La­pierre Pro­race SAT 729

La­pierre est de re­tour dans un seg­ment où on ne l’at­ten­dait plus, ce­lui du XC com­pé­ti­tion, avec son nou­veau Pro­race SAT, un se­mi-ri­gide qui mise sur le confort au ser­vice de la per­for­mance. On a eu la chance de l’es­sayer sur le do­maine des Portes du So­lei

Vélo Tout Terrain - - SOMMAIRE - Texte : Ni­co­las Le Car­ré - Pho­tos : Da­mian Macar­thur et Ni­co­las Le Car­ré

Entre 3 499 € et 3 699 € | En­vi­ron 10 kg en taille L avec pé­dales | Dé­bat­te­ment av. : 100 mm | Pratique : ran­do-sport, com­pé­ti­tion, plaine, val­lon­né

Les in­gé­nieurs ont com­pris que la re­cherche du ren­de­ment et de la ri­gi­di­té à tout prix ne ser­vait à rien si elle ne s’ac­com­pa­gnait pas de so­lu­tions pour rendre leur ma­chine plus to­lé­rante et moins exi­geante

pour son pi­lote. C’est dans cette op­tique que La­pierre a dé­ci­dé de faire évo­luer son Pro­race, en op­ti­mi­sant la mo­tri­ci­té et en ap­por­tant un sur­plus de confort. Sans, pour au­tant, faire de com­pro­mis sur le poids et la vi­va­ci­té. La marque di­jon­naise s’est ins­pi­rée du Pul­sium, son cadre de route in­tro­duit en 2014 et uti­li­sé sur des épreuves comme le Pa­ris-Rou­baix, car son sys­tème SAT (pour Shock Ab­sorp­tion Tech­no­lo­gy) ap­porte un réel gain de confort, au ser­vice de la per­for­mance en en­du­rance. L’idée de l’uti­li­ser en cross-coun­try s’est na­tu­rel­le­ment im­po­sée. Com­ment ça marche ? Tout sim­ple­ment en

jouant sur la flexi­bi­li­té du car­bone. La zone entre le tube su­pé­rieur, les hau­bans et le tube de selle est re­liée par un élas­to­mère qui agit comme un tam­pon. Les vi­bra­tions ver­ti­cales sont d’abord fil­trées par les hau­bans puis par la dé­for­ma­tion du tube de selle et l’élas­to­mère qui fait of­fice de tam­pon. Le confort a été op­ti­mi­sé par d’autres so­lu­tions tech­niques, comme le choix d’une tige de selle car­bone en ø27,2 mm. Comme Scott l’a fait sur son Scale, le cadre a été di­vi­sé en deux zones. La par­tie haute (tube su­pé­rieur, hau­bans et par­tie su­pé­rieure du tube de selle) a été op­ti­mi­sée pour le confort et la lé­gè­re­té, tan­dis que le bas du cadre (bases, boî­tier de pé­da­lier, tube dia­go­nal et douille de di­rec­tion) a été pen­sé pour of­frir un maxi­mum de ri­gi­di­té. Le SAT n’est pas la seule ori­gi­na­li­té du nou­veau Pro­race. Les in­gé­nieurs et chefs pro­duits ont sa­cré­ment bien tra­vaillé pour of­frir un cadre au goût du jour et pro­po­sant des so­lu­tions tech­niques par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­santes. Outre le pas­sage en interne des gaines et l’adop­tion du for­mat Boost pour les axes de roues, on no­te­ra cette in­tel­li­gente Trap Door, une ou­ver­ture au ni­veau du boî­tier de pé­da­lier per­met­tant d’ins­tal­ler la bat­te­rie Di2 en cas d’uti­li­sa­tion d’une trans­mis­sion élec­tro­nique. La­pierre a eu la bonne idée de la pla­cer à cet en­droit stra­té­gique pour op­ti­mi­ser la ré­par­ti­tion des masses. Pré­vu ex­clu­si­ve­ment pour les trans­mis­sions mo­no­pla­teau, le Pro­race est do­té d’ori­gine d’un as­tu­cieux guide-chaîne spé­ci­fique, qui in­tègre un es­pace pour sto­cker un maillon de chaîne ra­pide Po­werlink. Plus be­soin de le scot­cher sous la selle ou sur le gui­don !

En­ga­ge­ment

Di­rec­tion Les Gets, en plein coeur du do­maine des Portes du So­leil. C’est ici que La­pierre a choi­si de nous faire tes­ter son Pro­race. Un hard­tail à la mon­tagne ? Je dois dire que j’y al­lais un peu à re­cu­lons, plu­tôt ef­frayé à l’idée de me faire « bras­ser » et de rou­ler au gui­don d’un vé­lo sous-di­men­sion­né par rap­port au ter­rain. Ça, c’était avant de vivre l’ex­pé­rience Pro­race SAT ! Mon 1,80 m me di­rige na­tu­rel­le­ment vers une taille L. L’avant est long, sans tom­ber dans l’exa­gé­ra­tion, et as­so­cié à une pe­tite po­tence. Je trouve ins­tan­ta­né­ment mes re­pères et mes points d’ap­pui. Im­mé­dia­te­ment, un dé­tail me cha­grine. C’est la forme du tube su­pé­rieur au ni­veau de la jonc­tion avec la douille de di­rec­tion, si­gna­ture es­thé­tique de la marque di­jon­naise. Le pro­blème, c’est qu’en cas de chute ou si le gui­don tourne, les com­mandes viennent ir­ré­mé­dia­ble­ment en­trer en contact avec le cadre. C’est d’ailleurs le seul réel dé­faut du La­pierre. Dom­mage que les in­gé­nieurs n’aient pas pré­vu une bu­tée ou une pro­tec­tion

pour évi­ter d’abî­mer une ma­chine aus­si abou­tie! Grâce aux guides du coin, notre jour­née d’es­sai va se dé­rou­ler sur une ty­po­lo­gie de ter­rain va­riée… et très sou­vent en­ga­gée. Pour vous don­ner une idée, on passe par mo­ments sur des pistes que j’avais pu em­prun­ter il y a un an au gui­don de vé­los d’en­du­ro ! Pas de doute en tout cas, ni­veau ren­de­ment et ner­vo­si­té, le Pro­race est ca­pable de ri­va­li­ser avec les té­nors du seg­ment. Les re­lances sont vives et di­rectes, mer­ci les bases très courtes qui offrent un sa­cré dy­na­misme. Le cadre nu pèse à peine plus d’un ki­lo. En état de marche, le 729 que j’ai pu es­sayer frôle les 10kg. Les longues as­cen­sions au gui­don d’un tel poids plume de­viennent presque un bon­heur, il suf­fit de mon­ter au train, de pé­da­ler rond, on ar­rive presque frais (mal­gré la ca­ni­cule!) au bout de ces 500m de dé­ni­ve­lé

po­si­tif. Mais là où le La­pierre se montre plus in­té­res­sant, c’est quand le ter­rain de­vient plus hos­tile. Les 5 ou 6 pe­tits mil­li­mètres de dé­bat­te­ment qu’offre le

sys­tème SAT peuvent pa­raître anec­do­tiques. Sur le ter­rain, c’est un vrai plus. S’il se fait to­ta­le­ment ou­blier à la re­lance et au pé­da­lage, le sys­tème n’en de­meure pas moins ter­ri­ble­ment ef­fi­cace pour pré­ser­ver le pi­lote dès que ça ta­basse. On peut res­ter as­sis en selle là ou l’on se­rait contraint de se le­ver sur d’autres ma­chines, lors­qu’on fran­chit des pier­riers ou des ra­cines par exemple. On se sur­prend à conser­ver plus fa­ci­le­ment le contrôle de sa tra­jec­toire en dé­vers, car le châs­sis offre une belle to­lé­rance. On roule plus vite, on s’amuse avec le ter­rain et sur­tout, on se pré­serve! Le plus im­pres­sion­nant, c’est pro­ba­ble­ment les ca­pa­ci­tés hors normes dont bé­né­fi­cie le châs­sis dans le tech­nique et la pente. Il ne lui manque qu’une pe­tite tige de selle té­les­co­pique pour de­ve­nir un monstre de po­ly­va­lence. La bonne nou­velle, c’est que c’est dans les car­tons chez La­pierre puisque la marque di­jon­naise tra­vaille sur un mo­dèle de 75 mm de dé­bat­te­ment en dia­mètre 27,2mm, qui de­vrait être dis­po­nible en ma­ga­sin d’ici quelques mois. La preuve que le Pro­race SAT est sa­cré­ment bien né, c’est que du­rant toute la se­maine d’es­sais presse, une seule cre­vai­son a été si­gna­lée, alors que nous avons rou­lé sur des ter­rains plus en­ga­gés que ceux aux­quels ce VTT est des­ti­né. Ce­la dé­montre qu’avec son sys­tème SAT, le cadre est par­ti­cu­liè­re­ment to­lé­rant et mé­nage le pi­lote mais aus­si l’équi­pe­ment. Même moi qui ne suis pas cros­seur dans l’âme, je suis tom­bé amou­reux ! D’une part parce qu’à l’is­sue d’une bonne grosse jour­née, je n’ai pas res­sen­ti le be­soin de ra­con­ter mes mal­heurs à mon os­téo­pathe. D’autre part parce que ce VTT a su me prou­ver qu’on pou­vait prendre du plai­sir, s’amu­ser et pi­lo­ter sans né­ces­sai­re­ment avoir be­soin de dé­bat­te­ment, même à la mon­tagne. Cha­peau bas !

ON ROULE PLUS VITE, ON S’AMUSE AVEC LE TER­RAIN ET SUR­TOUT, ON SE PRé­SERVE. LE PLUS IM­PRES­SION­NANT, C’EST PRO­BA­BLE­MENT LES CA­PA­CI­TéS HORS NORMES DONT Bé­Né­FI­CIE LE CHâS­SIS DANS LE TECH­NIQUE ET LA PENTE

Pe­tite as­tuce, le guide-chaîne dé­ve­lop­pé par La­pierre per­met d’em­por­ter un maillon de chaîne ra­pide Po­werLink.

La Trap Door si­tuée sous le boî­tier de pé­da­lier sert à lo­ger une bat­te­rie Di2. L’em­pla­ce­ment est idéal pour la ré­par­ti­tion des masses.

Le sys­tème SAT offre 5 à 6 mm de dé­bat­te­ment en jouant sur la flexi­bi­li­té du tube de selle et un tam­pon si­tué dans le pro­lon­ge­ment des hau­bans.

Le cadre, très beau, risque d’être en­dom­ma­gé par les com­mandes du cintre qui peuvent en­trer en contact avec le tube su­pé­rieur. Quel dom­mage !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.