Le même, en mieux !

Vélo Tout Terrain - - ESSAI -

Pre­mier bon point, on n'a dé­sor­mais plus be­soin de choi­sir une taille au-des­sus pour se sen­tir bien au gui­don du 5010. Avec mon mètre 80, mes petites jambes et mon grand buste, je suis loin d'être à l'étroit sur la taille L de mon mo­dèle test. Pour tout vous dire, j'op­te­rai même dès la deuxième sor­tie pour une po­tence plus courte que les 75 mm de celle d'ori­gine, histoire de ga­gner en fa­ci­li­té de pi­lo­tage et de com­pen­ser la lon­gueur du tube su­pé­rieur, qui dé­passe tout de même 620mm. Au cha­pitre des pe­tits ajus­te­ments, je place toutes les en­tre­toises de di­rec­tion au-des­sus de la po­tence, pour avoir une po­si­tion plus pro­pice à l'at­taque. Le 5010 est pro­po­sé en ver­sion C ou CC. Dans les deux cas, le cadre est en car­bone, mais la ver­sion haut de gamme CC est plus lé­gère. Histoire de ne pas trop as­sas­si­ner le porte-mon­naie, je me “contente” de la ver­sion C en mon­tage S qui s'af­fiche tout de même à 5399€. A ce prix-là, le mon­tage se veut ef­fi­cace et sans fio­ri­tures: fourche Ro­ckS­hox Pike RC, amor­tis­seur Fox Float EVOL, trans­mis­sion Sram GX en 1X11, freins SLX et pé­ri­phé­riques Ra­ceFace. Ni­veau prise en main, le 5010 n'a rien per­du de sa su­perbe. Dès les pre­miers tours de roue, mes craintes concer­nant la perte de po­ly­va­lence de cette nou­velle ver­sion dis­pa­raissent. Le 5010 pé­dale tou­jours aus­si bien, même lorsque l'amor­tis­seur est en po­si­tion ou­verte. Certes, le mon­tage de gros pneus Maxxis est as­sez gour­mand en éner­gie, mais le châs­sis en lui-même se montre par­ti­cu­liè­re­ment per­for­mant dès qu'il s'agit de pé­da­ler, que ce soit sur du plat, en mon­tée, as­sis sur la selle ou en dan­seuse. Et ce n'est rien en com­pa­rai­son avec le plai­sir de pi­lo­tage qu'il dis­tille. Le châs­sis du 5010 se montre à la fois pré­cis et to­lé­rant, of­frant une im­pres­sion­nante pré­ci­sion en courbe tout en étant suf­fi­sam­ment sage pour vous mé­na­ger sur une longue sor­tie. Et c'est bien ce que l'on de­mande à ce genre de vé­lo, of­frir le meilleur com­pro­mis entre confort, plai­sir de pi­lo­tage et rendement.

Ce qu'il fau­drait chan­ger Quand la ma­gie opère...

Pro­po­sé à 5 399 €, le 5010 fait payer la qua­li­té de son châs­sis à prix fort. A ce prix, le San­ta Cruz peut pa­raître sous-équi­pé, mais Ah,à l'usa­geje l'at­ten­dais l'en­semble cette est sor­tie plu­tôt à co­hé­rent Fon­tai­ne­bleauet par­fai­te­men­ta­vec le fonc5010 ! Au pro­gramme, un peu moins de tion­nel, 35bor­nesà l'ima­gede sen­tiersde la trans­mis­sion­bien tech­ni­quesS­ram GXet “casse-pattes”.en 1X11 ou en­core Moyen­nant une cou­ronne de 30dents en des lieu frein­set place Shi­ma­node la SLX. 32 En d'ori­gine,ré­su­mé, vousle 5010 n'au­rez vous pas em­mè­ne­rade mau­vaise au som­met des as­cen­sions les plus

sur­prise à ce ni­veau-là. En re­vanche, n'hé­si­tez pas à in­ves­tir dans tech­niques, grâce à la su­perbe mo­tri­ci­té que sa par­tie ar­rière pro­cure. Pour peu que vous soyez

une bonne paire de roues en adé­qua­tion avec la qua­li­té du cadre. un Vous peu ga­gne­rez tech­nique,en dy­na­mis­mece VTT pour­rai­tet al­lé­ge­rez bien de de­ve­nir­fa­çon si­gni­fi­ca­ti­ve­votre al­lié dès qu'il s'agi­ra de fran­chir ce qui pou­vait vous sem­bler jus­qu'alors im­pos­sible. La ce­rise sur le gâ­teau, elle vient en­suite, dès qu'il s'agit de des­cendre. Cette nou­velle géo­mé­trie vous met vrai­ment en confiance dans la pente. C'est dans ce sens-là que le nou­veau 5010 n'a plus grand­chose à voir avec son pré­dé­ces­seur, dans la me­sure où il se rap­proche par mo­ments du com­por­te­ment d'un pe­tit VTT d'en­du­ro. Bien ai­dé par de bons freins et sur­tout une ex­cel­lente monte pneu­ma­tique, on se sent presque pous­ser des ailes, que ce soit dans le ra­pide ou dans le si­nueux, grâce à l'al­chi­mie pro­cu­rée par un angle de di­rec­tion gé­né­reux, une par­tie avant longue et des bases ul­tra-courtes qui per­mettent de tour­ner dans un mou­choir de poche. Au­tant vous dire qu'avant d'at­teindre les li­mites de ce VTT, il va fal­loir y al­ler. De mon cô­té, je n'y suis pas ar­ri­vé. Sur les sen­tiers tech­niques et tria­li­sants de Fon­tai­ne­bleau, le com­pro­mis ma­nia­bi­li­té/sta­bi­li­té est op­ti­mal. L'avant s'en­gage fa­ci­le­ment, l'ar­rière suit sans bron­cher et passe par­tout. Dès que le rythme s'ac­cé­lère, les sus­pen­sions se li­bèrent et l'ar­rière vous donne cette ir­ré­sis­tible im­pres­sion de dé­bat­te­ment in­fi­ni, avec un ex­cellent contrôle en mi­lieu de course où la sus­pen­sion conserve une bonne as­siette. Au fond, la seule li­mite du 5010 dans cette ver­sion, c'est pro­ba­ble­ment son train rou­lant qui bride les per­for­mances d'un châs­sis qui a su évo­luer sans perdre sa po­ly­va­lence. n

l ON AIME

Tou­jours po­ly­va­lent • Plus per­for­mant en des­cente • Géo­mé­trie

l ON RE­GRETTE

Pas don­né ! • Roues en re­trait La biel­lette a en­fin été po­sée à l’in­té­rieur du cadre. Dé­sor­mais elle de­vrait moins su­bir de contrainte­s.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.