Les rou­le­ments cé­ra­mique

Vélo Tout Terrain - - PRATIQUE -

Graal du ren­de­ment pour cer­tains, les rou­le­ments cé­ra­mique dans les moyeux ou les boî­tiers de pé­da­lier ont tou­jours le vent en poupe dans les mi­lieux pro­fes­sion­nels. Chi­mère ou réa­li­té ? Force est de consta­ter qu’en de­hors de pros qui les uti­lisent via les spon­sors, prou­ver une réelle ef­fi­ca­ci­té est dif­fi­cile. Le gain an­non­cé est de 3 km/h... Plus lé­gers ? Oui. Plus chers ? Aus­si car il faut comp­ter en­vi­ron 5 à 10 fois plus cher que des rou­le­ments acier. Et en­core, il faut dis­tin­guer les rou­le­ments cé­ra­mique (cage et billes) des hy­brides dans les­quels on trouve des cages en acier avec un gain en­core plus né­gli­geable. Plus ré­sis­tants ? Oui, quand on les place sur un mo­teur tour­nant à près de 15000 tours/mi­nute. A vé­lo, at­teindre 350-400 tours/mi­nute est dé­jà beau. Et, contrai­re­ment à la lé­gende ur­baine, un rou­le­ment cé­ra­mique né­ces­site aus­si une lu­bri­fi­ca­tion ré­gu­lière pour bien fonc­tion­ner, sauf s’il est 100% cé­ra­mique et qu’il fonc­tionne avec de faibles contrainte­s. Ou­bliez vos moyeux dans ce cas. In­ves­tis­sez plu­tôt dans des rou­le­ments en acier de qua­li­té pour un ré­sul­tat lar­ge­ment aus­si bon, pour beau­coup moins cher !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.