YT Capra 2018

YT Capra CF Pro Race 27.5’’ & 29’’

Vélo Tout Terrain - - CONTENTS - Texte : Ni­co­las Le Car­ré - Pho­tos : Da­niel Roos (ac­tions) & Jo­han Hjord (sta­tiques)

5 199 € | 13,5 kg en 29’’ | taille L et sans pé­dales | Dé­bat­te­ment av. : 180 mm (27.5’’) ou 170 mm (29’’) ; dé­bat­te­ment ar. : 180 mm (27.5’’) ou 170 mm (29’’) Pra­tique : ran­do-sport, com­pé­ti­tion, val­lon­né, mon­tagne Avec son nou­veau Capra, YT In­dus­tries prouve que la no­tion de per­for­mance et de po­ly­va­lence n’est plus une ques­tion de dé­bat­te­ment. Avec des don­nées dignes d’un VTT de des­cente, ce gros en­du­ro pé­dale pour­tant aus­si bien qu’une ma­chine de all­moun­tain. Dis­po­nible en 27.5’’ ou en 29’’, le Capra ouvre une nou­velle voie vers le VTT de de­main...

Fla­sh­back, nous sommes en 2014. La jeune marque al­le­mande YT In­dus­tries, spé­cia­li­sée dans la vente en di­rect de VTT orien­tés Gra­vi­ty

lance le Capra, un gros vé­lo d’en­du­ro de 170 mm de dé­bat­te­ment. Le buzz est im­mé­diat. Il faut dire qu’avec son cadre en car­bone, la « chèvre » (la capra, c’est une chèvre en ita­lien !) a de sé­rieux at­tri­buts et offre un rap­port prix/per­for­mance car­ré­ment agres­sif. Mais sur­tout, le Capra s’ins­crit dans une nou­velle ten­dance, celle des VTT à grand dé­bat­te­ment qui savent pé­da­ler et res­tent po­ly­va­lents. Fé­vrier 2018. Après quatre ans de bons et loyaux ser­vices, il était temps pour YT In­dus­tries de re­voir sa co­pie, tout en gar­dant ce qui a fait le suc­cès du Capra lors de sa sor­tie. Mes­dames et mes­sieurs, mer­ci de mettre vos té­lé­phones por­tables en mode avion. Sor­tez le pop-corn, ins­tal­lez vous bien confor­ta­ble­ment. Le film va bien­tôt com­men­cer : This is the Re­turn of the Goat ! * * Le Re­tour de la chèvre, ndt

Réunion de fa­mille

L’ac­tion de notre film se passe à Sin­tra. Une pe­tite ville por­tu­gaise ac­cro­chée au-des­sus de l’At­lan­tique, à quelques en­ca­blures de Lis­bonne et qui au­rait pu ser­vir de dé­cor pour un conte de fées, avec son châ­teau co­lo­ré et ses jar­dins mys­tiques. Mais pour le coup, le cas­ting est plu­tôt du genre film d’ac­tion ! Le pre­mier vo­let du Capra avait dé­jà été un suc­cès. Au­tant vous dire que j’avais de grosses at­tentes sur la suite. Connais­sant l’équipe de­puis ses dé­buts, je ne me fai­sais pas trop d’in­quié­tudes à ce su­jet : le re­tour du Capra pou­vait être tout sauf un flop. Et croyez-moi : à la sor­tie de la salle, je peux vous dire que j’en ai vrai­ment eu pour mon ar­gent. Le Capra ac­tuel, je le con­nais plu­tôt bien : j’ai pu es­sayer le pre­mier mo­dèle en car­bone et sur­tout la ver­sion alu­mi­nium sor­tie un peu plus tard. C’est une ma­chine qui a du ca­rac­tère, très vive grâce à sa sus­pen­sion ar­rière par­ti­cu­liè­re­ment pro­gres­sive. Pour res­ter dans le coup, il fal­lait que YT In­dus­tries lui donne un pe­tit coup de jeune, en par­ti­cu­lier au ni­veau de la géo­mé­trie car la ver­sion ac­tuelle avait ten­dance à tailler court, là où la ten­dance ac­tuelle va plu­tôt vers l’al­lon­ge­ment des par­ties avant. Bref, avant de dé­cou­vrir le cru 2018, j’ima­gi­nais dé­jà dans quelle di­rec­tion Ste­fan Willa­red, le « cer­veau » du­quel sortent tous les YT, avait pu tra­vailler. Mais j’étais bien loin d’avoir pen­sé à tout...

27.5’’, 29’’ ? Les deux, mon ca­pi­taine !

Après tout, pour­quoi se pri­ver ? Jus­qu’alors le Capra était pro­po­sé uni­que­ment en 27.5’’. Pour le nou­veau mo­dèle, YT pour­suit sa lo­gique ins­tau­rée sur le Jeff­sy, en pro­po­sant un

même mo­dèle dans les deux tailles de roues. Il s’agit donc de deux ver­sions bien dis­tinctes et non pas d’un seul châs­sis com­pa­tible avec les deux for­mats. La bonne nou­velle, c’est que j’au­rais la chance de pou­voir rou­ler sur les deux ver­sions du­rant mon es­ca­pade por­tu­gaise. Il n’y a pas que du cô­té de la taille des roues que le Capra évo­lue. Le nom, la phi­lo­so­phie et les grandes lignes res­tent. Pour le reste, tout a été re­vu en pro­fon­deur, avec pour ob­jec­tif d’exa­cer­ber les ca­rac­té­ris­tiques qui ont contri­bué à son suc­cès... en of­frant à l’uti­li­sa­teur la pos­si­bi­li­té de trou­ver le Capra qui lui cor­res­pond. Ce­la passe par le choix de la taille des roues bien sûr, mais aus­si par la pos­si­bi­li­té de pou­voir choi­sir entre deux voire trois tailles de cadre, sur les cinq pro­po­sées par la marque sui­vant son style de pi­lo­tage et le com­por­te­ment que l’on re­cherche. Une dé­marche ré­so­lu­ment mo­derne, qui vous per­met­tra ain­si de choi­sir la taille de votre VTT sui­vant l’al­longe de la par­tie avant du cadre, si vous pré­fé­rez plu­tôt une ma­chine abor­dable et fa­cile à prendre en main ou bien une bête de course ul­tra stable, à l’aise dans la pente mais beau­coup plus exi­geante. Vous au­rez le choix, car dans tous les cas la hau­teur du tube de selle est pré­vue en ac­cord avec le dé­bat­te­ment de la tige de selle té­les­co­pique. Sa­chez en tout cas que le nou­veau Capra est plus long que son pré­dé­ces­seur, une lo­gique des temps mo­dernes. Le der­nier dé­tail qui a son im­por­tance au su­jet de la géo­mé­trie, c’est que la lon­gueur des bases va­rie se­lon la taille du cadre. Voi­là en­fin une marque qui a com­pris qu’il était to­ta­le­ment in­utile et dé­con­seillé d’avoir des bases trop courtes sur les plus grandes tailles de cadre. Eh oui, tout est une ques­tion d’équi­libre !

Arme de guerre en vente libre...

Scène de guerre à Sin­tra, en mode gué­rilla sur trails. Il faut dire qu’au gui­don du CF Pro Race - la ver­sion haut de gamme du Capra - on pou­vait dif­fi­ci­le­ment s’at­tendre à autre chose. YT a eu la bonne idée de nous faire tes­ter les deux tailles de roues, on vous en di­ra plus un peu plus loin. En tout cas, dif­fi­cile de se rendre compte vi­suel­le­ment que l’on est face à un VTT de 180 mm de dé­bat­te­ment. Vi­suel­le­ment, le nou­veau Capra est fin et élan­cé. Vous vous de­man­dez pro­ba­ble­ment ce qu’on peut faire avec un si gros vé­lo. Après deux jours à son gui­don, on vous ré­pond le plus sim­ple­ment pos­sible : tout. Ima­gi­nez un vé­lo de des­cente qui pé­da­le­rait aus­si bien qu’un all-moun­tain, avec le­quel vous pou­vez

en­chaî­ner avec au­tant de fa­ci­li­té dé­ni­ve­lé po­si­tif et né­ga­tif. Je blague ? Eh non, il n’y a rien de plus sé­rieux. Croyez-moi, j’ai vé­cu un truc de fou. Avant de tout vous dire et de par­tir dans le feu de l’ac­tion, fi­nis­sons d’abord les pré­sen­ta­tions. La sus­pen­sion ar­rière du nou­veau Capra conserve le sys­tème V4L ini­tié sur la pre­mière ver­sion. YT a tou­te­fois te­nu

AU GUI­DON DU CAPRA, LE TER­RAIN DE­VIENT UN IM­MENSE TER­RAIN DE JEU. ET HOP, UN PE­TIT NOSE TURN !

à la rendre un peu moins pro­gres­sive qu’au­pa­ra­vant, en amé­lio­rant la sen­si­bi­li­té en dé­but de course et en of­frant un peu plus de main­tien en mi­lieu de dé­bat­te­ment. Le sys­tème de vente en di­rect mis en place par YT lui per­met d’of­frir des prix de vente ul­tra agres­sifs. Le CF Pro Race en est l’exemple par­fait. Haut de gamme de la fa­mille Capra, il s’échange contre un peu moins de 5 200 €. Un sa­cré bud­get vous me di­rez, mais lorsque vous vous at­tar­de­rez sur la fiche tech­nique, vous vous ren­drez compte qu’à équi­pe­ment équi­valent, il fau­drait dé­bour­ser 3 000 ou 4 000 € de plus chez d’autres marques. Avec son com­bo Fox 36 Float Fac­to­ry et Float X2, ses freins Sram Code Ul­ti­mate (YT est d’ailleurs une des seules marques à avoir le pri­vi­lège de les pro­po­ser en pre­mière monte !), son poste de pi­lo­tage Ren­thal et ses com­po­sants E-Thir­teen, le CF Pro est une dé­bauche de beau ma­tos. Le pire, c’est qu’on prend un vi­lain plai­sir à lui ren­trer de­dans !

Un truc de fou !

Bon... et si on rou­lait ? Je pour­rais conti­nuer en­core un mo­ment à vous van­ter les évo­lu­tions tech­niques du nou­veau cadre en car­bone, de l’aug­men­ta­tion de sa ri­gi­di­té, etc... mais fran­che­ment, je pré­fère vous faire vivre l’ex­pé­rience que j’ai pu avoir à son gui­don. Bon, avant même de rou­ler, je dois vous dire que j’avais quand même une pe­tite pré­fé­rence pour le 29’’, étant pi­quou­sé aux grandes roues de­puis quelques an­nées. Al­lez, ça se­ra pour la deuxième jour­née. On com­mence gen­tie­ment avec les pe­tites roues, de bon ma­tin ! Echauf­fe­ment sur une belle piste qui ser­pente dans une pente mo­dé­rée au mi­lieu des pins. Le grip est phé­no­mé­nal, les courbes sont belles... un peu trop belles. Pre­mier rap­pel à l’ordre à cause d’une vi­laine souche dont ma pé­dale gauche a dé­ci­dé de tom­ber amou­reux. Et hop, di­rect dans le bain. A froid, ça pique un peu. Re­tour en selle, le Capra cru 2018 n’a pas per­du l’ADN de la fa­mille. C’est vif, un peu raide - voire sec - de l’ar­rière. Avec au­tant de dé­bat­te­ment, on au­rait pu s’at­tendre à plus de to­lé­rance, mais c’était sans comp­ter sur le ca­rac­tère propre à tous les VTT de la marque. Un YT, ça a un sa­cré ca­rac­tère. Le « play­bike » par ex­cel­lence qui de­mande à s’ap­pri­voi­ser. Ça tombe bien, j’ai toute la jour­née pour ça ! Pas­sage aux choses sé­rieuses. Et là, j’ai l’im­pres­sion de rou­ler sur un autre vé­lo. C’est dans la pente, le cas­sant et l’exi­geant que le Capra semble dé­li­vrer son po­ten­tiel. Et cu­rieu­se­ment, plus le ter­rain est pié­geux et en­ga­gé, plus il semble s’ap­pri­voi­ser. La fin de la ma­ti­née se conclut sur une spé­ciale digne du fi­nish d’une Mé­ga­va­lanche. Am­biance ti­rage de bourre, pif-paf, rup­ture de pente, ser­rage de fesses pour ne pas faire frot­ter le cintre en 800mm.

LE CAPRA FAIT PAR­TIE DE CETTE NOU­VELLE RACE DE MA­CHINE À GROS DÉ­BAT­TE­MENT, MAIS DONT LE REN­DE­MENT SE RAP­PROCHE FU­RIEU­SE­MENT DE CE­LUI D’UN ALL-MOUN­TAIN... UN TRUC DE DINGUE !

Pause dé­jeu­ner dans un jo­li boui-boui lo­cal. On re­prend des forces avec cette en­vie «d’en­core plus». Pas dans l’as­siette, non. Elles sont dé­jà gé­né­reu­se­ment rem­plies. Non, l’en­vie d’en dé­coudre en­core plus au gui­don d’une ma­chine dé­ci­dé­ment très sur­pre­nante. Les sen­sa­tions ne fe­ront que se confir­mer au fil de la jour­née. Moi qui n’ai ja­mais été très à l’aise en l’air, je me sur­prends à m’en­voyer quelques bons vols en aveugle. Pas le choix lorsque l’on suit un autre pi­lote

et qu’il y a quelques fu­rieux qui en­voient der­rière ! Dès qu’il s’agit de prendre la voie des airs, le Capra en 27.5’’ est une arme de choix. Hy­per équi­li­bré, ul­tra sain en ré­cep­tion (mer­ci les ré­glages de dé­tente à basse et haute vi­tesse du Float X2), ce YT est sa­cré­ment vif

mal­gré son gros dé­bat­te­ment. Un com­por­te­ment que l’on doit en par­tie à la pro­gres­si­vi­té de sa sus­pen­sion ar­rière et sa ca­pa­ci­té à vous en­voyer de l’éner­gie en sor­tie de courbe ou sur les ap­pels de saut. En clair, il a un sa­cré « pop » ! Dé­jà sa­cré­ment sé­duit par le 27.5’’ à l’is­sue de cette bonne grosse jour­née de rou­lage, j’étais for­cé­ment cu­rieux de sa­voir ce que les grandes roues al­laient pou­voir of­frir de plus. YT a lo­gi­que­ment adap­té le dé­bat­te­ment se­lon la taille de roues. Il passe de 180 mm en 27.5’’ à 170 mm en 29’’ sur cette ver­sion Race. Sa­chez que sur les autres mo­dèles de Capra, il se­ra de 170 mm en 27.5’’ et 160 mm en 29’’. L’autre dif­fé­rence, elle concerne la pos­si­bi­li­té de pou­voir mo­di­fier lé­gè­re­ment la géo­mé­trie grâce à un in­sert si­tué au ni­veau de la fixa­tion de l’amor­tis­seur. Un pe­tit plus, que je n’ai pas eu l’oc­ca­sion de tes­ter pen­dant la pré­sen­ta­tion. Les pre­miers tours de roues au gui­don du 29’’ se font en mon­tée. Et là, c’est un vrai truc de dingue. Dif­fi­cile d’ima­gi­ner qu’un si gros vé­lo pé­dale si bien, même en lais­sant les sus­pen­sions com­plè­te­ment ou­vertes. L’an­ti-squat est par­ti­cu­liè­re­ment bien gé­ré, le Capra est neutre au pé­da­lage sans pour au­tant sen­tir d’ef­fet de ten­sion de chaîne ex­ces­sif. La liai­son sur une piste 4X4 jus­qu’au som­met se fait sans douleur et avec le sou­rire, s’il vous plaît ! On dé­bute en re­pre­nant cette fa­meuse piste qui m’a fait pen­ser au fi­nal de la Me­ga de l’Alpe d’Huez. Un ter­rain pas for­cé­ment en fa­veur du 29’’, car on manque de vi­tesse pour que les grandes roues s’ex­priment et on doit un peu plus en­ga­ger le vé­lo pour le faire tour­ner. En re­vanche, on gagne en to­lé­rance.

Un 29” qui nous pré­serve sur la du­rée

L’après-mi­di, chan­ge­ment d’am­biance. L’équipe de We­ride.pt nous conduit sur un autre ver­sant de Sin­tra, plus ex­po­sé au so­leil. Le chan­ge­ment est ra­di­cal, dif­fi­cile d’ima­gi­ner qu’on est au même en­droit tant le dé­cor, le re­lief et le ter­rain sont dif­fé­rents. Il y a plus de pente, le ter­rain est plus fuyant et net­te­ment plus cas­sant. Croyez-moi, c’est net­te­ment plus

hos­tile ! C’est ici que le 29’’ va dé­li­vrer tout son po­ten­tiel. Plus to­lé­rant, sa ca­pa­ci­té à vous mettre en confiance est ex­cep­tion­nelle. A son gui­don, on choi­sit sa ligne et il fait le reste pour la conser­ver. Le plus im­pres­sion­nant, c’est la ca­pa­ci­té avec

la­quelle il re­prend de la vi­tesse dans les obs­tacles. Au frei­nage, on conserve un maxi­mum de contrôle et de grip, bien ai­dé par le tou­cher pro­cu­ré par les Code Ul­ti­mate et le contact au sol of­fert par les pneus E-Thir­teen, une autre bonne dé­cou­verte. Là où le 27.5’’ est une arme en ma­tière de pré­ci­sion et de dy­na­misme, le 29’’ se montre plus à même de pré­ser­ver son pi­lote dans la du­rée. Si vous avez la condi­tion et que vous êtes fou­gueux, vous sa­vez quel se­ra votre choix. De mon cô­té, j’ai trou­vé dans le 29’’ des sen­sa­tions qui me cor­res­pondent plus : il per­met de rou­ler vite (très vite, même) tout en par­don­nant quelques er­reurs. En course et sur la du­rée, ce­la peut faire la dif­fé­rence !

La sus­pen­sion ar­rière re­prend le sys­tème V4L ini­tié sur le pre­mier Capra, mais re­vu au goût du jour. Elle reste par­ti­cu­liè­re­ment pro­gres­sive, c’est un des signes dis­tinc­tifs de la marque al­le­mande !

Ne vous at­ten­dez pas à une trans­mis­sion Sram Eagle. YT pro­pose une al­ter­na­tive bap­ti­sée Ele­ven +, com­po­sée d’une cas­sette E-Thir­teen en 9-46 dents as­so­ciée ici à un dé­railleur Shi­ma­no XTR. Une vo­lon­té de pro­po­ser une trans­mis­sion of­frant très large...

Sa­cré poste de pi­lo­tage ! Po­tence Ren­thal, cintre Ren­thal Fat­bar Car­bon en 800 mm, freins Sram Code Ul­ti­mate, shif­ter Shi­ma­no XTR et tige de selle Fox Trans­fer. Un com­bo de luxe. As­so­ciée à la ri­gi­di­té de la fourche Fox 36, il y a plus to­lé­rant. Mais...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.