Le Spark RC 900 se dé­guste au fil des ki­lo­mètres

Vélo Tout Terrain - - ESSAI -

(de quoi ré­duire les pro­blèmes de ri­gi­di­té la­té­rale), réa­li­sée ici en car­bone, et très lé­gère (77g contre 114g sur les ver­sions en alu). Mais re­ve­nons sur la mo­di­fi­ca­tion de la ci­né­ma­tique. Alors que le pré­cé­dent mo­dèle était plu­tôt dans le re­gistre des sus­pen­sions qui ont ten­dance à sau­tiller sur les pe­tits chocs, et s’ef­fon­drer sur les gros, ici on a ap­pris de ses er­reurs. La nou­velle courbe doit per­mettre une meilleure sen­si­bi­li­té sur les pe­tits chocs, tout en évi­tant d’en­glou­tir trop vite les 100mm de dé­bat­te­ment. Au pas­sage, les in­gé­nieurs ont re­con­duit le prin­cipe de l'amor­tis­seur as­so­cié à la ma­nette Twin­loc (blo­cage au gui­don qui a été re­tra­vaillé éga­le­ment pour l'oc­ca­sion). Plus com­pact, et bé­né­fi­ciant d'une fixa­tion Tru­nion (ap­pa­rue avec l'ar­ri­vée de la me­sure mé­trique sur les amor­tis­seurs), il conserve le prin­cipe Nude (spé­ci­fi­ci­té de Scott), à sa­voir qu'il dis­pose d'une chambre d'air à vo­lume va­riable qui per­met de rendre l'amor­ti plus ferme en ré­dui­sant son vo­lume lors de la mise en ac­tion de­puis la ma­nette Twin­loc. Au cha­pitre des dé­tails qui comptent, le Spark RC dis­pose de pas­sages de gaines en in­terne par­ti­cu­liè­re­ment bien pen­sés puisque fa­ciles à uti­li­ser, d'au­tant qu'il peut re­ce­voir toutes les com­bi­nai­sons dis­po­nibles sur le mar­ché. Autre dé­tail, le Spark RC a ré­pon­du po­si­ti­ve­ment aux si­rènes du for­mat Boost. Il adopte donc l'axe traversant en 12x148 mm à l'ar­rière et en 15x110 à l'avant.

At­trape-moi si tu peux !

La pre­mière sur­prise pro­vient, non pas du fil­trage des sus­pen­sion, mais de la po­si­tion sur le vé­lo. En taille M, l'al­longe de 430mm est par­faite pour la po­si­tion des bras, sur­tout as­so­ciée à la po­tence de 70mm. Le hic vient de l'as­sise. En ef­fet, pour être par­fai­te­ment po­sé pour pé­da­ler ef­fi­ca­ce­ment, un pi­lote de 1,70m de­vra avan­cer sa selle (presque) au maxi­mum. La faute à ce tube de selle tou­jours très in­cli­né sur les Scott. Une fois ré­glé, le vé­lo se dé­voile en­fin. La dif­fé­rence de ri­gi­di­té avec l'an­cienne mou­ture est im­pla­cable. On peut for­cer les ap­puis sur les ter­rains dé­fon­cés, le Spark RC ne vous en vou­dra pas. Certes la fourche Fox 32 SC montre ses li­mites dans cet exer­cice faute d'une par­faite ri­gi­di­té la­té­rale, mais la vi­tesse de pas­sage en courbes se­ra tou­jours plus ra­pide que celle de ses concur­rents. Retenez sur­tout que tout est en net pro­grès par rap­port au pré­cé­dent Spark RC. L'amor­ti est royal, et les gros chocs s'ef­facent avec maes­tria sans vous le faire sa­voir. La géo­mé­trie, de son cô­té, est juste une fo­lie pour un 100mm et nous montre à quel point le cross-coun­try est en­tré dans une ère mo­derne. Quelle sé­cu­ri­té au pi­lo­tage! Là où prendre une des­cente à pleine vi­tesse avec un XC s'ap­pa­rente sou­vent à de l’équi­li­brisme, ici c'est comme dé­cou­vrir du cho­co­lat fon­dant dans une ma­de­leine que vous croyiez na­ture. C'est ex­quis. Le vé­lo est sain et pré­cis, et la hau­teur de boîte de pé­da­lier ap­porte de la sta­bi­li­té au­tant qu'elle évite que les ma­ni­velles tapent au sol à la moindre ra­cine (idéal pour re­lan­cer plu­tôt dans les vi­rages, miam miam!). La com­bi­nai­son d'un avant long avec une pe­tite po­tence et un ar­rière court per­met d'at­ta­quer dans la pente même sans ba­gage tech­nique. La seule li­mite si l'on veut jouer vrai­ment est le poids de l'en­gin. Sa lé­gè­re­té est dé­con­cer­tante quand il faut sau­ter d'une tra­jec­toire à l'autre. C'est un peu comme si on n'avait rien entre les jambes. Il faut donc faire at­ten­tion à moins am­pli­fier les mou­ve­ments au risque de par­tir trop loin. Dans les singles, le Spark RC se pi­lote avec ai­sance pour peu que vous ayez suf­fi­sam­ment de vi­tesse, au­tre­ment il fau­dra faire at­ten­tion à la di­rec­tion. Avec un tel angle (68,5°) elle reste dure à ma­nier à basse vi­tesse puis se re­ferme très vite pas­sé un cer­tain angle. Avec l'ha­bi­tude, on joue­ra avec, mais il fau­dra être sur ses gardes dans les as­cen­sions avec épingles. Le vé­lo au­ra ten­dance à se di­ri­ger dans le centre du vi­rage, d'au­tant plus si vous êtes sur les grands pi­gnons. No­tez d'ailleurs que le Spark RC est ma­gis­tral en côte. Il pro­fite de son faible poids, certes, mais sa sus­pen­sion mo­trice aus­si par­fai­te­ment. En mode ou­vert, elle est ma­gis­trale dans l'exer­cice, ce­pen­dant avec une telle géo­mé­trie, le vé­lo a ten­dance à dé­les­ter l'avant. Il fau­dra dans ce cas grim­per en mode in­ter­mé­diaire de la ma­nette Twin Lock. Pour­quoi ? Parce que ce­la raf­fer­mit la sus­pen­sion, et évite ain­si que le vé­lo ne s'af­faisse vers l'ar­rière. Juste gé­nial, d'au­tant plus que dé­sor­mais la sus­pen­sion reste réactive sur les pe­tits chocs. Voi­là comment me ré­con-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.