vai­son. Le Trail­ster Plus joue clai­re­ment dans la ca­té­go­rie Pan­zer.

C’est sur les pistes de la sta­tion de Kirch­berg en Au­triche que nous avons pu dé­cou­vrir ce nou­veau Ber­ga­mont Trail­ster 8.0 Plus. Des ra­cines, des pier­riers, de la pous­sière, de la boue, long de 16km le Fle­ckalm Trail re­groupe tout ce que l’on peut ren­con­trer à VTT. C’est sur une ma­chine neuve que nous nous élan­çons, le pro­fil est des­cen­dant et d’en­trée de jeu on sent que le Ber­ga­mont est bien né. La po­si­tion de­bout est confor­table. On est en confiance et on pro­fite de la sta­bi­li­té de la ma­chine pour prendre de la vi­tesse. Le large poste de pi­lo­tage rend le Ber­ga­mont par­ti­cu­liè­re­ment ma­niable, mal­gré sa masse. Bien équi­li­bré, il per­met de sor­tir la grosse at­taque tout en s’amu­sant. Le Trail­ster est un ap­pel au pi­lo­tage agres­sif. Les pneus ren­for­cés offrent un peu plus de re­bond que les Nob­by Nic Plus clas­siques, on peut ain­si des­cendre un peu plus bas en pres­sion. Pour un pi­lote de 75kg tout équi­pé, nous sommes des­cen­dus à 900grammes aus­si bien à l’avant qu’à l’ar­rière sans ren­con­trer de pro­blème (no­tam­ment de flou de tra­jec­toire). Le vo­lume mons­trueux des pneus offre un confort cer­tain. As­so­ciée aux ex­cel­lentes per­for­mances des sus­pen­sions Fox, la nou­velle car­touche Grip est une vraie réus­site, on laisse le vé­lo lire le ter­rain. C’est un vé­ri­table char d’as­saut dans les sec­tions dé­fon­cées. En plus d’être ras­su­rant, sa to­lé­rance vous évi­te­ra quelques belles ga­melles. Le grip est lui aus­si très bon. Ter­rains secs ou hu­mides, vous pou­vez mettre de l’angle sans au­cun pro­blème. L’autre point fort du Ber­ga­mont, c’est son cô­té joueur. La ma­chine se laisse brus­quer et on en fait plus ou moins ce que l’on veut. On tire à peine et ça dé­colle sur la moindre as­pé­ri­té. En plus d’être ef­fi­cace, c’est un play­bike comme on ai­me­rait en voir plus sou­vent. Le plus gros point faible du vé­lo, c’est son ren­de­ment. Pé­na­li­sé par sa masse, même s’il pa­raît moins lourd qu’il ne l’est grâce à un très bon équi­libre, il de­mande des grosses cuisses pour être em­me­né comme il se doit. À contra­rio, on ar­pen­te­ra les sen­tiers plats et mon­tants à un rythme tran­quille. Au train, il sau­ra néan­moins vous com­bler lors de belles ran­don­nées en mon­tagne et ne re­chi­gne­ra pas à quelques ac­cé­lé­ra­tions dans les coups de cul. Cette nou­velle mou­ture du Trail­ster est une réus­site qui mé­rite que l’on s’y at­tarde tant ses qua­li­tés sur le ter­rain sont nom­breuses. n

l ON AIME

Qua­li­tés dy­na­miques ex­cep­tion­nelles • Fun à rou­ler

l ON RE­GRETTE

Jantes à sur­veiller

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.